A Dance with Dragons, Chapitre provisoire, Jon 2

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Cet article concerne le deuxième chapitre provisoire du cinquième livre, A Dance with Dragons dont le personnage Point de Vue est Jon Snow.

Il fut dévoilé en novembre 2005 par GRRM lors d'une convention.

Rapport avec les chapitres parus[modifier]

Le discours du roi Stannis aux sauvageons et l'échange entre Jon et Bowen Marsh ont pris place dans A Dance with Dragons, Chapitre 11, Jon. Le dialogue de Jon avec le roi Stannis et Mélisandre est inséré pour une part dans A Dance with Dragons, Chapitre 04, Jon, et pour une autre dans A Dance with Dragons, Chapitre 18, Jon.

Résumé[modifier]

Le roi Stannis, s'adressant aux sauvageons capturés lors de la bataille du Mur et gardés depuis dans un enclos de bois à l'extérieur de ce dernier, leur laisse le choix entre faire leur soumission à la paix du roi et passer au sud, ou bien regagner la forêt hantée. Au début, seuls quelques sauvageons acceptent d'emprunter le tunnel au travers du Mur, puis, voyant qu’il n’arrivait rien à ces précurseurs, le gros de la troupe se met à traverser. Chacun se voit alors remettre une branche de barral « un morceau des anciens dieux pour nourrir le nouveau ». Jon pense alors que R'hllor est un dieu jaloux.

Clinquefrac et le nouveau Magnar de Thenn sont de ceux qui franchissent le Mur. Stannis veut que tous s’agenouillent et le reconnaissent pour leur roi. Jon lui avait dit que le peuple libre méprise ceux qui s’agenouillent, et qu’en les laissant garder leur dignité, il se gagnerait leur amour, mais le roi avait répondu qu’il a besoin de leur obéissance, non de leur amour. Ser Alliser Thorne marmonne qu’il devra s’occuper de Jon avant que le contraire ne se produise.

Les quatre derniers géants captifs restent au-delà du Mur, l’un ne voulant pas quitter son mammouth, et les autres ne voulant pas le laisser. Mélisandre dit aux sauvageons refusant la soumission de transmettre aux autres qu’il n’y a qu’un royaume, qu’un roi, et qu’un dieu. Jon se dit que Mélisandre est l’ombre rouge de Stannis.

Il ordonne le démantèlement de l'enclos et la confection avec le bois d'un bûcher pour incinérer les cadavres des captifs ayant péri pendant leur emprisonnement. Bowen Marsh lui dit que beaucoup d’hommes de la Garde de Nuit se posent des questions à son sujet, pensant qu’il est un zoman et se méfiant de lui. Il parait également que le roi Stannis a fait Clinquefrac lord, et qu’il lui a donné un château sur le Mur. Jon répond qu’il a dit à Stannis qu’il n’accepterait pas de sauvageons sur le Mur, seulement dans le Don. Marsh lui dit également que certains nouveaux hommes, dont Janos Slynt, prétendent qu’il soutient Stannis contre les Lannister dans la guerre pour le trône de Fer.

Jon va ensuite voir Stannis à Châteaunoir. Avant d’être admis en sa présence, il est fouillé et dépose ses armes. Clinquefrac et le Magnar sont là, avec Melisandre entre eux. Jon s’agenouille, mais Stannis l’ignore un moment. Jon note qu’il n’y a pas d’hommes du roi dans les proches de Stannis. Puis ce dernier lui déclare son irritation de l’ordre donné par Jon à ses archers d’abattre Mance Rayder alors qu'il brûlait sur le bûcher dédié à R’hllor. Stannis et Mélisandre voulaient en effet offrir au dieu une victime de sang royal, mais Jon les en a privé. Pour Stannis, Jon a agit par pitié, ce que Jon ne nie pas. Clinquefrac dit alors que Jon est un bâtard et qu’ils sont toujours instables, et il prétend qu’il l’a fait pour pouvoir se vanter ensuite d’avoir tué Mance Rayder. On offre alors une boisson à Jon, mais il se dit qu’il ne boira pas avec ces hommes.

Stannis expose ensuite que le délai d'un an prévu pour remettre en état un des châteaux du Mur est trop long. Il a l’intention d’utiliser les sauvageons pour combattre les Greyjoy et Lannister, et il veut des armes pour eux. Il compte utiliser leurs femmes comme otages, et Jon lui explique qu’elles peuvent se battre elles aussi, mais Stannis ne veut pas de femmes dans son armée. Même Mélisandre restera sur le Mur. Jon et Stannis se penchent alors sur une carte, et Stannis déclare que Winterfell est son premier objectif, car « il y a toujours du pouvoir dans le nom de Winterfell ». Il a l’intention de s’occuper du Bâtard Bolton là-bas. Jon a toujours entendu dire que Stannis était prudent, mais ce plan ne lui semble pas correspondre à cette pridence. Il expose à Stannis l'histoire de la révolte des Bolton sept cents ans auparavant, quand le roi Stark avait assiéger Fort-Terreur pendant quatre ans avant de le prendre. Il lui expose ensuite que, de toute façon, il ne peut pas descendre par la route Royale avec des sauvageons dans son armée, ni les utiliser, car les Nordiens les craignent, et qu'il n’aura donc pas le soutien des lords, et pourrait même se faire attaquer le long de la route. Il aura besoin des Karstark, des Manderly, des Omble pour attaquer les Bolton, d’autant que les Omble ne sauraient rejoindre les Bolton, puisque le Lard-Jon a été fait prisonnier aux Noces Pourpres. Stannis renvoie alors tout le monde sauf Jon, Mélisandre et son écuyer Devan Mervault. Tous quittent la pièce avec réticence, jetant des regards noirs à Jon, qui entend même quelqu’un murmurer « Gamin ».

Stannis propose de nouveau à Jon de devenir seigneur de Winterfell, avec à la clé sa légitimation en tant que Stark, mais il refuse pour ne pas trahir ses vœux à nouveau, d’autant qu’il est maintenant lord Commandant de la Garde de Nuit. Il désapprouve ensuite tous les choix de Stannis comme lord Protecteur du Nord, et préfère que Stannis garde Winterfell pour Sansa, mais Stannis lui demande si c’est pour Sansa ou plutôt pour Tyrion Lannister. Il dit ensuite qu’il va donner Winterfell aux Karstark.

Stannis envisage de prendre Moat Cailin aux Fer-nés, mais Jon lui dit que ce n’est pas par là qu’il faut commencer, mais plutôt par Motte-la-Forêt, car c’est plus proche du Mur, et qu'il est facile de s’en approcher discrètement. De plus, il est également aux mains des Fer-nés, et le rendre aux Glover serait bien perçu des autres seigneurs nordiens. Stannis ne peut pas se permettre de se brouiller avec les Omble, et Jon lui conseille donc de les éviter, d’emprunter un sentier de chèvres dans les montagnes et d’apparaitre aux portes de Motte-la-Forêt. Les clans des montagnes du Nord sont de petits seigneurs, qui plus est amis de la Garde de Nuit.

Enfin, Jon explique que ces hommes des clans vénèrent les anciens dieux, et qu’il serait bon de ne pas les offenser ni les insulter. Mais Melisandre rappelle qu’elle reste sur le Mur pour conseiller lord Elbois de la Nouë. Jon réplique que le Mur n’est pas un endroit pour une femme, car cela met les hommes mal à l’aise, mais Mélisandre prend cela comme un compliment. Elle dit ensuite qu’elle a vu dans le feu que Jon a des ennemis, « Pas les ennemis que vous connaissez. Les ennemis qui vous sourient »[N 1].

Notes et références[modifier]

  1. Cette scène est également présente sous une forme un peu différente dans une version provisoire du premier chapitre de Jon. Il est probable qu'un des deux chapitres, probablement celui-ci qui est le plus ancien, ait été largement remanié, voire même qu'il ait été supprimé et que les événements qu'il narre ont ensuite été répartis dans d'autres chapitres.
Icone book.png
Icone book.png
Chapitres provisoires de ADWD