Petyr Piper

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Petyr Piper
Identité
V.O. Petyr Piper
Statut
Rang noble
Titres seigneur de la maison Piper
sire de Château-Rosières
Décès 130 (La Glandée)
Famille
Enfant Stanton Piper ?
Blasons
Lord Petyr dirigeait la maison Piper
sire de Château-Rosières
◄ Inconnu Stanton Piper

Petyr Piper était le seigneur de la maison Piper et le sire de Château-Rosières au cours du règne de Viserys Ier Targaryen et de la guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons. Il prit le parti de la reine Rhaenyra Targaryen[1].

Histoire[modifier]

En l'an 105, Petyr Piper participe à la cérémonie, au cours de laquelle les seigneurs des Sept Couronnes reconnaissent la princesse Rhaenyra Targaryen, fille aînée du roi des Sept Couronnes Viserys Ier Targaryen, comme héritière du royaume et jurent de défendre ses droits au Trône de Fer.

En l'an 129, Viserys Ier meurt et les Verts d'Aegon II Targaryen contestent à Rhaenyra son droit à l'héritage de son père. Le prince Daemon Targaryen, consort de Rhaenyra s'empare de Harrenhal et convoque le ban. Se souvenant de sa promesse, lord Petyr Piper se rend à Harrenhal avec d'autres seigneurs riverains[1]. Les hommes de lord Petyr participe à la prise de la Haye-Pierre[2]. Se joignant à lord Tristan Vance, lord Petyr Piper défend les gués de la Ruffurque en l'an 130 contre les Ouestiens de lord Jason Lannister. Les riverains repoussent leurs ennemis par trois fois, le vieil écuyer Pat de Longfeuille parvenant même à donner un coup d'épée mortel à lord Jason Lannister lors de la troisième tentative des Ouestiens. Lord Petyr Piper adoube l'écuyer et le surnommé « Longfeuille le Tueur de Lion ». Toutefois, les Ouestiens tentent une quatrième charge, qui défait les lignes des riverains, forcés de s'enfuir[2]. Lord Petyr Piper bat en retraite jusqu'à La Glandée, où les vestiges de son armée sont rejoints par lord Joseth Petibois. Il meurt au cours de la bataille qui suit. D'après le Témoignage de Champignon, son cœur aurait éclaté après avoir vu la tête de son petit-fils préféré fichée sur une pique[3].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Fils pour fils.
  2. 2,0 et 2,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  3. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.