Gawen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Gawen
Identité
V.O. Maester Gawen
Statut
Rang mestre
Titre Grand Mestre (de 12 à 42)
Décès 42 (Peyredragon)
Blasons
Grand mestre Gawen était au service de la maison Targaryen
Grand Mestre
Lyonce Myros

Gawen fut le troisième Grand Mestre à servir les rois de la dynastie targaryen, pendant les règnes d'Aegon Ier, d'Aenys Ier et le début du règne de Maegor Ier.

Histoire

En l'an 12, mestre Gawen est élu par le Conclave pour remplacer le Grand Mestre Lyonce[1].

En l'an 19, Aegon Ier Targaryen ordonne au Grand Mestre Gawen et à sa Main, ser Osmund Fort, de dresser des remparts autour de Port-Réal, afin de protéger la ville contre de potentiels envahisseurs. Le roi demande à ce que l'on y perce sept portes en l'honneur des Sept et à ce que l'on laisse suffisamment de place pour permettre à la ville de continuer à se développer à l'intérieur des murs. Les travaux s'étendent entre l'an 20 et l'an 26[2].

À l'accession d'Aenys Ier Targaryen au Trône de Fer en l'an 37, le Grand Mestre Gawen le proclame roi des Sept Couronnes[3]. Cette même année, de nombreux rebelles se révoltent contre lui : Jonos Arryn, le Roi Vautour, Harren le Rouge et Lodos le deux-fois Noyé. Gawen prétend qu'Aenys est surpris par cette contestation, car il se croyait apprécié de ses sujets[3][4].

Quelques années plus tard, Gawen tente, sans succès, de soigner Aenys à Peyredragon. Il est remplacé par la reine Visenya[3], mais le roi décède en l'an 42[3][4]. Peu de temps après sa mort, son demi-frère Maegor Targaryen revient d'exil et réclame le Trône de Fer. Le Grand Mestre Gawen est son unique opposant, clamant que, selon les règles de succession, le prince Aegon, fils aîné d'Aenys Ier, est le successeur légitime. Maegor accuse le Grand Mestre de trahison et le décapite d'un seul coup de Feunoyr, son épée en acier valyrien[3][5].

Particularité

Gawen est l'une des sources d'archimestre Gyldayn pour sa chronique The Sons of the Dragon. Il documente notamment la réaction du roi Aenys I, lorsqu'il est mis au courant des rébellions qui éclatent au début de son règne, ou de sa maladie sur la fin de sa vie.

Il renseigne également sur la personnalité d'Aenys Ier Targaryen et de Maegor Ier Targaryen, affirmant que l'un avait confiance en tout le monde, alors que l'autre ne faisait confiance à personne. Le premier se laissait facilement influencer et changeait souvent d'avis en fonction des conseils qu'il entendait. Le second en revanche était aussi rigide et intransigeant que le fer[3].

Notes et références

  1. Fire and Blood : Le Dragon avait trois têtes. Le gouvernement sous le roi Aegon Ier.
  2. Les origines de la saga, Aegon I.
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4 et 3,5 The Sons of the Dragon.
  4. 4,0 et 4,1 Les origines de la saga, Aenys I.
  5. Les origines de la saga, Maegor I.