Maison Darry

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Darry
Un laboureur noir sur champ marron

Un laboureur noir sur champ marron[1][2]
Informations
V.O. House Darry
Demeure Darry-le-Château
Rang Maison noble
Vassale de Maison Tully

La maison Darry est une maison du Conflans qui remonte aux Premiers Hommes installées dans la région[3][2]. Elle fut également l'une des plus puissantes autrefois, et aussi l'une des plus fidèles aux Targaryen. Lors de la rébellion Feunoyr, elle fut parmi les plus farouches partisans de Daeron II Targaryen, puis, lors de la rébellion de Robert Baratheon, elle est restée fidèle aux Targaryen[4], ce qui lui a coûté la moitié de ses terres et de sa fortune, ainsi qu'une bonne partie de son prestige après la victoire de Robert[5].

Histoire[modifier]

En l'an 44, les Darry participent au massacre de la maison Herpivoie d'Harrenhal et de Lord Herpivoie-Ville, ordonné par le roi des Sept Couronnes Maegor Ier Targaryen. En récompense, le roi offre à lord Darnold Darry les riches et vastes domaines qui appartenait jusqu'alors à Harrenhal. Le château lui-même est offert aux Tourelles et Lord Herpivoie-Ville à lord Alton Beurpuits[6].

En l'an 49, lord Darry est reçu par le jeune roi Jaehaerys Ier Targaryen, lors d'une des audiences privées qu'il organise avec les nobles de son royaume en marge des Épousailles d'or. Lord Darry ressort de cet entretien en clamant que Jaehaerys deviendrait assurément le genre de roi devant lequel n'importe quel seigneur serait fier de ployer le genou[7].

La Danse des Dragons[modifier]

Durant la guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons, les Darry prennent le parti de la prétendante Rhaenyra Targaryen, comme beaucoup d'autres seigneurs riverains. Dès l'an 129, après la prise d'Harrenhal par le prince Daemon Targaryen, les Darry envoient un contingent dans l'ancienne forteresse[8]. Ils participent ensuite à la prise de la Haye-Pierre, fief des Bracken, partisans du prétendant Aegon II Targaryen[9].

En l'an 130, les partisans d'Aegon II répliquent : ser Criston Cole et le prince Aemond Targaryen marchent contre Harrenhal. Avec lord Racin et ser Oswald Guède, lord Darry mène contre l'avant-garde de cette armée une courte bataille au bord de l'Œildieu, qui s'avère n'être qu'une diversion. Daemon et son ost ont déjà quitté Harrenhal. Pendant ce temps, les partisans de Rhaenyra s'emparent de Port-Réal. Furieux d'avoir été abusé, Aemond Targaryen ne tarde pas à monter son dragon Vhagar et à incendier les terres et les châteaux des seigneurs riverains. Darry-le-Château est le premier à brûler. Lord Darry meurt sur les remparts avec son héritier et une quarantaine d'épées liges et d'archers. Son épouse trouvent refuge dans les caves sous le donjon avec leurs plus jeunes enfants. Les récoltes sont également perdues, en même temps que les malheureux qui les rentraient[10].

Un peu plus tard la même année, lord Derrick Darry se joint à l'ost de seigneurs riverains assemblé par ser Addam Velaryon et s'engage dans la seconde bataille de Chutebourg[11].

L'année suivante, lord Roland Darry répond à la convocation du ban par le seigneur suzerain du Conflans, lord Elmo Tully, afin de marcher contre Aegon II qui prétend punir les anciens partisans de Rhaenyra. Au cours de la bataille de la route Royale, lord Roland est tué en combat singulier par lord Borros Baratheon[12].

Après la Danse des Dragons[modifier]

Vers la fin de l'an 132, ser Tyland Lannister, Main du nouveau roi des Sept Couronnes Aegon III Targaryen, envoie ser Régis Bosques de la Garde Royale reconquérir Harrenhal, occupé par des hors-la-loi depuis la fin de la guerre. Les Darry réunissent une petite troupe d'une cinquantaine d'hommes sous les ordres de ser Damon Darry, qui se joignent à lui. Seuls trente-deux hommes reviennent vivants de cette expédition désastreuse[13].

En l'an 133, la maison Darry envoie lady Rosamund Darry participer au bal du Jour de la Jouvencelle qui doit permettre au roi Aegon III de se choisir une nouvelle épouse[14].

En l'an 135, les Darry convoque leur ban pour grossir les rangs de l'ost de ser Robert Rowan, dépêché dans le Val d'Arryn pour régler le conflit entourant la succession de Jeyne Arryn[15].

Généalogie[modifier]

Membres au début de la saga[modifier]

Arbre généalogique de la maison Darry dans A Storm of Swords (version image).

Anciens membres[modifier]

Arbre généalogique (AFFC)[modifier]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un ou
deux fils
 
Jonothor
 
Willem
 
Raymun
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mariya
 
Merrett Frey
 
 
 
 
 
 
 
Jeyne
 
Cleos Frey
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pat de la Bleufurque
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un fils bâtard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lyman
 
 
 
 
 
 
Amerei
Frey
 
Roose
Bolton
 
Walda
Frey
 
Marissa
Frey
 
Walder
Frey
 
Tywin
Frey
 
 
Willem
Frey
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lancel Lannister
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Les Darry dans la saga[modifier]

Avant AGOT[modifier]

Lord Walder Frey parvient à négocier une alliance prestigieuse avec la maison Darry en mariant son fils, Merrett Frey à lady Mariya Darry[19], l'aînée des filles de lord Darry[20], dont la maison a alors les faveurs des Targaryen[19].

La maison Darry reste fidèle au roi Aerys II Targaryen lors de la rébellion de Robert Baratheon, et lord Darry et ses fils sont aux côtés du prince de Peyredragon Rhaegar Targaryen à la bataille du Trident. Trois des frères aînés de ser Raymun Darry périssent durant l'affrontement. Après l'avènement du roi Robert Baratheon, la maison Darry est pardonnée et restaurée dans la paix du roi, mais ser Raymun Darry n'est plus que chevalier fieffé des terres ancestrales de sa famille. Il conserve une rancune tenace à l'encontre du nouveau monarque[4].

Dans AGOT[modifier]

Viserys est persuadé que les Darry feront partie de ses soutiens lorsqu'il entamera la reconquête des Sept Couronnes[21].

Le cortège royal, en route pour Winterfell, s'arrête à Darry, les terres du château permettant au roi Robert Baratheon de s'adonner à sa passion pour la chasse. C'est à cette occasion que Tyrion Lannister remarque que ser Raymun Darry a fait décrocher une série de tapisseries ornant le manoir du Laboureur. En corrompant un domestique, Tyrion obtient les clés de la cave où sont entreposées les tentures. Ces dernières sont des portraits de la dynastie Targaryen depuis le roi Aegon le Conquérant jusqu'au roi Aenys Ier[2].

De retour du Nord, le cortège fait à nouveau étape à Darry durant quatre jours, le temps de retrouver Arya Stark qui a disparu à la suite de sa violente altercation avec le prince Joffrey Baratheon. Le modeste manoir a peine à contenir l'ensemble des maisonnées du souverain, des Lannister et des Stark, ce qui ne manque pas de créer des tensions qui s'ajoutent à celles engendrées par la défiance mutuelle que se vouent ser Raymun et le roi. Lorsque Arya est enfin retrouvée, elle est menée dans la grande salle du château pour y répondre de ses actes devant Robert. Ser Raymun se montre alors fort mal à l'aise et évite de croiser le regard de lord Eddard[4]

Dès le début des pillages dans le Conflans opérés par ser Gregor Clegane, et à la demande de ser Edmure Tully, ser Raymun Darry masse les troupes de sa maison aux portes de Vivesaigues. Cependant, il doit rapidement retourner dans ses domaines pour les protéger car ceux-ci ont aussi subi les pillages. Ser Raymun se rend alors à Port-Réal avec les ser Karyl Vance et Marq Piper pour demander justice à la Couronne. Ser Raymun est alors envoyé avec son escorte pour rendre la justice du roi contre ser Gregor Clegane, sous la bannière de lord Béric Dondarrion[22]. Il trouve la mort avec une partie de ses hommes à la bataille du Gué-Cabot, lors de l'embuscade organisée par lord Tywin Lannister[23][24], mais les hommes survivants de sa maison forment le noyau de ce qui deviendra la Fraternité sans Bannière[16]. Lord Tywin fait alors mouvement avec son armée et pille les différents fiefs du Conflans[25], dont Darry-le-Château. Le jeune Lyman Darry prend alors la tête de la maison et se réfugie auprès de ser Marq Piper[26].

Dans ACOK[modifier]

Après le couronnement de Robb Stark à Vivesaigues, le nouveau lord Lyman Darry reprend son fief. Deux semaines plus tard, ser Gregor Clegane fond sur les terres des Darry, pille à nouveau Darry-le-Château et tue le jeune Lyman[27].

Après les morts successives de ser Raymun Darry puis de son seul fils et héritier Lyman, on ignore qui prend la tête de la maison. La lignée des Darry est alors éteinte par les mâles, ne demeurant plus qu'un cousin bâtard de feu le jeune lord Lyman[17]. Toutefois, les armes Darry figurent parmi celles des maisons du Conflans qui rallient Vivesaigues à l'appel de ser Edmure lorsque ce dernier doit faire face au retour de lord Tywin Lannister. Leur campement se situe sur la rive nord de la Culbute, avec ceux des Paege et Piper[28].

Dans ASOS[modifier]

Des hommes de la maison Darry figurent parmi les hommes en rupture de ban qui écument le Conflans[29].

Dans AFFC[modifier]

Les terres des Darry sont attribuées à ser Lancel Lannister qui épouse Amerei Frey, fille aînée de Mariya Darry, sœur de ser Raymun Darry, et de Merrett Frey. Cette alliance avec une épouse d'ascendance Darry est censée permettre à la population locale de mieux accepter la tutelle d'un nouveau seigneur[30][2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. L'identité de ce lord Darry n'est pas évidente, en effet, ser Raymun est explicitement décrit comme le dirigeant de la maison Darry. Il est possible que le lord Darry soit trop âgé ou malade pour diriger la maison Darry. Il est également possible qu'il s'agisse d'une coquille de GRRM.

Références[modifier]

  1. A Clash of Kings, Chapitre 17, Bran.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 A Feast for Crows, Chapitre 31, Jaime.
  3. Les origines de la saga, Le Conflans.
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 A Game of Thrones, Chapitre 17, Eddard.
  5. A Storm of Swords, Chapitre 82, Épilogue.
  6. Fire and Blood : Les fils du Dragon.
  7. Fire and Blood : L'année des Trois Épouses. 49 apC.
  8. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Fils pour fils.
  9. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  10. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  11. Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.
  12. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.
  13. Fire and Blood : Sous les régents – La Main encagoulée.
  14. Fire and Blood : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.
  15. Fire and Blood : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.
  16. 16,0 et 16,1 A Storm of Swords, Chapitre 35, Arya.
  17. 17,0 et 17,1 A Clash of Kings, Chapitre 66, Sansa.
  18. So Spake Martin du 27 mai 1999 : (en) "Aerys's Kingsguard" westeros.org.
  19. 19,0 et 19,1 A Storm of Swords, Chapitre 82, Épilogue.
  20. A Feast for Crows, Chapitre 34, Jaime.
  21. A Game of Thrones, Chapitre 04, Daenerys.
  22. A Game of Thrones, Chapitre 44, Eddard.
  23. A Game of Thrones, Chapitre 56, Catelyn.
  24. A Storm of Swords, Chapitre 18, Arya.
  25. A Game of Thrones, Chapitre 57, Tyrion.
  26. A Game of Thrones, Chapitre 72, Catelyn.
  27. A Clash of Kings, Chapitre 08, Catelyn.
  28. A Clash of Kings, Chapitre 40, Catelyn.
  29. A Storm of Swords, Chapitre 38, Jaime.
  30. A Feast for Crows, Chapitre 17, Jaime.