Doran Martell

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Doran Martell
Identité
V.O. Doran Nymeros Martell
Statut
Rang prince
Titres seigneur de la maison Martell
seigneur suzerain de Dorne
prince de Dorne
sire de Lancehélion
Naissance 248 (Lancehélion)
Famille
Épouse Mellario de Norvos
Enfants Arianne Martell (277)
Quentyn Martell (281)
Trystan Martell (288)
Blasons
Doran dirige la maison Martell
Prince de Dorne
◄ La mère de Doran Aucun

Né en l'an 248, le prince Doran Martell, Doran Nymeros Martell de son nom complet, est le dirigeant actuel de Dorne. Il est le frère aîné du prince Oberyn et de la princesse Elia Martell. Il a eu avec sa femme, Mellario[N 1][1] de Norvos, trois enfants qui sont : Arianne, Quentyn et Trystan.

Âgé d'une cinquantaine d'années, la goutte rend ses déplacements difficiles, ses membres déformés lui faisant vivre un calvaire quotidien. Pour soulager sa douleur, il passe de longs séjours aux agréables Jardins Aquatiques sous les bons soins de mestre Caleotte et la protection d'Areo Hotah[2]. Lorsqu'il ne peut éviter un déplacement, il voyage à bord d'une litière princière à ses armes et accorde aux préparatifs un soin méticuleux[3]. Sous des dehors pusillanimes et circonspects à l'extrême, le prince Doran dissimule une farouche détermination. Pragmatique et lucide quant aux faiblesse de sa couronne, il s'assure de ne se risquer que dans des actions qu'il est susceptible de maîtriser[4][5]. Selon lord Tywin Lannister, le prince Doran est : « un homme qui se raisonne, subtil et réfléchi, voire indolent dans une certaine mesure. Il pèse et soupèse les conséquences de chaque geste et de chaque mot »[6]. Peu loquace et très secret[7], il tente d'ailleurs d'inculquer la vertu de la prudence à sa fille, la princesse Arianne, en lui assurant que : « Le silence est l'ami d'un prince. Les mots sont comme des flèches. Une fois qu'on les a lâchés, c'est en vain qu'on chercherait à les rattraper »[2]. Le prince est également un homme d'une grande culture qui possède de vastes connaissances dans les domaines de la musique, de l'histoire, du droit, du commerce et de l'œnologie[1].

Avant AGOT

Enfant, le prince Doran sert comme écuyer à Grèvesel, c'est là qu'il apprend la nouvelle de la naissance de sa sœur Elia. Alarmé par l'état préoccupant de sa mère durant sa grossesse, il doute alors que le bébé qui vient de naître survive très longtemps[2].

La mère du prince, qui le précéde en tant que dirigeante de Dorne, le forme à sa future fonction et lui apprend notamment qu'il « faut être absolument dément pour engager des guerres que l'on ne saurait gagner »[4]. Vers l'an 271, elle lui confie la gouvernance de la principauté lorsqu'elle accompagne Oberyn et Elia à travers les Sept Couronnes en quête de futurs époux.

Le prince Doran est alors déjà fiancé à lady Mellario[1], qu'il a rencontrée à Norvos et qui l'a séduit par son caractère plein de vie et son exotisme. Amoureux, ils se marient peu de temps après par inclination mais leurs sentiments s'étiolent progressivement[8].

À une période indéterminée (mais très probablement avant la rébellion de Robert Baratheon), le prince Doran repousse l'offre de lord Tywin Lannister de marier sa fille Arianne ou une de ses parentes à son fils, le nain Tyrion, et considère cette proposition comme une injure[9]. Durant la même période, lord Hoster Tully propose au prince d'unir Arianne à son fils Edmure mais Doran n'y donne pas suite[5].

Après la rébellion de Robert Baratheon et le meurtre de sa sœur par les Lannister, son frère, le prince Oberyn, essaie de soulever Dorne en faveur du jeune prince héritier Viserys III Targaryen. Cette tentative semble avoir été étouffée par l'intervention diplomatique de lord Jon Arryn, alors Main du Roi, qui s'est rendu à Dorne pour remettre la dépouille du prince Lewyn Martell et entrer en négociation avec le prince Doran[6]. Peu après, le prince Doran envoie secrètement son frère à Braavos[10].

Vers l'an 291, le prince Doran doit envoyer son fils Quentyn comme pupille à Ferboys en compensation de la mort de lord Edgar Ferboys, tué en duel par Oberyn[3]. Lady Mellario désapprouve ce départ et décide de rentrer à Norvos quelques années plus tard, renonçant à ses enfants qu'elle doit laisser à son mari[8].

Afin d'endormir la méfiance de ses ennemis, le prince Doran fait mine de proposer la main de sa fille à un certain nombre de prétendants d'un âge avancé et peu attrayants qu' Arianne, qui ne connaît pas les projets de son père, ne peut que refuser avec colère. Parmi les noms proposés figurent lord Walder Frey, lord Eldon Estremont, Ben des Essaims, lord Gyles Rosby ou encore le vieux lord Hugh Grandison, dit « Barbe Grise ». Il missionne également Oberyn pour retrouver sa fille - la princesse Arianne ayant pris la fuite avec Tyerne Sand - à Vaith et la ramener à Lancehélion. Les deux jeunes filles désiraient se rendre à Hautjardin pour rencontrer Willos Tyrell, prétendant de la princesse écarté par son père[5].

Vers la fin de l'an 297, le prince Doran, alors encore en mesure de marcher, rejoint les Jardins Aquatiques, abandonnant de fait la gestion des affaires de Lancehélion à son frère Oberyn, à sa fille Arianne, ainsi qu'à son administration. Le prince cherche ainsi à cacher l'aggravation de sa maladie et son grand affaiblissement à ses ennemis, le Palais Vieux et la ville ombreuse regorgeant d'espions. Le climat plus propice et l'accessibilité des Jardins motivent également son changement de résidence[2]. Le prince Oberyn se rend toutes les semaines auprès de son frère pour lui rendre compte des affaires courantes[4]. Lorsque Doran ne peut finalement plus se déplacer, mestre Caleotte lui fabrique un fauteuil à roulettes en ébène[2].

Dans AGOT

Le décès du prince Viserys Targaryen met fin au projet d'union entre la princesse Arianne Martell et ce dernier[5].

Dans ACOK

Alors que les deux frères de feu le roi Robert Baratheon se sont chacun proclamés seul roi légitime des Sept Couronnes, le prince (qui a rassemblé son ban) reçoit de Tyrion Lannister, Main du roi Joffrey, des propositions d'alliance, en échange d'un siège au Conseil restreint et de la tête de l’assassin d’Elia Martell et de son fils. En garantie, le Lutin propose que Dorne accueille la princesse Myrcella Baratheon[11]. Malgré sa haine de la maison Lannister, le prince accepte ces avances[12] et prend donc la tutelle de la princesse à Lancehélion, en vue de ses fiançailles avec son plus jeune fils, Trystan. En contrepartie, il envoie des troupes sur les cols des montagnes Rouges, afin d'amener par cette menace certains des seigneurs des Marches alliés à lord Stannis à reconsidérer cette alliance, et de dissuader ce dernier de marcher sur Port-Réal. Mais, sauf agression caractérisée, il exclut clairement toute action offensive de sa part[13].

Dans ASOS

Le prince Doran est invité à venir siéger aux Conseil restreint. Il doit se rendre à Port-Réal - escorté de trois cents Dorniens - pour remplir son office de conseiller de la Couronne et demander justice pour le meurtre de sa sœur Elia et de ses enfants ; l'annonce de sa venue exaspère lord Mace Tyrell[9]. Toutefois, craignant de devenir ainsi le captif des Lannister et soucieux de cacher son état de santé très dégradé à ses ennemis, il mandate son frère, le prince Oberyn, pour s'y rendre à sa place[3]. La nouvelle de la mort de ce dernier, abattu par ser Gregor Clegane, plonge le prince Doran dans une profonde affliction. Lord Tywin Lannister, soucieux de ménager cet allié, lui renvoie la dépouille de son frère ainsi qu'une lettre lui promettant la tête de ser Gregor à titre de réparation[14][15].

Dans AFFC

La mort du prince Oberyn Martell suscite des mouvements de colère et de révolte au sein du peuple comme de la noblesse. Le prince Doran appréhende, à ce titre, une tentative d'assassinat sur la personne de la princesse Myrcella Baratheon qui viserait à déclencher un conflit entre la principauté de Dorne et le trône de Fer[4]. Il convoque son fils, le prince Quentyn, aux Jardins Aquatiques pour lui confier la mission qu'il lui destine depuis la mort du prince Viserys III Targaryen, afin de préserver l'alliance secrète entre la maison Martell et la maison Targaryen. Quentyn doit se rendre auprès de Daenerys Targaryen et l'épouser afin, grâce à leurs forces alliées, de renverser la dynastie Baratheon et de restaurer la maison Targaryen. Le prince Doran, conseillant à son fils une extrême prudence et une complète discrétion[16], lui confie un exemplaire original du pacte secret signé naguère à Braavos devant le Seigneur de la Mer, entre ser Willem Darry, au nom des héritiers Targaryen, et Oberyn, au nom de Dorne, par lequel le prince Viserys devait épouser la princesse Arianne Martell, en échange de l'aide de la Couronne pour renverser l'Usurpateur. Pour concrétisation de ce pacte, la princesse Arianne aurait dû aller servir en qualité d'échanson auprès de l'archonte de Tyrosh afin de pouvoir rencontrer secrètement son fiancé. L'opposition de lady Mellario, menaçant d'attenter à ses jours si sa fille lui était enlevée, entrave l'exécution de ce plan[5]. La mort ultérieure de Viserys impose désormais au prince Quentyn de devenir l'époux de Daenerys[10]. Officiellement, dans l'immédiat, le prince Quentyn est envoyé rejoindre l'ost de lord Anders Ferboys qui stationne aux Osseux depuis le déclenchement de la guerre des Cinq Rois[7].

Malgré sa douleur à l'annonce du décès de son frère, le prince Doran, soucieux de ménager la paix, rentre précipitamment à Lancehélion afin d'y prévenir d'éventuels complots des filles bâtardes d'Oberyn en les faisant incarcérer. Il écrit d'ailleurs à Port-Réal en arguant de ce fait pour réclamer au plus vite la tête de ser Gregor Clegane dans le but d'apaiser la contestation populaire[17]. Afin de donner des signes de bonne intelligence avec le trône de Fer, le prince Doran fait également arrêter ser Daemon Sand, l'ancien écuyer du prince Oberyn, qui réclamait la libération des Aspics des Sables[18].

Il déjoue ensuite la conspiration ourdie par sa propre fille, Arianne, qui souhaite faire de la princesse Myrcella, la souveraine de Westeros. Il finit par lui expliquer les raisons de son apparent attentisme en lui dévoilant qu'il a envoyé Quentyn auprès de Daenerys Targaryen. Il espère ainsi obtenir enfin la vengeance qu'il prépare depuis plus de quinze années. Il lui révèle aussi qu'elle était promise en mariage au prince Viserys Targaryen grâce à l'aide de l'archonte de Tyrosh. Afin de retarder l'arrivée à Lancehélion de ser Balon Swann, en route pour remettre la tête de ser Gregor au prince, ce dernier ordonne à ses bannerets de trouver des prétextes pour le retenir dans les châteaux où il fait étape. Le prince redoute en effet la confrontation entre le chevalier de la Garde Royale et la princesse Myrcella, désormais défigurée[5].

Dans ADWD

Le prince Doran accueille enfin ser Balon Swann venu apporter la tête de ser Gregor Clegane, l'assassin de la princesse Elia Martell. Lors de l'ouverture du coffret, le prince ne peut refréner ses larmes. À la demande de la reine Cersei Lannister, le chevalier de la Garde Royale doit ramener la princesse Myrcella et le prince Trystan Martell à Port-Réal. Doran, ayant été informé par un mystérieux ami à la cour, soupçonne que cette invitation cacherait un traquenard et que le voyage ne serait qu'une opportunité pour assassiner le jeune prince de Dorne. Afin de prévenir toute tentative de meurtre sur son fils, et grâce à l'aide de sa fille Arianne, le prince fait prétendre à Myrcella que celui qui a assassiné ser Arys du Rouvre n'est autre que ser Gerold Dayne, qui l'a ensuite défigurée. Le prince parvient ainsi à convaincre ser Balon Swann de traquer cet assassin jusque dans son fief[19].

Ayant envoyé son fils Quentyn quelques mois plus tôt en Essos pour qu'il ramène Daenerys dans les Sept Couronnes[16], le prince se demande avec sa fille si c'est lui qui est à l’origine de la constitution d'une flotte volantaine chargée d'une armée et d'éléphants et ayant fait escale à Lys[19]. Il s'agit en fait de la Compagnie Dorée, qui cingle vers le cap de l'Ire. Son chef Jon Connington - s'étant emparé de La Griffonnière - informe le prince Doran de l'existence du prince Aegon Targaryen[20].

Dans TWOW

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Le prince Doran Martell reçoit une lettre de lord Jon Connington dans laquelle celui-ci lui annonce la survie et le retour de l'héritier légitime des Sept Couronnes, Aegon Targaryen, revenu à Westeros réclamer son trône. Lord Connington demande l'appui et le soutien de Dorne en souvenir d'Elia Martell, sœur du prince, sauvagement assassinée lors du sac de Port-Réal durant la rébellion de Robert Baratheon. La lettre plonge le prince dans le doute, car elle n'évoque ni Daenerys et ses dragons, ni son fils Quentyn, parti la quérir. Le prince décide d'envoyer à lord Connington, sa fille, la princesse Arianne, mais il conseille à celle-ci d'agir prudemment, et de s'assurer de l'identité réelle du prétendu prince Aegon : si elle envoie à son père le mot « Dragon », les deux armées dorniennes massées aux Osseux et à la Passe-du-Prince marcheront en guerre ; si, en revanche, elle envoie le mot « Guerre », elles ne bougeront pas[21].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Doran Martell est interprété par l'acteur Alexander Siddig dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Notes

  1. Leur mariage date d'au moins l'an 276, un an avant la naissance de leur premier enfant, mais ils semblent avoir été engagés l'un à l'autre dès avant l'an 273 (cf. A Storm of Swords, Chapitre 71, Tyrion).

Références