A Dance with Dragons, Chapitre 73, Épilogue

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Cet article concerne le soixante-treizième chapitre du cinquième livre, A Dance with Dragons et dont le personnage Point de Vue est Kevan Lannister.

Chapitres et pagination

Chapitres

  • Ce chapitre est le premier consacré à Kevan Lannister dans le cinquième livre.
  • Ce chapitre est le seul consacré à Kevan Lannister sur l'ensemble de la saga.

Pagination

  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (hardcover)[N 1] : p. 944 à 959
  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (mass market paperback)[N 2] : p. 1034 à

Résumé

Ser Kevan Lannister préside une séance du Conseil restreint, à laquelle participe lord Mace Tyrell, nouvelle Main du Roi, lord Randyll Tarly, le Grand Mestre Pycelle et ser Harys Swyft. Ser Ronnet Connington comparait devant eux pour déterminer s'il est impliqué dans l'attaque menée par son oncle, Jon Connington, sur La Griffonnière. Malgré ses protestations de loyauté, il est mis sous bonne garde, en attendant la confrontation avec la Compagnie Dorée. Ser Kevan tente de convaincre Mace Tyrell que pour vaincre ce nouvel ennemi, le prétendu Aegon Targaryen, il est nécessaire de rester en bons termes avec la Foi et le Grand Moineau. Mais lord Tyrell semble négliger le danger, qualifiant Aegon d'imposteur et rappelant la défaite de Connington à la bataille des Cloches. Le conseil évoque un éventuel retour de Daenerys Targaryen, l'état déplorable des finances du royaume, l'étrange nouveau chevalier de la Garde Royale, ser Robert Fort, et le duel judiciaire à venir. Ser Kevan déclare qu'il ne laissera pas Cersei être exécutée, mais qu'il s'est assuré de lui ôter tout pouvoir. Il clôt alors la séance.

Mestre Pycelle, craignant la rancune de lord Tyrell, demande à ser Kevan de lui envoyer des gardes pour le protéger, mais le régent ne partage pas ses craintes. Après avoir conseillé à son beau-père, Harys Swyft, de se préparer à partir pour Braavos en tant qu'émissaire auprès de la Banque de Fer, il se retire dans ses appartements. Là, il se prépare pour son diner avec sa nièce et son petit-neveu, Tommen, en pensant que si Aerys II avait accepté que Cersei épouse Rhaegar, tout aurait été différent. Lors du repas, Cersei se montre accommodante et humble, et ser Kevan s'en montre soulagé, quoiqu'un peu attristé. Il lui apprend qu'il n'a de nouvelles ni de Tyrion ni de Jaime. Un messager interrompt le diner et l'informe que le Grand Mestre Pycelle requiert sa présence.

Une fois dans le cabinet du mestre, ser Kevan découvre un corbeau blanc posé sur le rebord de la fenêtre, signe que l'hiver est là. Il est alors frappé dans la poitrine par un carreau d'arbalète. Varys apparaît alors, l’arbalète à la main, près du cadavre de Pycelle. L'eunuque demande pardon à ser Kevan agonisant et lui dit que sous sa régence, l'alliance Lannister et Tyrell aurait pu perdurer et Tommen bénéficier d'un royaume uni, alors que sa mort ranimera les dissensions. Il affirme agir pour le retour au pouvoir d'Aegon Targaryen, un roi qui considère sa fonction comme un devoir et non comme un droit. Finalement, les « Petits oiseaux » de Varys abrègent les souffrances de ser Kevan.

Notes et références

  1. Pagination de la première édition Bantam hardcover de juillet 2011.
  2. Pagination de la première édition Bantam massmarket d'octobre 2011.
  3. Pagination de la première édition Pygmalion grand format de janvier 2013.
  4. Pagination de l'édition J'ai lu poche de février 2015.


Icone book.png Chapitres liés
-
Daenerys X Épilogue
d'ADWD
Appendices ADWD

-