Antre du Loup

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Antre du Loup
Informations
V.O. the Wolf's Den
Nature ruine (ancienne forteresse)
Localisation
L'Antre du Loup se trouve dans la ville de Blancport

Blasons
L'Antre du Loup a été fondée par la maison Stark L'Antre du Loup a été sous l'autorité de la maison Greystark L'Antre du Loup a été sous l'autorité de la maison Flint de La Veuve L'Antre du Loup a été sous l'autorité de la maison Locke L'Antre du Loup a été sous l'autorité de la maison Ardoise L'Antre du Loup a été sous l'autorité de la maison Long L'Antre du Loup a été sous l'autorité de la maison HoltL'Antre du Loup a été sous l'autorité de la maison Boisfrêne L'Antre du Loup est sous l'autorité de la maison Manderly

L'Antre du Loup est une très ancienne forteresse qui surplombe la rade intérieure de Blancport sur l'estuaire de la Blanchedague. Ses murs noirs n'abritent plus désormais qu'un bois sacré et les geôles des Manderly[1]. Elle est placée sous l'autorité de ser Bartimus, qui en dirige les deux gardiens (Garth, qui fait également office de bourreau, et Therry), les six gardes, les deux lavandières et le cuisinier[2].

Description[modifier]

L'Antre du Loup, située à l'intérieur des murailles de Blancport, en domine la rade intérieure. L’Escalier du Château, aux larges degrés de pierre blanche et éclairé la nuit par des sirènes de marbre portant des vasques pleine d'huile de baleine enflammée, la relie au sommet de la colline où se dresse le Châteauneuf[1].

À l'intérieur, le bois sacré ne comprend plus qu'un barral, si énorme et noueux qu'il en a étouffé les autres arbres. Ses racines sont aussi larges que la taille d'un homme et son tronc, énorme, porte un visage gras et furieux. Quelques cellules, destinées aux prisonniers d'un certain rang, sont relativement confortables (spacieuses et dotées d'une cheminée ainsi que d'un cabinet d'aisances). Les murs de la prison sont d'une épaisseur remarquable et les portes, de chêne et de fer. Les caves du château abritent des cachots et des chambres de torture où des jeux de lourdes chaînes pendent des plafonds afin d'entraver les prisonniers lorsqu'ils sont suppliciés. Un passage secret depuis les oubliettes passe sous l'escalier du château pour arriver à une salle d'audience se trouvant dans Châteauneuf[2].

Histoire[modifier]

La forteresse de l'Antre du Loup a été fondée par Jon Stark, roi de l'Hiver avant l'arrivée des Andals, afin de protéger l'estuaire de la Blanchedague et les côtes orientales du Nord des menaces venues des Trois Sœurs, du détroit, voire d'Andalos[N 1], d'Ibben ou de Volantis[3].

Elle fut confiée à des membres de la maison Stark ou à des maisons alliées, charge à l'occupant d'assurer la sécurité du fleuve et des côtes. Certains Stark purent ainsi y fonder des maisons cadettes de Winterfell, à commencer par la maison Greystark qui tient l'Antre du Loup cinq siècles durant, avant d'être anéantie pour s'être jointe aux Bolton lors d'une de leurs rébellions contre les Stark. Par la suite, la maison Flint de La Veuve la tint pendant un siècle, la maison Locke pendant deux, puis d'autres maisons mineures s'y succèdèrent (les Ardoise, les Long, les Holt et les Boisfrêne)[2][3].

Au cours de la guerre Sans Valeur qui vit s'opposer le Nord et le Val d'Arryn pendant près de mille ans, le roi de la Montagne et du Val, Osgood Arryn, assiégea la forteresse, que son fils, Oswin, dit La Serre, prit et brûla[2][3][4].

Par la suite, sous le règne d'Edrick Stark, des esclavagistes des Degrés de Pierre firent à nouveau tomber la forteresse. Mais, forcés de s'y installer par un terrible hiver qui fit geler l'estuaire, ils furent vaincus par l'arrière-petit-fils d'Edrick[N 2], Brandon Stark, dit Yeux de Glace, qui les fît se dénuder et les « offrit » à leurs anciens esclaves, lesquels les éventrèrent et offrirent leurs entrailles aux anciens dieux en les accrochant aux branches du barral de l'Antre du Loup[2].

Environ six siècles avant la Conquête[N 3], l'Antre fut le théâtre du serment d'allégeance prêté devant les anciens dieux et les nouveaux par la maison Manderly, venue du Bief et recueillie par les Stark. L'Antre du Loup entra dès lors dans leurs fiefs[5], ainsi que la future ville de Blancport qui sera bâtie autour[3].

L'Antre du Loup dans la saga[modifier]

Avant AGOT[modifier]

Lord Wyman Manderly confie l'Antre du Loup à ser Bartimus pour le récompenser de lui avoir sauvé la vie lors de la bataille du Trident[2].

Dans ADWD[modifier]

Lord Wyman Manderly ordonne que lord Davos Mervault, Main du roi Stannis Baratheon, soit incarcéré dans l'Antre du Loup (alors vide de tout autre prisonnier) en attendant son exécution. Le prisonnier y jouit d'un relatif régime de faveur avant d'en être secrètement libéré[2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Ce qui semble être les premières tentatives andales de débarquer à Westeros avant la grande invasion qui débutera par le Val d'Arryn.
  2. Et probablement son successeur immédiat, au regard de la longueur de son règne.
  3. La jeune Wylla Manderly semble largement « arrondir » la date de la venue des Manderly dans le Nord (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 20, Davos) par rapport à lord Godric Borrell qui l'estime, lui, plus précisément (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 10, Davos).

Références[modifier]