A Dance with Dragons, Chapitre provisoire, Jon 3

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Cet article concerne le troisième chapitre provisoire consacré à Jon dans le futur livre de la saga ADWD. Il fut lu lors du TechniCon en mars 2008 par GRRM. Il comprend des scènes également présentes dans A Feast for Crows, Chapitre 06, Samwell.

Rapport avec les chapitres parus

Ce chapitre provisoire est devenu le deuxième chapitre consacré à Jon dans ADWD.

Résumé

Jon se trouve dans ses appartements, en train de lire une lettre que mestre Aemon a écrit pour lui, et qui ne lui plait pas : c'est une lettre demandant de l'aide pour la Garde de Nuit aux Lannister à Port-Réal. Jon pense combien il déteste les Lannister pour les torts qu'ils ont causé à sa famille. Il fait ensuite venir Vère, et lui révèle qu'il va avoir à échanger son enfant avec celui de Mance Rayder, et qu'il va les envoyer, elle et le bébé de Mance, loin du Mur. Vère refuse car elle ne veut pas que son bébé soit brûlé à la place du fils de Mance, mais Jon lui explique alors qu'une fois qu'il aura révélé la supercherie, le roi Stannis ne livrera pas un enfant innocent aux flammes. Elle se met à pleurer, lui disant que Sam et elle ont sauvé cet enfant du froid, et qu'elle ne pouvait l'abandonner, mais Jon réplique durement que s'ils ont sauvé un bébé de la glace, ils doivent maintenant en sauver un autre du feu. Il lui prend la main et la place au dessus de la flamme d'une bougie pour lui montrer combien il est douloureux de mourir par le feu. Il ne lui laisse pas le choix et Vère s'enfuit en larmes. Pendant tout cet échange, Jon pense en permanence : « Tue l'enfant. »


Sam arrive ensuite[N 1] pour apprendre que Jon a décidé d'envoyer Géant et Janos Slynt pour occuper chacun un des forts abandonnés du Mur avec un petit contingent d'hommes de la Garde, afin de repérer des tentatives des sauvageons d'escalader le Mur, mais aussi pour séparer Janos Slynt de ser Alliser Thorne et éviter ainsi qu'ils conspirent ensembles. Jon estime que Janos doit savoir commander des hommes, car qu'il a été le commandant du Guet de Port-Réal. Sam révèle alors qu'il a eu ce poste par Jon Arryn. Jon lui ordonne alors de se rendre à Villevieille pour devenir mestre, malgré ses réticences, tout en pensant : « Tue l'enfant, tue l'enfant pour nous deux ».


Sam parti, Jon repense à la lettre et à sa conversation avec mestre Aemon, qui lui a révélé que, quand son frère Aegon est devenu roi, et bien qu'il avait alors trente-trois ans et était donc un homme fait, il était en fait encore un enfant en lui-même, et qu'Aemon lui avait alors dit que pour gouverner il devait tuer cet enfant à l'intérieur de lui. Jon va alors se coucher, sans rêve de loup cette fois, mais avec un cauchemar où il est question d'une tête décapitée.


Le lendemain matin, il assiste d'abord au départ de Sam, Vère et mestre Aemon, puis il va marcher sur le Mur, et discuter avec les gardes, les saluant et les écoutant ; il discute même avec les hommes du roi Stannis. Il apprend de l'un des gardes que le roi Stannis a envoyé quelques chevaliers vers le sud, mais personne ne sait pourquoi. Jon pense alors : « Stannis a ses secrets, et j'ai les miens ». Il rencontre ensuite Géant, lui annonçant qu'il lui confie le commandement de vingt frères de la Garde ainsi que de dix hommes du roi. Il lui parle des réparations qui vont être nécessaires dans le fort qu'il va occuper, et que, dès que possible, il mettra à sa disposition un mestre et deux corbeaux pour les cas d'urgence. Géant approuve et s'en va se préparer. Arrive ensuite Janos Slynt, à qui Jon donne les mêmes instructions, lui demandant d'être prêt le lendemain à l'aube pour partir vers Griposte, mais Janos se montre impertinent et traite Jon de gamin, refusant de lui obéir.


Le lendemain, Janos n'est pas dans la cour de Châteaunoir, mais dans la nouvelle salle commune, riant avec ser Alliser Thorne et quelques compagnons. La salle est pleine à craquer et Grenn, Pyp et Gentil Mont-Donnel sont présents ainsi qu'un certain nombre d'hommes du roi. Jon entre avec sept gardes derrière lui. Regardant Janos, il se demande quelle part il a pris dans la mort de son père, lord Eddard Stark, et qu'il lui serait facile de tirer l'épée et de le décapiter pour l'exemple. Mais il décide d'agir autrement : il déclare à Janos qu'il devrait être en train de se préparer, mais Janos et Alliser ne font qu'en rire. Jon le prévient qu'il lui laisse une dernière chance. Les autres n'en rient que de plus belle et Janos fait remarquer qu'il a des amis haut placés à Port-Réal et que Jon n'est qu'un gamin.


Jon donne alors l'ordre d'arrêter Janos Slynt. Il sait qu'il fait un pari dangereux car Janos a beaucoup de partisans dans la salle. Deux hommes attrapent Slynt et le lèvent de sa chaise. Tout le monde dans la salle s'exclame et se lève. Ser Alliser Thorne porte la main à son épée, regarde Jon, puis baisse sa main en s'écartant de Janos. Ce dernier réalise alors qu'il est dans une mauvaise passe. Il est emmené dans la cour, pestant et s'insurgeant, en appelant à ses amis de Port-Réal. Il s'exclame qu'il était le seigneur d'Harrenhal et pleure. Stannis et ses hommes sortent alors, ameutés par le bruit, ainsi qu'une grande partie des hommes de Châteaunoir.


Jon ordonne alors que Slynt soit amené au sommet du Mur et pendu. Slynt, effrayé, hurle, se débat, frappe pendant qu'on le jette dans la cage et que l'on commence à la faire grimper. Pendant qu'on l'entraine, il interpelle Jon : « J'ai des amis à Port-Réal, si Tywin Lannister était toujours en vie vous n'auriez jamais… » Sa voix commence à s'éteindre alors que la cage se rapproche du sommet du Mur. Il est pendu à une longue corde d'une centaine de pieds. Il tombe dans le vide et son cou craque au moment où il atteint la fin de la corde. Jon jette un regard à Stannis, qui lui rend un hochement de tête avant de rentrer dans ses appartements.

Notes et références

  1. La scène est la même que dans A Feast for Crows, Chapitre 06, Samwell, mais du point de vue de Jon.


Icone book.png
Icone book.png
Chapitres provisoires de ADWD