Dragonnier

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : dragonrider

Un dragonnier ou une dragonnière est une personne qui chevauche un dragon. Il dirige son animal avec un fouet et monte généralement grâce à une selle spéciale[1], munie de quatre petites chaînes attachées à la ceinture du dragonnier pour éviter les chutes fatales. Certains dragonniers préfèrent la badine à pointes de fer au fouet[2].

Le lien du dragon avec son dragonnier[modifier]

D'après l'archimestre Gyldayn, il existe un lien spécial entre un dragon et son dragonnier, sur lequel de nombreux érudits se sont penchés, mais qui demeure un mystère. Contrairement aux chevaux, les dragons n'acceptent pas d'être montés par n'importe qui. Ils tolèrent la présence autour d'eux d'autres humains, mais n'acceptent d'être montés que par un seul dragonnier. Il faut que ce dragonnier meure pour qu'un nouveau soit accepté. Un dragon peut se tordre et lutter pour se débarrasser d'un dragonnier qu'il n'a pas accepté. Ce lien serait si intense que la créature partagerait les amours et les haines de son dragonnier.

D'après le septon Eustace, au cours de la Danse des Dragons, le dragon Feux-du-Soleyl aurait senti le désespoir de son dragonnier, Aegon II Targaryen, réfugié secrètement à Peyredragon. La créature aurait alors traversé à la nage la baie de la Néra pour rejoindre son maître[1].

Stratégie et politique[modifier]

Les dragons étant des armes particulièrement puissantes et pouvant voler, de nombreuses maisons aimeraient avoir un dragonnier parmi les membres de leur famille[3] ou recherchent leur soutien stratégique lors des guerres[4]. Avoir un dragon lors d'une bataille confère en effet un avantage pratiquement impossible à compenser. Comme les dragons sont dirigés par leurs dragonniers, ceux-ci sont souvent pris pour cible, car plus faciles à abattre que les dragons eux-mêmes[5]. Un dragon sans dragonnier peut toutefois être tout aussi dangereux sur un champ de bataille, car il risque de ne plus reconnaître ses amis de ses ennemis[1].

Les dragonniers targaryens[modifier]

Dans les Sept Couronnes, seuls les membres de la maison Targaryen sont réputés pouvoir être dragonniers[6]. Malgré leur proximité avec les Targaryen, les Velaryon n'ont jamais été des dragonniers, jusqu'à la fin du règne de Jaehaerys Ier Targaryen, où Laena et Laenor Velaryon, enfants de lord Corlys et de la princesse Rhaenys Targaryen deviennent dragonniers, comme leur mère[7]. Toutefois, au cours de la Danse des Dragons, il apparaît que les bâtards targaryens ou leurs descendants, surnommés les semences de dragon, sont également capables de devenir dragonniers, comme le démontre la Semaison rouge

En l'an 34, la princesse Rhaena Targaryen place un œuf de dragon dans le berceau de son frère Jaehaerys, puis deux ans plus tard, un autre, dans le berceau de sa sœur Alysanne. De ces œufs, sortent deux dragons, Vermithor et Aile-d'Argent, qui s'attachent au bébé qu'ils ont côtoyé dans l’œuf[8]. À partir de cette époque, les Targaryen prennent l'habitude de placer un œuf de dragon dans le berceau de leurs nouveaux-nés : lorsque un dragon viable en sort, l'enfant qui partage son berceau finit invariablement par devenir son dragonnier. Les autres enfants de la maison Targaryen doivent attendre l'éclosion d'un autre œuf ou tenter de monter un autre dragon[7]. Les dragons qui ont déjà été montés sont réputés être plus faciles à monter que les dragons sauvages[5]. Toutefois, les dragons plus âgés sont aussi parfois les plus acariâtres. Il est dangereux de tenter de monter un dragon qui vient de perdre son dragonnier précédent[7].

À Port-Réal, à partir du règne de Jaehaerys Ier, il devient coutumier qu'un dragonnier au moins réside à Fossedragon, afin d'avoir toujours quelqu'un de prêt à monter sur son dragon pour défendre Port-Réal en cas d'attaque. Au cours du bref règne de Rhaenyra Targaryen, cette tâche est confiée à la semence de dragon, ser Addam Velaryon[2].

Les dragonniers dans la saga[modifier]

Dans ADWD[modifier]

Dans l'arène de Daznak, Daenerys Targaryen parvient à monter sur le dos de Drogon[9]. Plus tard, le prince Quentyn Martell de Dorne tente de contrôler un des dragons de Daenerys, Viserion, mais il est surpris par Rhaegal, qui le brûle avant qu'il ait pu monter[10].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.
  2. 2,0 et 2,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  3. Fire and Blood : Un surplus de dirigeants.
  4. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Fils pour fils.
  5. 5,0 et 5,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  6. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  8. Fire and Blood : Les fils du Dragon.
  9. A Dance with Dragons, Chapitre 53, Daenerys.
  10. A Dance with Dragons, Chapitre 69, Le dompteur de dragons.