Damon Darry

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Damon Darry
Identité
V.O. Damon Darry
Statut
Rang chevalier
Blasons
Ser Damon faisait partie de la maison Darry

Damon Darry était un chevalier de la maison Darry de Darry, qui vécut au cours de la régence d'Aegon III[1].

Histoire[modifier]

En l'an 132, la Main du Roi Tyland Lannister décide de chasser les hors-la-loi et la reine sorcière qui logent à Harrenhal depuis la fin de la Danse des Dragons. Sur son ordre, ser Damon Darry lève une petite troupe de cinquante hommes et se joint aux hommes de ser Régis Bosques de la Garde Royale. Arrivés devant Harrenhal, ils découvrent que la reine sorcière est en fait Alys Rivers et qu'elle a avec elle un nourrisson qu'elle prétend être le fils du prince Aemond Targaryen. Elle refuse de rendre le château et annonce que son fils est le roi légitime des Sept Couronnes. Ser Régis Bosques l'ayant défiée, elle lève un doigt et il meurt dans l'instant[N 1]. S'ensuit une brève et sanglante bataille entre les hors-la-loi et la petite troupe, qui est massacrée et mise en déroute.

Ser Damon Darry, mieux équipé et mieux entraîné que la plupart de ses hommes, parvient à s'échapper, bien qu'il soit traqué toute la nuit par les hors-la-loi. Seuls trente-deux hommes parviennent à regagner Darry-le-Château. Un trente-troisième arrive le lendemain, et raconte avoir été capturé, avoir vu ses compagnons mourir sous la torture et être lui-même victime d'un sortilège qui causera sa mort si quiconque rit en sa présence. Il transmet alors le message de la reine sorcière, qui prévient que tous ceux qui approcheront de ses murailles mourront, sauf s'ils jurent allégeance à son fils, car elle a réveillé la magie qui dormait dans les pierres du château. Le messager ajoute qu'Alys Rivers a un dragon, qu'il l'a vu. Quelqu'un rit aux propos du messager, qui s'étouffe alors en quelques instants. Ces événements sont rapportés aux régents d'Aegon III. Si ser Tyland Lannister est perturbé par la mort d'un chevalier de la Garde Royale, lord Unwin Peake balaie en revanche les contes de sorcellerie rapportés par ser Damon Darry, attribuant la mort de ses hommes non à des sortilèges, mais aux hors-la-loi[1].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. L'archimestre Gyldayn qui rapporte ce fait ignore si Alys Rivers a jeté un sortilège mortel à ser Régis Bosques, ou si elle a seulement lancé un signal à un frondeur ou à un arbalétrier (cf. Fire and Blood : Sous les régents – La Main encagoulée).

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : Sous les régents – La Main encagoulée.