Rodrik Harloi

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Rodrik Harloi
Identité
V.O. Rodrik Harlaw
"The Reader"
Surnom Le Bouquineur
Apparence
Yeux bruns
Cheveux bruns
Statut
Rang Lord
Titres seigneur de la maison Harloi
maître de l'île d'Harloi
sire de Dix-Tours,
Le Harloi de Harloi
Famille
Enfants deux fils morts lors de la rébellion des Greyjoy
Blasons
Lord Rodrik est à la tête de la maison Harloi

Lord Rodrik Harloi, dit le Bouquineur[N 1], est le vieux seigneur de la maison Harloi de Dix-Tours et le suzerain de l’île d’Harloi. Cette dernière étant la plus puissante des maisons de l'île, lord Rodrik est un seigneur de grande influence. Homme au physique banal, il a des yeux et des cheveux bruns et porte une barbe courte grisonnante. Lord Rodrik avait deux fils qui ont trouvé la mort lors de la rébellion des Greyjoy. N'ayant plus d'héritier de son sang, son successeur putatif est ser Harras Harloi, le chevalier à la tête de la maison Harloi de Grisjardin. Il a deux sœurs, lady Gwynesse Harloi, plus âgée que lui de sept ans[1], et Alannys, sa cadette, la femme de lord Balon Greyjoy, pour qui il éprouve une grande affection. Lord Rodrik est donc l'oncle de Theon et d'Asha. Il est d'ailleurs très proche de cette dernière[2].

Lord Rodrik doit son surnom à son amour des livres qui est assez singulier dans la culture fer-née, la pratique de la lecture passant pour efféminée dans une société guerrière. Bien que n'étant pas un fidèle de la religion des Sept, lord Rodrik appointe toutefois des septons à Dix-Tours afin d'entretenir son importante bibliothèque. Il prend grand soin de ses ouvrages et a banni nourriture et boissons de sa salle de lecture. Sa passion est si dévorante qu'il n'est guère un instant où il n'ait un livre à la main. Il a horreur des beuveries et des rixes qui y sont associées[2].

Son boutre personnel se nomme Le Chant de la mer.

Avant AGOT[modifier]

Lord Rodrik ne croit guère en la viabilité d'un royaume fer-né indépendant et fait part de son scepticisme à lord Balon Greyjoy lors de la première rébellion des Greyjoy.

Il accueille régulièrement sa nièce Asha à Dix-Tours et développe une relation privilégiée avec elle[2].

Dans AFFC[modifier]

Cherchant à s'attirer les faveurs de son cousin, Hotho Harloi offre à lord Rodrik une copie du Livre des Livres perdus d'archimestre Marwyn qu'il a achetée à Villevieille. Il lui propose par la même occasion d'épouser sa fille.

À la mort du roi Balon Greyjoy et lors du retour d'Euron, lord Rodrik envoie des convocations aux capitaines fer-nés au nom de sa nièce Asha dont il soutient les prétentions au Trône de Grès. Cependant, à l'exception notable de Tristifer Botley, seuls ses propres bannerets se massent à Dix-Tours alors qu'Aeron Greyjoy convoque des états généraux de la royauté à Vieux Wyk. Le jeune Baelor Noirmarées lui rend toutefois visite pour lui demander conseil quant à la conduite à tenir, avant de faire voile sur Vieux Wyk.

Lorsque Asha revient de Motte-la-Forêt, elle ne peut que constater la faiblesse de ses soutiens, lord Rodrik lui conseille alors de renoncer à ses ambitions car il ne peut même pas lui garantir l'appui de ses vassaux lors des états généraux. De surcroît, il considère que l'idée même de royauté pour les îles de Fer est une chimère. Son opinion est que les Fer-nés ont besoin de terres, et donc qu'il serait plus judicieux de s'allier au roi Stannis Baratheon ou à lord Tywin Lannister afin de leur réclamer des territoires une fois la victoire obtenue. Asha considère que c'est une option qui mérite réflexion, mais refuse de renoncer à ses prétentions. Il lui propose alors de la désigner comme héritière de Dix-Tours et de se placer sous la protection de son cousin, ser Harras, ce qu'elle refuse[2].

À Vieux Wyk, lord Rodrik n'en soutient pas moins sa nièce lors des états généraux, l'appuyant lorsqu'elle se déclare et qu'elle propose aux Fer-nés la paix avec le Nord. Cependant, il doit s'incliner devant la victoire d'Euron Greyjoy[3] à qui il prête allégeance. Il persuade alors Asha de quitter l'île au plus vite car il craint pour sa vie. Alors qu'elle cherche des solutions pour contester l'élection, il lui conseille de lire Haereg[N 2][1].

Malgré ses grandes réserves, il participe ensuite aux raids menés contre les îles Bouclier et voit son héritier désigné, ser Harras, fieffé de Bouclier Gris pour le plus grand plaisir d'Hotho qui pense alors pouvoir devenir le nouveau sire d'Harloi. Lord Rodrik exprime alors publiquement ses doutes quant au plan d'Euron pour s'emparer des dragons de la reine Daenerys Targaryen[4].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. The Reader en version originale, qui constitue peut-être un jeu de mots avec le terme de reaver (généralement traduit par razzieur) qui est souvent associé aux pillards fer-nés.
  2. Rodrik veut vraissemblablement qu'Asha s'inspire de l'histoire de Torgon Greyfer dans l'ouvrage l'Histoire des Fer-nés : absent lors des états généraux de la royauté, il put contester par la suite l'élection de son frère.

Références[modifier]