Été

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Summer

Été est le loup-garou de Bran. Il a une fourrure gris clair et argent, et des yeux dorés, à qui rien n'échappe. Il est plus petit que Vent Gris, et plus prudent. Il est calme et protecteur. Bran pense qu'il est le plus intelligent de la portée[1]. Il a été appelé Été en référence à la saison la plus favorable et la plus attendue à Westeros[2].

Dans AGOT[modifier]

Été (qui ne porte pas alors ce nom encore, Bran cherchant une idée de nom juste avant sa chute) veille sur son jeune maître pendant son coma. Beaucoup à Winterfell pensent que Bran n'aurait peut-être pas survécu sans ses « encouragements ». Mestre Luwin a la sensation que lorsqu'il ferme la fenêtre de son jeune patient et que les hurlements du loup sont moins perceptibles, son pouls s'affaiblit[3]. Été sauve Bran d'une tentative d'assassinat en égorgeant un homme qui s'introduit dans sa chambre (après avoir créé une diversion en allumant un incendie dans la bibliothèque de Winterfell) et qui essaye de tuer sa mère, qui s' est interposée. Bran lui trouve son nom à son réveil

La fratrie des loups-garous de Winterfell finit par se réduire à Été et Broussaille, avec les départs successifs de Fantôme pour le Mur, et de Lady et Nymeria, puis de Vent Gris pour le sud. Entre Été et Broussaille, c'est le premier qui est le mâle dominant[4].

Dans ACOK[modifier]

Broussaille ayant mordu au sang Petit Walder, les deux loups-garous sont enfermés dans le bois sacré de Winterfell. Là, ils hurlent toutes les nuits. Dans ses « rêves de loup », et même parfois tout éveillé[5], Bran rejoint Été en esprit et ne fait plus qu'un avec lui[6].

Aussitôt arrivés à Winterfell, Meera et Jojen Reed se rendent au bois sacré, et Jojen, sans crainte, caresse Été, qui le laisse faire[5].

Bran continue d'avoir ses « rêves de loup ». En-dehors de ceux-ci, sa proximité avec son loup est telle que, quand il s'énerve, cet état se communique aussitôt à Été qui se montre alors agressif à l'encontre de la source de cet énervement[7]. Il finit par admettre ce que Jojen lui répète, à savoir qu'il est un zoman, un humain capable de pénétrer dans la pensée d'un animal compagnon[8].

Après la prise de Winterfell par les Fer-nés de Theon Greyjoy, Bran et Rickon parviennent à s'échapper du château en compagnie de leurs loups-garous, d'Osha et de Meera et Jojen Reed[9]. En réalité, seuls les loups ont quitté Winterfell ; les autres, après avoir tracé une fausse piste, sont revenus se dissimuler dans les cryptes de la forteresse. C'est là, dans l'obscurité, que le « troisième œil » de Bran s'ouvre : celui-ci peut désormais entrer et sortir à volonté de l'esprit d'Été. Il est devenu un vrai zoman[4].

Après le sac et l'incendie de Winterfell, le petit groupe décide de se séparer : Bran et Été partent vers le nord avec les Reed, alors que Rickon, Broussaille et Osha prennent un temps la route Royale vers le sud[4].

Dans ASOS[modifier]

Suivant toujours son maître, Été part en chasse la journée et ne le rejoint qu'à la nuit, et même parfois à l'aube. Bran entre désormais à volonté dans son esprit, mais le loup-garou reste maître de ses actes, son maître oubliant trop facilement sa condition humaine et préférant courir le Bois-aux-Loups avec lui. Une nuit, Été rencontre une meute de loup chassant le daim. Après un dur combat, il triomphe du vieux mâle menant la meute[10].

Après plusieurs semaines de marche, Bran et ses compagnons quittent enfin les montagnes pour arriver dans les plaines ondulées du Neufdon. Un orage approchant, ils se réfugient dans la tour de Reine-Couronne, au milieu d'un petit lac, pendant que le loup-garou reste à chasser le daim dans les bois. La nuit tombée, alors que l'orage se déchaîne, Été revient vers le lac et sent la présence d'hommes dans le village en ruines qui se dresse sur sa berge. Il s'approche furtivement des inconnus[11], qui se trouvent être Styr et ses Thenns, avec les sauvageons de Jarl, accompagnés de Jon et Ygrid. Surgissant au milieu des éclairs, Été égorge et massacre plusieurs sauvageons, permettant ainsi à Jon de s'échapper vers Châteaunoir[12], mais le loup-garou doit reculer devant le nombre et s'enfuir. Il est alors frappé par une flèche, et la douleur oblige Bran à quitter son esprit. Été rejoint finalement son maître le lendemain après avoir gagné l'île à la nage. Meera le délivre ensuite des débris de la flèche et le soigne avec le suc de plantes médicinales. Si elle parvient à enrayer l'infection, le loup boite[13] et sa blessure le fait souffrir pendant plusieurs semaines[14].

Été passe au-delà du Mur avec Bran, Jojen et Meera Ree][13].

Dans ADWD[modifier]

Le petit groupe est désormais guidé par Mains-froides, un être mystérieux dont l'odeur de viande gelée ne plait guère à Été. Ils sont également suivis par une meute de loups, qui garde ses distances. Après avoir permis à Bran et à ses compagnons de trouver un village de pêcheurs abandonné pour s'y réfugier, le loup-garou efflanqué part en chasse, Bran dans son esprit. Sentant des cadavres encore chauds à proximité, Été surprend trois autres loups auprès de cinq cadavres de frères jurés de la Garde de Nuit (dont un manchot) et engage le combat avec leur vieux chef borgne, dans lequel Bran reconnaît un autre zoman[N 1]. Victorieux et désormais chef de meute, Été s'octroie les meilleurs morceaux des humains morts[14]. Désormais, sa meute le suit à distance alors que le loup-garou et ses compagnons s'enfoncent au-delà du Mur. Enfin arrivé au pied de la colline où s'ouvrent les grottes qui constituent leur but, le petit groupe est attaqué par des spectres. Été sauve Bran de l'étreinte de l'un d'entre eux. Secourus par Feuille, ils parviennent à se réfugier dans les grottes, avant d'être mis en présence de la corneille à trois yeux[15].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Il s'agit de Varamyr, vivant sa « Seconde Vie » dans le corps de son loup borgne (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 01, Prologue).

Références[modifier]