Maison Lideuil

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Lideuil
Parti vert et blanc, une ligne d'arbre entre les deux, trois pommes de pin marrons sur le blanc

Parti vert et blanc, une ligne d'arbre entre les deux, trois pommes de pin marrons sur le blanc[1]
Informations
V.O. House Liddle
Vassale de Maison Stark

La maison Lideuil[N 1] est l'un des clans des montagnes du Nord habitant au nord du Bois-aux-Loups. Le chef du clan est appelé « le Lideuil », mais à Winterfell on lui donne le titre de « lord Lideuil »[1].

Généalogie

  • Lord Torren Lideuil, dit « le Lideuil », chef du clan ;
    • Duncan, son fils aîné, dit « Grand Lideuil », patrouilleur de la Garde de Nuit ;
    • Morgan, son second fils, dit « Lideuil le Deux » ;
    • Rickard, son troisième fils, dit « Petit Lideuil »[2] ;

Les Lideuil dans la saga

Dans ASOS

Lors de son voyage vers le Mur, Bran et ses compagnons Jojen, Meera et Hodor rencontrent un homme solitaire portant une broche en forme de pigne de pin, et qui serait donc de la maison Lideuil. L'homme ne leur demande pas leurs noms et ne leur donne pas le sien, mais il leur offre quelques provisions avant de disparaître. Bran se promet, lorsque les Stark seront revenus à Winterfell, de faire richement récompenser cette maison[1].

Comme d'autres maisons nobles et clans du Nord, la maison Lideuil est destinataire de deux corbeaux envoyés depuis Châteaunoir par mestre Aemon pour réclamer de l'aide afin de faire face à l'assaut imminent de sauvageons infiltrés au sud du Mur[3].

Dans ADWD

La maison Lideuil rallie le roi Stannis Baratheon et leurs troupes participent à l'assaut de Motte-la-Forêt[4]. Ses membres font partie de l'ost du roi Stannis qui marche sur Winterfell. Au cours du trajet séparant les forteresses, une violente tempête de neige fait rage, alors que les seigneurs sudiers perdent de nombreux soldats, la maison Lideuil n'en perd aucun[5].

Notes et références

Notes

  1. House Liddle en version originale, liddle étant apparemment un terme issu du francique et signifiant « petit » (comme par exemple dans Liddle Franke, « Petite France », ancien nom de l'Île-de-France - cf. Île-de-France sur fr.wiktionary.org).

Références