Îles du Basilic

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Îles du Basilic
Informations
V.O. Basilisk Isles
Nature archipel
Localisation
Loc-Îles du Basilic.jpg

Les îles du Basilic forment un archipel situé dans la mer d'Été, près de la pointe du Basilic. Les îles souffrent d'une réputation déplorable[1], aussi bien à cause de leur histoire que de leur population : en effet, elles servent de repaire à des pirates qui profitent de leur particularité et de leur éloignement géographiques[2][3]. Leurs habitants commercent notamment avec Volantis[4] et Astapor, où ils vendent comme esclaves les populations raflées au cours de leurs razzias, notamment à Naath[5][6][7] et dans les Îles d’Été[3]. Les îles passent pour abriter également des chasseurs de prime, des prostituées, des esclaves en fuite et des tueurs. Si elles ne sont guère attractives pour les marins, elles peuvent être d'un précieux secours pour s'approvisionner si l’équipage ne craint pas d'avoir à défendre sa vie[1].

Géographie[modifier]

Les îles du Basilic sont un archipel constitué de plusieurs îles montagneuses, souvent inhospitalières en raison de la topographie et de l'environnement[2]. Plusieurs de ces îles ont été nommées au cours des siècles :

On trouve sur les îles une pierre noire étrange, d'un aspect graisseux, dont l'origine est totalement inconnue. Des blocs de cette pierre ont servi à la construction (le fort de Xandarro Xhore) ou à la sculpture (la Pierre Crapaud est taillée dans cette pierre).

On trouve sur les îles de nombreux repaires de pirates, dont l'emplacement ne cesse de changer : la plus célèbre est Port Butins, mais il y a aussi Bauge, Brèche de Pute ou Boudin Noir[2].

Faune et flore[modifier]

Le climat y est chaud et humide, et les insectes pullulent[2]. Ces contraintes n'ont cependant pas empêché l'occupation humaine. Les Îles semblent exclusivement se composer de marais et de jungles alternant avec des pics rocheux et vallées encaissées. On y trouve toutes sortes d'insectes, comme les taons, les puces de sable et les sangsues. Elles auraient aussi abrité des basilics, grands monstres qui ont donné leur nom aux îles, mais ces derniers semblent avoir disparu de ce territoire[2].

Histoire[modifier]

Durant l'Âge de l'Aube, les Îles du Basilic semblent avoir été habitées par une civilisation ancienne, dont on ne sait pas grand-chose. on trouve leurs ruines sur l'île des Larmes, l'île aux Crapauds et l'île de la Hache.

La première ville dont les chroniques historiques font état est la ville de Gorgaï, sur l'île des Larmes, fondée par l'Empire ghiscari. Elle dura entre deux quatre siècles, avant d'être envahie par Valyria pendant la troisième guerre ghiscarie, et renommée Gogossos. Là étaient envoyés les criminels de Valyria, pour y subir de terribles châtiments. La réputation de sorcellerie et de cruauté de cette ville traversera les siècles jusqu'au Siècle de Sang[2].

En l'an -25, une épidémie de Mort Rouge, partie de l'Île des Larmes, ravagea les neuf dixièmes de la population des Îles du Basilic. Pendant environ un siècle, le monde entier évita soigneusement les îles. Le pirate qarthien Xandarro Xhore fut le premier à retourner sur les îles ; il s'implanta sur l'Île de la Hache où il construisit un fort en pierre noire, tandis que la Confrérie des Os s'installaient sur l'Île des Taons. De là, ils pouvaient attaquer les navires qui contournaient la péninsule valyrienne. En cinquante ans, les Îles du Basilic devinrent un repaire de pirates, ce qu'elles sont toujours aujourd'hui.

Un fois par génération, des expéditions sont lancées, par les Cités libres, dont Volantis, afin d'éliminer les pirates. Certaines sont réussies, et d'autres non, comme quand le capitaine lysien Saathos Saan, qui était censé éliminer les pirates, en devint un lui-même et régna sur les Îles du Basilic pendant trente ans[2].

Société[modifier]

D'avis général, les îles du Basilic comportent tout ce qu'il y a de pire dans la société humaine, parmi lesquels pirates, criminels et esclavagistes. Quiconque souhaite faire fortune de façon malveillante peut s'installer sur ces îles. Des hommes du monde entier se retrouvent donc sur ces îles, qui sont de fait incroyablement cosmopolites. On y trouve également les esclaves capturés par les pirates, qui attendent d'être vendus[2][1].

Sur les îles Basilic, les villes ne font pas long feu ; elles vivent pour la plupart moins d'un an, avant d'être reconstruites ailleurs.

Les pirates des îles du Basilic ont une coutume étrange : ils décorent leurs navires des têtes coupées de leurs ennemis, afin de terrifier les navires qu'ils attaquent. Une fois que les têtes sont pourries et qu'il ne reste que l'os, les pirates vont déposer les crânes sur l'Île des Crânes, en offrande à un dieu.

Les îles du Basilic dans la saga[modifier]

Avant ASOS[modifier]

Les hommes des îles du Basilic enlèvent Mossador, Marselen et Missandei de Naath pour les vendre comme esclaves à Astapor[5]

Dans AFFC[modifier]

Un roi corsaire prend le pouvoir dans les îles du Basilic et razzie la ville de Grand Banian dans les Îles d'Été[8].

Notes et références[modifier]