Un festin pour les corbeaux

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Un festin pour les corbeaux
© 2017, Éditions J'ai Lu

© 2017, Éditions J'ai Lu
Informations
V.O. A Feast for Crows
Type Roman
Genre Fantasy
Auteur George R. R. Martin
Traduit par Jean Sola
Éditions
Minifrance.png Pygmalion (grand format) - 2007
Minifrance.png J'ai Lu (format poche) - 14 janvier 2009
Minifrance.png Le Trône de Fer - Intégrale 4 - J'ai Lu (intégrale poche) - 2010
Minifrance.png Le Trône de Fer - Intégrale 4 - Pygmalion (intégrale grand format) - 2013
Saga
Les sables de Dorne Le bûcher d'un roi

Un festin pour les corbeaux est le titre du douzième tome de la saga Le Trône de Fer en version française. Pour raisons pratiques et économiques[1], l'éditeur français Pygmalion a décidé de découper le quatrième volume de la saga A Song of Ice and Fire, A Feast for Crows, en trois tomes respectivement intitulés Le chaos, Les sables de Dorne et Un festin pour les corbeaux. Comme tous les romans de la saga jusqu'à A Feast for Crows inclus, il a été traduit par Jean Sola. Le livre fut ensuite réédité au format poche chez J'ai Lu avec le même découpage que chez Pygmalion. Une version intégrale[N 1] comprenant la totalité d'A Feast for Crows a ensuite été publiée en août 2010 par J'ai Lu. Cette version intégrale reprend le découpage original de la saga, toutefois sans inclure les appendices originaux[N 2].

Personnages POV[modifier]

Ce douzième tome de la saga comporte sept personnages PoV :

Synopsis[modifier]

Chez Pygmalion[modifier]

Lady Brienne, dite la pucelle de Torth, poursuit la quête désespérée dont l’a chargée Jaime Lannister. Accompagné du septon Meribal [sic], de Podrick, son fidèle écuyer, et de ser Hyle, elle arpente sans relâche le royaume à la recherche de Sansa Stark. Mais à défaut de sa fille, c’est la mère, Catelyn, qu’elle trouvera… ou du moins ce qu’il en reste.

Car Sansa, depuis le régicide auquel elle a été mêlée à son insu, se cache au Val d’Arryne [sic], sous l’identité d’Alayne Stone, prétendue bâtarde de lord Petyr Baelish, Littlefinger. Plus pour longtemps, cependant : ce dernier a concocté un plan qui, s’il fonctionne, devrait faire revenir la jeune fille sur le devant de la scène.

Et pendant que tous ces Loups s’agitent, Cersei Lannister tente de maintenir en un seul morceau l’empire qu’a laissé lord Tywin, son père. N’a-t-elle pas joué une fois de trop avec le feu en réarmant la Foi et ses ecclésiastiques pour le moins radicaux ?

Un Festin pour les Corbeaux, douzième tome du Trône de Fer, clôt un chapitre important de la magistrale saga de George R.R. Martin.

Chez J'ai Lu[modifier]

Les cartes changent une nouvelle fois de main : Cersei Lannister, la reine régente, s'empêtre dans la toile d'araignée qu'elle a tissée pour neutraliser sa bru, la petite reine ; arrivée au terme de son éprouvante quête, lady Brienne, la pucelle de Torth, va faire une découverte aussi inattendue que mortelle ; Sansa Stark, marionette entre les main de Littlefingers [sic] prépare un retour en force qui devrait faire couler beaucoup d'encre… et de sang !

Un chapitre de plus se clôt sur le royaume des Sept Couronnes, avec son lot d'alliances contre nature, de trahisons sanglantes et de morts inutiles. Et comme le trône de Fer ne reste jamais vacant bien longtemps, une nouvelle guerre civile se profile à l'horizon.

Résumés des chapitres[modifier]

Les résumés complets des chapitres et la pagination selon les éditions sont donnés dans les liens ci-après. La numérotation des chapitres et des POV correspond à l'édition intégrale.

Couvertures[modifier]

Voici les différentes couvertures des éditions françaises de ce tome :

© 2007, Éditions Flammarion © 2017, Éditions Flammarion © 2008, Éditions J'ai lu © 2017, Éditions J'ai lu
Couverture de l'édition Pygmalion,
© 2007, Éditions Flammarion
Couverture de l'édition Pygmalion,
© 2017, Éditions Flammarion
Couverture de l'édition J'ai Lu, réalisée par Olivier Frot,
© 2008, Éditions J'ai lu
Couverture de l'édition J'ai Lu,
© 2017, Éditions J'ai lu
© 2013, Éditions Flammarion © 2013, Éditions Flammarion ©2010, Éditions J'ai Lu © 2011, Éditions J'ai Lu
Couverture de l'édition intégrale de Pygmalion,
© 2013, Éditions Flammarion
Couverture de l'édition intégrale de Pygmalion,
© 2013, Éditions Flammarion
Couverture de l'édition intégrale de J'ai Lu, réalisée par Marc Simonetti,
© 2010, Éditions J'ai Lu
Couverture de la seconde édition J'ai Lu,
réalisée avec un visuel de la série télévisée,
© 2011, J'ai Lu

Voir aussi[modifier]

  • Le Trône de Fer (saga), présentation générale de la saga ;
  • A Feast for Crows, quatrième volume en version originale ;
  • Les sables de Dorne, tome précédent en version française, correspondant au deuxième tiers du quatrième volume en version originale ;
  • Le bûcher d'un roi, tome suivant en version française, correspondant au premier tiers du cinquième volume en version originale ;
  • A Dance with Dragons, cinquième volume en version originale, non encore totalement édité en français ;
  • Appendices AFFC, appendices, présents en version originale mais non traduits en version française, listant les personnages principaux et leurs allégeances.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Le terme Intégrale est peu approprié, car il ne signifie pas en l'espèce que les éditions antérieures étaient tronquées (mis à part les appendices, pas mieux traduits d'ailleurs dans cette édition), mais simplement que l'édition en question reprend le découpage de la version originale.
  2. Une version très partielle des appendices se trouve toutefois en préambule des ouvrages de la version française.

Références[modifier]