William Mouton

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
William Mouton
Identité
V.O. William Mooton
Apparence
Poids forte corpulence
Statut
Rang Lord
Titre seigneur de la maison Mouton
sire de Viergétang
Famille
Enfants plusieurs fils
Eleanor Mouton
Blasons
Lord William dirige la maison Mouton

Lord William Mouton est l'actuel seigneur de la maison Mouton de Viergétang[1]. Il a plusieurs fils[2] et au moins une fille[3], Eleanor[4]. Lord William est un homme au teint pâle, mou et de forte corpulence[3]. Il eut pour frère cadet ser Myles Mouton[3], chevalier célèbre et surtout ancien écuyer du prince Rhaegar Targaryen[5] qui fut tué par Robert Baratheon à Pierremoûtier lors de la bataille des Cloches[6]. Le prestige encore associé à ser Myles contraste avec la pusillanimité de lord William qui jouit en conséquence d'une mauvaise image auprès de ses gens[3].

Dans ACOK[modifier]

À la suite des attaques de loups menées par Nymeria dans le Conflans à l'est de l'Œildieu, lord Mouton et ses fils lancent une grande battue au cours de laquelle leurs troupes acculent les loups dans leur repaire. Ils sont finalement tenus de battre en retraite devant la férocité de la meute qui a décimé leurs limiers[2]. Lors des pillages consécutifs à l'occupation d'Harrenhal par lord Tywin Lannister au début de la guerre des Cinq Rois, lord Mouton fait fermer les portes de Viergétang et se barricade dans sa forteresse. Ses terres et la ville sont successivement pillées par les Lannister, les Nordiens de lord Roose Bolton après la chute d'Harrenhal puis par les mercenaires et les hommes en rupture de ban[3]. Au lendemain des Noces Pourpres, lord Mouton ploie le genou devant les forces Lannister et est réintégré dans la paix du roi par décret du jeune souverain Tommen Baratheon[7].

Dans AFFC[modifier]

Après avoir écrasé les forces nordiennes de ser Helman Tallhart et de Robett Glover à Sombreval, lord Randyll Tarly occupe Viergétang et enferme lord Mouton dans une cellule de tour. Lord Randyll ne fait sortir ce dernier, à qui il voue un souverain mépris, que lorsqu'il rend justice publiquement dans la ville. Il obtient, par ailleurs, la main d'Eleanor pour son fils et héritier Dickon[3][8][9].

Notes et références[modifier]