Pycelle

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Pycelle
Image by Amok©

Identité
V.O. Maester Pycelle
Apparence
Yeux pâles et chassieux
Cheveux crâne dégarni
Statut
Rang Mestre
Titre Grand Mestre
Naissance 216
Décès 300 (Donjon Rouge)
Blasons
Grand mestre Pycelle était au service de la maison Targaryen Grand mestre Pycelle était au service de la maison Baratheon
Grand Mestre
mestre Merion Aucun

Né vers l'an 216, mestre Pycelle est le Grand Mestre du Conseil restreint du roi Robert Baratheon. Il exerce cette charge depuis près d'une quarantaine d'années et a été au service de nombreux rois successifs. C'est un vieil homme au crâne dégarni et à la longue barbe neigeuse qu'il se plaît à triturer au cours de ses réflexions. Ses paupières sont bouffies d’œdèmes et ses yeux pâles, chassieux[1]. Sa chaîne de mestre est constituée de vingt-quatre lourdes chaînes entremêlées en une seule où les métaux précieux dominent et où brillent des joyaux[2]. Il passe pour être une créature de la reine Cersei Lannister à qui il semble rapporter tout ce qu'il apprend de significatif[3][4]. Il prétend d'ailleurs avoir toujours servi les intérêts de la maison Lannister[5]. Ses airs accommodants et placides dissimulent un caractère sournois et impitoyable[6].

Avant AGOT[modifier]

Pycelle a étudié à la Citadelle des mestres de Villevieille durant l'été torride de six ans du règne de Maekar I Targaryen[1]. Vers l'an 230, il survit à la terrible épidémie de peste grise qui ravage la ville et la Citadelle[7]. Il a été choisi à l'âge de quarante-deux ans pour le poste de Grand Mestre au Conseil restreint par le Conclave, Aegon V Targaryen ayant souhaité un mestre jeune pour occuper ce poste puisque les prédécesseurs y étaient tous morts rapidement du fait de leur grand âge[8]. Il a servi ensuite jusqu'au règne d'Aerys II Targaryen. C'est à partir de ce moment qu'il développa une grande admiration pour Tywin Lannister qui était alors la Main du Roi.

A la fin de la rébellion de Robert Baratheon, il réussit à convaincre le roi Aerys d’ouvrir les portes de Port-Réal à lord Tywin Lannister qui clamait sa fidélité aux Targaryen. Il espérait permettre l'accession de lord Tywin au Trône de Fer, mais l'arrivée presque simultanée de lord Eddard Stark l'empêcha[5]. Quoi qu'il en soit, cette trahison permit le sac de Port-Réal.

Icone loupe.png Voir article détaillé : rébellion de Robert Baratheon.

Pardonné par le nouveau roi Robert Baratheon et réintégré dans ses fonctions de Grand Mestre au conseil restreint, Pycelle est et reste un loyal serviteur de la maison Lannister. Il assiste la reine Cersei à chacun de ses trois accouchements[9]. Peu après lui avoir emprunté un livre sur le lignage des grandes familles, lord Jon Arryn, Main du roi, tombe gravement malade. Son mestre, mestre Colemon, diagnostique un refroidissement de l'estomac et prescrit de violentes purges, mais mestre Pycelle l'écarte alors, craignant soi-disant que ce remède ne soit pire que le mal[1]. En réalité, il apprend par Varys que la Main aurait été empoisonnée par son écuyer, Hugh du Val. Pressé discrètement par la reine qui craint que lord Arryn n'ait fini par deviner la vérité sur l'ascendance des enfants royaux, il préfère laisser le poison faire son œuvre[5]. En moins de deux semaines, lord Arryn est à l'agonie, et, quand tout espoir est perdu, mestre Pycelle lui administre du lait de pavot pour diminuer ses souffrances[1].

Dans AGOT[modifier]

Sans jamais s'opposer de manière frontale à la Main du Roi, mestre Pycelle apparaît de plus en plus comme un fervent soutien des intérêts de la maison Lannister en général, et de ceux de la reine Cersei en particulier. Ainsi, par exemple, lors de l'audience donnée par lord Eddard aux victimes des exactions de ser Gregor Clegane, il tente de temporiser et de renvoyer les plaignants d'abord devant lord Tywin, puis devant le roi Robert[10].

Il se montre tout d'abord amical avec lord Eddard, et lui garantit que la mort de lord Jon Arryn était naturelle. C'est lui qui l'a soigné jusqu'au bout, écartant le mestre des Arryn, (mestre Colemon). Lorsque lord Eddard évoque l'hypothèse d'un empoisonnement, il en repousse l'idée avec dégoût, tout en laissant entendre que c'est là une arme de femme ou d'eunuque. Il informe son interlocuteur que Jon Arryn lui avait emprunté un livre sur le lignage des grandes familles juste avant de tomber malade, et lord Eddard le lui emprunte à son tour[1].

Lorsque le Conseil restreint débat du sort à réserver à Daenerys Targaryen, enceinte, il est partisan de la faire assassiner et suggère de recourir aux Sans-Visage de Braavos[11].

Il soigne lord Eddard, évanoui et la jambre grièvement brisée, après son agression par des Lannister aux ordres de ser Jaime, ce dernier voulant venger la capture de son frère Tyrion par lady Catelyn[12].

Mestre Pycelle apprend que lord Renly Baratheon, le jeune frère du roi Robert, complote pour que son frère répudie la reine Cersei et épouse la jeune Margaery Tyrell. Il envisage d'empoisonner le roi, mais l'accident de chasse de ce dernier l'en dispense[5].

Après la mort du roi, lorsque le sort d'Eddard, convaincu de traîtrise, est en balance devant le nouveau roi Joffrey, mestre Pycelle est partisan du châtiment sans pardon[13], ainsi que pour Sansa, car « tôt ou tard, la graine de félon donne de la félonie »[6].

Dans ACOK[modifier]

À l'arrivée de Tyrion Lannister à Port-Réal, mestre Pycelle approuve ouvertement sa nomination au poste de Main du Roi[14], mais le Lutin le soupçonne d'informer en secret la reine Cersei Lannister au cours des luttes d'influence qui les opposent. Il lui tend un piège, en lui ordonnant de transmettre une lettre sous pli fermé au prince Doran Martell de Dorne sans lui en révéler le contenu[2]. Mestre Pycelle l'ouvre avant de l'envoyer, puis va en révéler la teneur (notamment la proposition faite au prince Doran d'accueillir comme pupille la princesse Myrcella) à la reine Cersei, qui se précipite aussitôt dans les appartements de Tyrion, confirmant ainsi les soupçons de ce dernier[15].

Quelques jours plus tard, le mestre assiste ,avec les autres membres du Conseil restreint, mais en l'absence de la reine Cersei, indisposée, à l'audience publique donnée par la Main, au cours de laquelle Tyrion transmet à ser Cleos Frey sa réponse aux offres de paix du roi Robb Stark. Lorsque la Main déclare que ser Cleos sera escorté à Vivesaigues par tous les manteaux rouges, retirant à la reine sa sœur ses seuls soutiens militaires à Port-Réal, Pycelle manifeste sa stupéfaite, mais impuissante désapprobation. La nuit même, alors qu'il se divertit dans son lit avec une jeune servante, la porte de ses appartements vole en éclats, et Tyrion, escorté de Shagga et de Timett, fait irruption dans la chambre. Soumis à un interrogatoire brutal, le mestre dévoile son rôle passé lors du sac de Port-Réal, puis dans les morts successives de lord Jon Arryn et du roi Robert Baratheon. Après lui avoir fait trancher la barbe par Shagga, Tyrion le démet de ses fonctions et le fait jeter en prison[5]. Dès qu'elle en est informée, la reine Cersei tente de le faire libérer, d'abord en intervenant sans succès auprès de ser Jacelyn Prédeaux, le commandant du Guet, puis en envoyant ser Lancel Lannister l'exiger de Tyrion. Ce dernier accepte de faire libérer le mestre mais refuse son retour au Conseil restreint[16].

Dans ASOS[modifier]

Dans un premier temps, la destitution de mestre Pycelle est confirmée par lord Tywin Lannister à la suite de la bataille de la Néra. Mais le Conclave manifeste sa mauvaise humeur de voir sa compétence ignorée en envisageant de le remplacer par mestre Gormon de la maison Tyrell. Lord Tywin préfère alors restituer sa charge à mestre Pycelle[4]. Mais ce dernier n'est plus que l'ombre de lui-même : amaigri et tremblotant, il ne se déplace plus qu'à grand-peine et à l'aide d'une cane ; quelques poils blancs hirsutes ont remplacé sa majestueuse barbe d'antan[17]. Il n'en continue pas moins à se montrer un farouche opposant à Tyrion : il approuve ainsi l'idée qu'a lord Tywin de répondre à un nouvel appel à l'aide de la Garde de Nuit par la suggestion d'élire lord Janos Slynt comme nouveau lord Commandant, lord Jeor Mormont étant présumé mort[18].

Mestre Pycelle est présent, avec ser Kevan Lannister, la reine Cersei et le roi Joffrey , lorsque lord Tywin apprend la mort du roi Robb Stark lors des Noces Pourpres à Tyrion[19].

Il est l'un des convives des noces du roi Joffrey Baratheon et de Margaery Tyrell au cours desquelles il s'endort lors du banquet. Lorsque le souverain montre les premiers signes d'étouffement, il réclame à grands cris de l'aide pour retourner dans ses appartements chercher ses potions[20].

Mestre Pycelle témoigne ensuite contre Tyrion lors du procès de ce dernier. Il l'accuse, à juste titre, d'avoir volé des poisons de sa réserve personnelle lors de son arrestation, et se sert de cet argument pour l'accuser d'avoir empoisonné le roi Joffrey Baratheon[21]. À la suite du duel judiciaire demandé par Tyrion au terme de son procès, et qui voit s'affronter le prince Oberyn Martell et ser Gregor Clegane, ce dernier est mortellement blessé. Mestre Pycelle tente de le soigner mais ses efforts se révèlent vains tant le poison dont le prince a enduit la lance qui a meurtri ser Gregor est virulent. Pycelle préconise alors à lord Tywin de mettre en détention l'escorte dornienne du prince afin que l'un de ses membres révèle la nature du poison employé. Lord Tywin, soucieux de préserver des rapports cordiaux avec la principauté de Dorne refuse cette suggestion et ordonne à Pycelle de guérir ser Gregor pour pouvoir ensuite le faire exécuter, ce, dans le seul but de prouver à la maison Martell que le chevalier est mort de la main de la Justice du Roi et non de celle du prince Oberyn[22].

Dans AFFC[modifier]

Privé de sa barbe somptueuse, mestre Pycelle, dont les quelques touffes clairsemant ses joues ne dissimulent guère la faiblesse et la sénilité, assiste aux funérailles de lord Tywin Lannister[23]. Il s'y montre particulièrement bouleversé et confie à ser Jaime la profonde admiration qu'il avait pour son père. Ce dernier était, selon lui, un homme qui assumait la responsabilité des décisions indispensables[7].

Il est l'un des convives des noces du roi Tommen Baratheon avec Margaery Tyrell lors desquelles il s'endort au cours du banquet[24].

Il fait son possible pour conseiller au mieux la reine régente Cersei Lannister malgré les extravagances de celle-ci. Il est notablement choqué par l'élévation de Qyburn au titre de lord et, lorsqu'il émet une objection quant à cette promotion, il se voit rabrouer par la reine qui lui reproche l'odeur qui a émané de lord Tywin lors de la veillée funèbre[25]. Il devient un courtisan assidu de la reine Margaery Tyrell[26]. Lors du procès de cette dernière, accusée d'adultère, la reine Cersei lui ordonne de révéler publiquement avoir fourni du thé de lune à l'accusée[27], ce qui entraîne l'arrestation de celle-ci[28]. Suite à cet événement, mestre Pycelle et ser Harys Swyft envoient une lettre à ser Kevan Lannister, lui proposant la régence du royaume[29].

Dans ADWD[modifier]

Mestre Pycelle garde son siège au Conseil restreint, malgré l'inimitié de lord Mace Tyrell, la nouvelle Main du Roi, qui lui garde rancune pour son rôle dans les soupçons pesant sur sa fille Margaery. Il siège à la séance au cours de laquelle comparaît ser Ronnet Connington, soupçonné d'être complice de son oncle, lord Jon Connington, qui a pris La Griffonnière au nom d'un prétendant Targaryen, et marche à présent sur Accalmie. Inquiets, lui et ser Harys Swyft, le lord Trésorier, réclament au lord régent des gardes pour les protéger des Tyrell. Mais le lord Régent, ser Kevan Lannister, soucieux de ne pas offenser ouvertement lord Tyrell, leur conseille plutôt de les recruter eux-mêmes, conseil que le mestre n'a pas le temps de suivre : il est trouvé assassiné juste après dans ses appartements, le crâne fracassé, gisant sur un grand grimoire relié de cuir, le soir même où arrive de la Citadelle le corbeau blanc annonciateur de l'hiver. Ser Kevan, qui découvre son cadavre, est frappé à son tour d'un carreau d’arbalète tiré par lord Varys[27].

Dans la série télévisée[modifier]

Icone serieTV.png Pycelle est interprété par l'acteur Julian Glover dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références[modifier]