Seigneurs riverains

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : the riverlords ou the river lords

L'expression « seigneurs riverains » désigne l'ensemble des seigneurs du Conflans, placés sous la suzeraineté de la maison Tully de Vivesaigues[1], depuis la Conquête des Sept Couronnes par les Targaryen[2][3]. Ils forment un groupe de nobles traditionnellement divisés et querelleurs et la suzeraineté des Tully n'a bien souvent été que théorique[4].

Suzeraineté et divisions[modifier]

Au cours de la Conquête du Conflans, le roi autoproclamé Aegon Ier Targaryen a éradiqué la lignée noire de la maison Chenu, des Fer-nés qui régnaient sur le Conflans depuis un siècle.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Invasion du Conflans par les Fer-nés.

Répondant aux attentes des seigneurs riverains, Aegon ne nomme pas un Fer-né à leur tête, mais désigne les Tully pour assumer la suzeraineté[2][3]. Malgré ce titre théorique, les Tully sont loin d'être les nobles les plus puissants ou les plus importants du Conflans : les Bracken, les Nerbosc, les Vance ont tous des domaines plus vastes et peuvent mobiliser plus de troupes, tout comme les Frey. Ces derniers sont toutefois considérés comme des parvenus. Les Mallister on un lignage plus noble, les Mouton sont plus riche grâce au commerce de Viergétang. Même si leur château de Vivesaigues est une place forte, difficile à assiéger et pratiquement impossible à prendre, il est largement surpassé par Harrenhal[4]. De plus, certaines lignées, comme les Nerbosc et les Bracken, prétendent avoir régné sur le Conflans durant l'Âge des Héros. S'il est exact qu'ils ont bien été des roitelets (au même titre que les Vance, les Charlton et les Mallister) à l'époque où le Conflans était divisé en une myriade de petits royaumes querelleurs, il est en revanche impossible de déterminer s'ils ont vraiment exercé leur souveraineté sur l'ensemble du Conflans, les récits de ces époques étant essentiellement basé sur des légendes familiales[3]. Les Tully n'ont toutefois jamais été roi, bien que leur nom apparaisse dans des chroniques de l'époque des Premiers Hommes. Après les invasions andales, ils devinrent riches et puissants grâce à l'emplacement stratégique de Vivesaigues, faisant barrage aux invasions des roi du Roc de la maison Lannister. Les Tully se montrent des bannerets dociles et loyaux pour les rois qui gouvernent successivement le Conflans. A l'époque de la Conquête, les Tully sont les nobles les plus puissants du Conflans, mais surtout ceux qui rejoignent en premier le roi Aegon Ier Targaryen, ce qui explique qu'ils les aient désigné comme suzerain[5].

Leur statut précaire force généralement les Tully à la prudence dans l'exercice de leur suzeraineté sur les seigneurs riverains[5][4].

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. A Feast for Crows, Chapitre 34, Jaime.
  2. 2,0 et 2,1 Les origines de la saga, La Conquête.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Les origines de la saga, Le Conflans.
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Fire and Blood : L'Après-guerre – L'Heure du Loup.
  5. 5,0 et 5,1 Les origines de la saga, La maison Tully.