Wyman Manderly

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Wyman Manderly
Identité
V.O. Wyman Manderly
Surnoms lord Lamproie
lord Trop-Gras-Pour-Chevaucher
Apparence
Yeux bleu clair
Poids Obèse (400 livres)[N 1]
Statut
Rang Lord
Titres seigneur de la maison Manderly
sire de Blancport
gouverneur de la Blanchedague
bouclier de la Foi
défenseur des Dépossédés
lord Maréchal de la Mander
chevalier de l'Ordre de la Main verte
Naissance vers 238
Famille
Épouse décédée en 291
Enfants Wylis Manderly
Wendel Manderly
Blasons
Wyman dirige la maison Manderly

Né vers l'an 238[1], lord Wyman Manderly est le riche seigneur de la maison Manderly de Blancport, banneret de la maison Stark. Outre le titre de sire de Blancport, lord Wyman porte ceux de gouverneur de la Blanchedague, Bouclier de la Foi, Défenseur des Dépossédés, lord Maréchal de la Mander, et Chevalier de l'Ordre de la Main verte[2]. Affable, loquace et obèse au point de ne plus pouvoir monter un cheval[1] (il est réputé faire plus de quatre cents livres[N 1][3]), il est surnommé par dérision Lord Lamproie en raison de son goût pour ce poisson. C'est également un homme jovial dont les éclats de rires tonitruants sont mémorables[4]. Il a deux fils, Wylis et Wendel, et est veuf depuis l'an 291[5]. Lord Wyman passe pour être un vassal indéfectible de lord Eddard Stark[6].

Avant AGOT

Lord Wyman Manderly se bat aux côtés de lord Eddard Stark durant la rébellion de Robert Baratheon. Lors de la bataille du Trident, il est sauvé d'une mort certaine par l'un de ses chevaliers, ser Bartimus, qu'il nomme par la suite chef geôlier de l'Antre du Loup[7].

Dans AGOT

Alors que la tension monte entre les Stark et les Lannister, lord Eddard Stark ordonne à lord Wyman de réparer et de renforcer les défenses de Blancport, et de les garnir d'hommes[8].

Lors du déclenchement des hostilités, lord Wyman accueille lady Catelyn Stark à son retour du Val d'Arryn et la fait escorter par ses deux fils jusqu'à Moat Cailin où s'est rassemblé l'ost du Nord de Robb Stark, joignant par la même occasion ses forces aux autres maisons nordiennes[1].

Lord Wyman commence à faire construire en secret une flotte de guerre, qu'il dissimule sur le cours de la Blanchedague[7].

Dans ACOK

Lord Wyman refuse d'échanger son fils aîné, ser Wylis, prisonnier de lord Tywin Lannister à Harrenhal depuis la bataille de la Verfurque, contre le retrait de ses forces de l'ost du roi Robb Stark. Puis il se rend avec une suite conséquente à Winterfell à l'occasion de la fête des moissons, où il suggère que son fils fasse l'objet d'un échange de prisonniers. Il en profite pour informer ser Rodrik Cassel, mestre Luwin et le prince Bran Stark des améliorations qu'il a apportées aux défenses de Blancport. Il propose aussi que Blancport se charge de frapper la monnaie du nouveau royaume du Nord et du Conflans, ainsi que de constituer une flotte de guerre pour protéger les côtes orientales. Lors de cette entrevue, il exprime son souhait de devenir le nouvel époux de la veuve Corbois, sa cousine, allant même jusqu'à proposer son fils cadet, ser Wendel. Apprenant les incursions croissantes des barques sauvageonnes sur les côtes des Omble, ser Rodrik ordonne à ces derniers de s'entendre avec lord Wyman pour bâtir une flotte et repousser les intrus[5].

Lors du grand banquet qui clôture la fête des moissons, lord Wyman ne lésine pas : il a fait apporter de Blancport vingt barils de fruits de mer et de crustacés (auxquels d'ailleurs il fait honneur), et ce sont ses musiciens qui font danser les convives, dont leur maître et sa cavalière, Beth Cassel. Il est si gros que ser Rodrik a dû lui faire faire une chaise spéciale[9].

La fête finie, lord Wyman s'en retourne chez lui. Apprenant le rapt et le mariage forcé de lady Donella Corbois par le bâtard Bolton, il s'empresse de faire main basse sur le château de cette dernière, soit-disant pour le mettre à l'abri de la convoitise de la maison Bolton. Ces agissements provoquent la colère de ser Rodrik Cassel, qui quitte Winterfell pour y mettre bon ordre[10].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Succession Corbois.

Lorsque ser Rodrik appelle à l'aide après la prise de Winterfell par Theon Greyjoy, lord Wyman lui envoie une douzaine de barges pleines de soldats et d'engins de siège qui remontent la Blanchedague depuis Blancport[11]. Mais ces troupes sont défaites et dispersées lors de la bataille de Winterfell[12].

Dans AFFC

Ce tome couvrant la même période que le début d'ADWD, tome où les faits et gestes de lord Wyman sont directement rapportés, les événements le concernant sont relatés dans la section suivante.

Dans ADWD

À Blancport

Lord Wyman Manderly est très affecté par les Noces Pourpres et sa santé s'en ressent : sa pâleur livide et son épuisement frappent désormais ses visiteurs[2]. Sans se déclarer ouvertement ni pour les Bolton, ni pour le roi Stannis, il recrute des hommes et renforce ses défenses à Blancport, dont il a ouvert les portes aux réfugiés du bassin de la Blanchedague et de Corbois qui fuient les troupes du bâtard de Fort-Terreur[13]. Lorsque Stannis lui envoie un message depuis Châteaunoir afin qu'il le reconnaisse comme son roi, il ne répond qu'évasivement, évoquant sa santé et son âge[3]. Il reçoit par ailleurs les offres de paix de lord Tywin Lannister : le pardon de la Couronne, le maintien de ses fiefs et la restitution de son fils ser Wylis, retenu captif à Harrenhal, contre son ralliement sans équivoque à la cause du roi Tommen Baratheon et une rançon de trois mille dragons d'or. Lord Roose Bolton exige de plus sa renonciation à toute prétention sur la succession Corbois. Enfin lord Walder Frey lui propose de marier les deux filles de ser Wylis à des membres de sa maison[2]. En cas de refus, lord Tywin promet la mort de ser Wylis ainsi que la destruction de Blancport et la ruine de la maison Manderly. Prudent, lord Wyman demande le retour de son fils sain et sauf avant que de se soumettre[7].

Les pourparlers entre lord Wyman et le Trône de Fer restent dans l'impasse jusqu'à ce qu'une délégation d'une douzaine d'émissaires de la maison Frey[14] (dont ser Jared, Rhaegar et Symond) se présente à Blancport avec les ossements de Wendel Manderly et les offres de mariage renouvelées[7]. Lord Wyman donne alors également audience à lord Davos Mervault, qui veut le convaincre de rejoindre la cause de Stannis, en présence de sa cour et des Frey. Après avoir écouté ses arguments, lord Wyman ordonne que lord Davos soit décapité, démontrant devant témoins sa loyauté envers le roi Tommen[2]. Il accepte ensuite les termes de l'offre de lord Tywin, et informe la reine régente Cersei Lannister des propositions de Stannis, laquelle lui donne l'ordre d'exécuter lord Davos[6]. Ces preuves de bonne foi lui valent la libération et le retour de son fils Wylis[15].

Lord Wyman, en compagnie de Robett Glover, rencontre en secret Davos (qu'il a en réalité caché, faisant exécuter à sa place un obscur individu lui ressemblant), lui présentant ses excuses pour la manière dont il a été traité. Grâce au témoignage de Wex Pyke, il établit que Bran et Rickon Stark sont toujours vivants, et il demande à lord Davos d'aller chercher Rickon où qu'il soit (probablement à Skagos), jurant qu'en cas de succès, Blancport se rangerait aux côtés du roi Stannis[7].

À Winterfell

Lord Wyman offre des palefrois à ser Jared Frey, Rhaegar Frey et Symond Frey, se déliant ainsi des lois de l'hospitalité. Il part lui-même vers Tertre-bourg d'abord par voie fluviale, puis en litière, avec trois cents hommes[16], dont une centaine de chevaliers[7], des musiciens[17] et de nombreuses provisions (de quoi remplir quarante chariots), mais sans otage à remettre à la maison Bolton[7]. Lors de son arrivée à la forteresse des Dustin, il n'est plus accompagné des trois Frey, affirmant qu'ils sont partis en avant, lassés par la lenteur du convoi. Il se prétend très inquiet de leur sort, car les disparus restent introuvables malgré les recherches[18]. Il accompagne lord Bolton et ses autres alliés à Winterfell, où le mariage de Ramsay Bolton et d'« Arya Stark » doit être célébré. Lors du banquet de noces, lord Wyman se montre jovial, offrant trois tourtes aux légumes et au porc aux Frey et aux Bolton et réclamant des chansons, notamment une ayant rapport au Rat Coq[17].

Lord Roose Bolton se méfie de lui, de même que ser Hosteen et ser Aenys Frey, qui lui imputent la responsabilité du sort de leurs trois cousins. Alors que les hommes sont enfermés à Winterfell dans l’attente sans fin d’une attaque du roi Stannis Baratheon sous le blizzard, la tension s'exacerbe lorsque plusieurs morts étranges surviennent. Ser Aenys en accuse lord Wyman devant lord Roose, qui a de plus en plus de mal à maintenir le calme entre Frey et Nordiens[16]. Le conflit éclate quand ser Hosteen entre dans la grande salle de Winterfell, transportant le corps de Petit Walder dans ses bras. Lord Wyman Manderly est directement accusé, mais celui-ci réfute l’accusation et se gausse ouvertement de la maison Frey, ce qui provoque un assaut de ces derniers, ser Hosteen blessant le sire de Blancport[19].

Voir aussi

Les approfondissements de La Garde de Nuit

Icone star.png Comprendre « La Grande Conspiration nordienne », article de blog écrit par Lapin Rouge.
Icone star.png La tourte aux Frey, article de blog écrit par Nymphadora.

La théorie des tourtes (ADWD)

Ce paragraphe est une version ancienne d'une théorie désormais publiée sur le blog (cf. plus haut)

Selon la théorie des tourtes, lord Wyman Manderly aurait fait assassiner les trois Frey venus à Blancport (Jared, Symond et Rhaegar) quelque part entre Blancport et Tertre-bourg, puis en aurait fait cuisiner les cadavres pour les servir dans trois énormes tourtes aux légumes et à la viande de porc, servies à Winterfell lors du banquet des noces de lord Ramsay Bolton et lady « Arya Stark ». Les éléments en faveur de cette théorie sont :

Notes et références

Notes

  1. 1,0 et 1,1 Soit plus de cent quatre-vingt kilogrammes.

Références