Lucerys Velaryon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Lucerys Velaryon
Identité
V.O. Lucerys Velaryon
"Luke", "Lucerys Strong"
Surnoms Luc
Lucerys Fort
Dragon Arrax
Apparence
Yeux marron
Cheveux brun
Taille imposante
Statut
Rang noble
prince (129)
Naissance 115 (Peyredragon)
Décès 129 (Baie des Naufrageurs)
Famille
Père Laenor Velaryon
Harwin Fort (rumeur)
Mère Rhaenyra Targaryen
Blasons
Lucerys faisait partie de la maison Velaryon

Né en l'an 115[N 1], Lucerys Velaryon, dit Luc, était le deuxième fils de Rhaenyra Targaryen et de son premier époux, ser Laenor Velaryon.

Il était bien bâti et habile aux armes. Comme ses frères, il avait les yeux marrons et les cheveux bruns, étayant la rumeur populaire selon laquelle Lucerys et ses frères auraient été les enfants illégitimes de Rhaenyra et de son amant, ser Harwin Fort. Il était d'ailleurs surnommé « Lucerys Fort » par dérision. Il était fiancé à sa cousine, Rhaena Targaryen et chevauchait le dragon Arrax[1][2].

Il participa au conflit de succession connu sous le nom de la Danse des Dragons au côté de sa mère et des partisans Noirs[1].

Avant la Danse des Dragons[modifier]

Il paraît qu'à sa naissance, à la fois son père, Laenor Velaryon, et l'amant de sa mère, Harwin Fort, étaient auprès de Rhaenyra pour l'accouchement. La naissance de Lucerys exacerbe les tensions entre sa mère, Rhaenyra Targaryen, et la reine Alicent Hightower. En effet, cette dernière alimente les rumeurs selon lesquelles Lucerys est en fait le fils d'Harwin Fort ; ces tensions poussent Rhaenyra à déménager à Peyredragon avec sa cour et sa famille. Par décret royal, Lucerys reçoit un oeuf de dragon dans son berceau, qui donnera le dragon Arrax. A l'âge de trois ans, il est fiancé à sa cousine Rhaena. Comme ses frères, l'inimitié règne entre lui et les fils d'Alicent Hightower, malgré tout le temps qu'ils passent ensemble[3].

En l'an 120, alors que le jeune prince Aemond Targaryen, oncle de Lucerys, est en visite à Marée Haute, Joffrey Velaryon, le frère de Lucerys, le surprend une nuit alors qu'il tente de monter le terrible Vhagar, l'ancien dragon de la reine Visenya. Joffrey prévient aussitôt ses frères Lucerys et Jacaerys. Sitôt Aemond descendu du dragon qu'il vient de dompter, une bagarre éclate entre Aemond et ses neveux. Aemond brise le nez de Lucerys, puis se rue sur Jacaerys qu'il commence à frapper sauvagement. Luc sort alors sa dague qu'il enfonce dans l'œil droit d'Aemond. Les enfants sont enfin séparés par des garçons d'écurie.

Furieuse, la reine Alicent exige, en vain, que l'œil de Lucerys soit ôté en compensation. Aemond prend la chose plus philosophiquement, assurant que cette nuit là, il a perdu un œil mais gagné un dragon, ce qui est un échange plutôt équitable[2].

En l'an 126, Corlys Velaryon tombe gravement malade, et se pose la question de la succession comme sire de Lamarck. Jacaerys Velaryon est sensément l'héritier, mais comme il est également l'héritier du trône de Fer, Rhaenyra propose de nommer Lucerys comme héritier de Lamarck. S'en suit une grave dispute avec d'autres membres de la famille Velaryon, notamment Vaemond Velaryon. Toutefois, Corlys finit par se rétablir, et la question ne se pose plus[3].

Dans la Danse des Dragons[modifier]

Au début du conflit, Lucerys a seulement treize ans, mais c'est un dragonnier accompli et un bon écuyer. La reine Rhaenyra rechigne à envoyer Lucerys au combat, car il est plus jeune que son frère Jacaerys, et elle lui fait jurer sur les Sept de ne participer à aucune bataille. Lucerys appuie la proposition de son frère aîné d'aller lui-même porter les offres d'alliance à dos de dragon. On lui confie alors la mission que l'on considère la moins dangereuse[4] : Lucerys est envoyé en messager à Accalmie chez lord Borros Baratheon, en espérant y recevoir bon accueil, car lord Boremund Baratheon, le père de lord Borros, était un des lords témoins de la reconnaissance de Rhaenyra comme héritière de Viserys I Targaryen. En vue d'Accalmie, Lucerys aperçoit Vhagar dans la cour de la forteresse : son oncle Aemond Targaryen, partisan d'Aegon II, l'a devancé. Le jeune prince délivre tout de même sa missive en ignorant Aemond, mais ce dernier tente de la lui arracher des mains, et lord Borros doit ordonner à ses gardes de les séparer. Il propose à Lucerys la main d'une de ses filles en échange de son appui, mais le jeune prince, promis à sa cousine, ne peut accepter, contrairement à Aemond. Avant de partir, Lucerys est pris à parti par son oncle, mais, tenu par la promesse faite à sa mère, il ne cède pas à la provocation. Une nouvelle fois les gardes Baratheon les séparent. Lord Borros ne veut pas que le prince se venge dans ses murs mais laisse entendre que ce qu'il peut se passer ailleurs ne le concerne pas. Alors qu'une tempête se lève, lord Borros laisse alors partir Lucerys, puis Aemond, et une poursuite à dos de dragon s'engage. Au-dessus de la baie des Naufrageurs, et au cœur de l'orage, Arrax, bien que plus jeune et plus rapide, est rattrapé par Vhagar. Ce dernier, cinq fois plus gros et vainqueur d'une centaine de batailles, ne lui laisse aucune chance et le met en pièces. Trois jours plus tard, la tête d'Arrax et le corps de Lucerys sont retrouvés au pied des falaises d'Accalmie.

Cet événement marque la fin des jeux d'alliances politiques du début de la Danse des Dragons et laisse place à la lutte armée. Le prince Daemon Targaryen écrira : « Œil pour œil, fils pour fils. Lucerys sera vengé. »[1][5].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. il avait quatorze ans au début de la guerre civile de la Danse des Dragons (cf. La Princesse et la Reine).

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 La Princesse et la Reine.
  2. 2,0 et 2,1 Le Prince vaurien.
  3. 3,0 et 3,1 Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  4. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  5. Les origines de la saga, Aegon II