Arrax

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Arrax

Arrax était un dragon, apparemment mâle[N 1], monté par le prince Lucerys Velaryon au cours du règne de Viserys Ier Targaryen et lors du conflit de succession connu sous le nom de Danse des Dragons[1]. Il périt en même temps que son dragonnier au début de la guerre en l'an 129, au large de la baie des Naufrageurs[2].

Bien qu'il grossît chaque année un peu plus et qu'il ait été assez grand pour être monté[3], Arrax était encore jeune lors de la Danse des Dragons. D'après l'archimestre Gyldayn, il était plus rapide, mais aussi cinq fois plus petit que Vhagar[2].

Histoire[modifier]

Alors que le prince Lucerys Velaryon est encore au berceau, il reçoit un œuf de dragon par décret royal de son grand père, Viserys Ier Targaryen. La paternité des fils de Rhaenyra Targaryen étant remise en cause par ses opposants politiques, des rumeurs courent, sur le fait que les œufs remis à ses fils n'écloront pas. La naissance d'Arrax vient les démentir[1]. Lucerys devient dragonnier avant le déclenchement de la Danse des Dragons.

En l'an 129, alors que la guerre s'approche, Lucerys est envoyé sur son dragon comme messager, jusqu'à Accalmie. Le conseil noir pense que lord Borros Baratheon, seigneur suzerain des terres de l'Orage, sera favorable au parti de la reine Rhaenyra Targaryen, mais le prince de Peyredragon Jacaerys Velaryon est convaincu que la présence d'un dragon aidera les nobles à prendre une décision[3]. Lucerys et Arrax parviennent à devancer une tempête qui s'approche d'Accalmie, mais arrivé sur place, ils découvrent qu'ils ont été précédés par le prince Aemond Targaryen, frère du prétendant Aegon II Targaryen et dragonnier de la terrible dragonne Vhagar. Celle-ci rugit à leur approche, ce qui aurait ébranlé les murs d'Accalmie et fait frémir Arrax. Lucerys est obligé d'user de son fouet pour obliger son dragon à se poser dans la cour du château. Après des échanges houleux, Lucerys quitte Accalmie bredouille et sous une pluie battante. Encore jeune, Arrax peine à se maintenir en vol au milieu de la tempête. Il est rattrapé par Aemond, monté sur Vhagar. Au-dessus de la baie des Naufrageurs, et au cœur de l'orage, Arrax est abattu par la dragonne plus massive et plus âgée. Trois jours plus tard, la tête d'Arrax et son cou sont rejetés aux pieds des falaises d'Accalmie, où ils sont dévorés par les crabes et les goélands[2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Il existe un doute concernant le genre des dragons, qui ne fait l'objet d'aucun consensus au sein de la Citadelle des mestres. Dans son livre Dragons, veurs et vouivres : leur surnaturelle histoire, le septon Barth évoque le fait que les dragons ne sont ni mâle, ni femelle, mais tour à tour l'un et l'autre. Mestre Aemon de Châteaunoir semble accorder du crédit à cette théorie (cf. A Feast for Crows, Chapitre 46, Samwell). Toutefois, elle a été remise en cause par mestre Anson dans son livre Vérité (cf. Les origines de la saga, Winterfell). L'archimestre Gyldayn lui-même considère que l'hypothèse de Barth est saugrenue (cf. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Fils pour fils), il présente donc Arrax comme un mâle, mais cette information reste incertaine.

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Fils pour fils.
  3. 3,0 et 3,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.