The Winds of Winter, Chapitre provisoire, Aeron 1

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Icone attention.png De par sa nature, cet article contient des informations non balisées, tirées de The Winds of Winter. Icone attention.png

Cet article concerne un chapitre issu du sixième tome de la saga en cours d'écriture, The Winds of Winter, et dont le personnage Point de Vue est Aeron Greyjoy. Le titre provisoire du chapitre s'intitule "The Forsaken".

Le 17 août 2011 (donc à peine un mois après la sortie en V.O. d'ADWD), à la soixante-neuvième WorldCon, George R. R. Martin propose au public de choisir sa lecture entre deux chapitres: celui d'Arianne Martell ou celui d'Aeron Greyjoy, disant que ce dernier contient des « éléments vraiment tordus » ("seriously twisted stuff"). Le public ayant choisi le chapitre d'Arianne[1], il faudra attendre la lecture publique du 29 mai 2016 par George Martin lors de la Balticon 50.

Chapitres et pagination[modifier]

Chapitres[modifier]

  • Ce chapitre serait le premier consacré à Aeron Greyjoy dans le sixième livre.
  • Ce chapitre serait le troisième consacré à Aeron sur l'ensemble de la saga.

Pagination[modifier]

  • inconnue

Résumé[modifier]

Aeron est enchaîné au fond d'un cachot, en piteux état : les muets d'Euron l'ont dénudé et enchaîné, et il est couvert de poux, de vers et de meurtrissures ; l'eau de mer monte jusqu'à son bassin à la marée haute, et ses pieds enflés sont devenus blancs et bouffis. Le sel de l'eau de mer brûle ses blessures, alors que les rats le mordent dès qu'il s'assoupit. Il se souvient d'avoir été emprisonné dans un autre cachot, puis à fond de cale du Silence, avant d'être amené là. Il rêve à des grincements de gonds rouillés. La lumière de la lanterne - lorsqu'on lui apporte à manger - lui fait mal aux yeux. La nourriture, apportée par l'un des muets d'Euron, est avariée, mais il n'en est pas moins reconnaissant de pouvoir manger. Parfois, Euron lui-même lui rend visite.

Aeron se souvient d'une de ses visites, à bord du Silence. Il portait alors une cotte de mailles, une cape de soie rouge, son bandeau de cuir rouge sur l’œil ; il avait les lèvres bleues, et une coupe de vin à la main. Aeron lui demande ce qu'il veut de lui, et Euron lui répond qu'il est son roi, qu'il a laissé les îles de Fer à Erik Forgefer qu'il a marié à Asha en récompense, et qu'il ne pouvait le laisser en arrière à prêcher contre lui. Il le force à boire le vin, qui se révèle être de l'ombre-du-soir, le vin des Conjurateurs. Euron déclare qu'il y a plus de vérités dans ce vin que dans tous les dieux de la Terre, et il dit à Aeron que ce soir il va rencontrer son dieu, ou un dieu tout du moins… Aeron s'endort, et entend des grincements de gonds rouillés. Il voit Urri dont le bras est noir et plein d'asticots. Aeron lui demande ce qui se trouve sous les vagues, et Urri lui répond que les vers l'y attendent. Urri se transforme en Euron, dévoilant son œil noir et sanglant. Il siège sur un trône de crânes, des nains gambadant à ses pieds, devant une forêt brûlée. Il déclare que l'étoile sanglante annonce la fin, que le monde sera brisé et refait, avec un nouveau dieu, venus des tombes et des charniers. Il sonne d'un cor et des créatures extraordinaires (sphinx, krakens, dragons) ploient devant lui. Euron ordonne à Aeron de l'adorer comme dieu, et qu'il deviendra son prêtre, mais Aeron refuse et nie sa divinité. Il voit alors que le trône de crânes est devenue le trône de Fer, avec des dieux empalés dessus : les Sept, le Pâtre Suprême, la Chèvre Noire, Trios, Bakkalon, R'hllor, le Maître de l'Harmonie, et même le dieu Noyé.

Les derniers souvenirs clairs d'Aeron sont ceux des instants suivant les états généraux de la royauté, quand il ne put persuader Victarion de se rebeller contre Euron, tout juste proclamé roi des Fer-nés. Resté seul, Aeron a alors consulté le dieu Noyé en entrant dans les vagues. Le dieu Noyé lui a dit à nouveau qu'aucun impie ne s’assiéra sur son trône, mais Aeron reste incertain quant au nom de l'élu du dieu. Il a alors songé qu'il pourrait marier Asha à Victarion pour contrer Euron, et qu'il va devoir prêcher contre ce dernier. Résolu, il est sorti des vagues, et c'est là que les muets d'Euron l'ont assommé et emprisonné.

Aeron se souvient, dans le premier cachot, qu'une femme est venu le nourrir. Elle était belle et richement vêtue. Elle lui apprit qu'il était enfermé à Bouclier de Chêne, qu'elle se nommait Falia Flowers, qu'elle allait devenir la femme-sel d'Euron et qu'elle lui donnera de nombreux fils. Aeron dit à la jeune fille de fuir, car Euron va lui faire mal, mais Falia lui répondit qu'Euron l'aimait, qu'il lui a donné des soieries et des pierres précieuses. Aeron lui demanda de porter son message à Victarion, mais Falia lui apprit que Victarion est parti avec la flotte de Fer pour ramener Daenerys Targaryen à Euron et faire d'elle sa femme-roc. Falia pense qu'elles seront, elle et Daenerys, comme des sœurs… Cette nuit-là, Aeron priât le dieu Noyé de le faire périr, mais seuls vinrent les muets pour l'emmener à bord du Silence, où il fut enchaîné à fond de cale.

Après plusieurs jours de navigation, lors d'une tempête, Euron est venu le voir, une dague à la main, pour lui déclarer que son dieu l'a oublié, et que pourtant il lui avait appris à prier lorsqu'il était enfant. Il lui demanda s'il priait pour être celui qui serait choisi ou celui qui ne le serait pas. Il lui ordonna de le prier, lui, pour qu'il écourte sa vie, mais Aeron lui rétorqua que le parricide est maudit. Euron lui apprit alors qu'il a déjà tué trois de ses frères : Robin, Harlon et Balon, mais ce dernier pas de sa main. Si le dieu Noyé ne l'a pas maudit pour avoir tué ces frères-là, il ne le maudira pas plus s'il le tue, lui. Mais il ne va pas le tuer, car il aura besoin de son sang plus tard.

C'est dans son deuxième cachot qu'il fut rejoint par d'autres prêtres : trois septons (à la langue probablement tranchée), un prêtre rouge, dont le visage et les bras sont si gravement brûlés qu'il mourut après quelques heures, et deux Conjurateurs de l'Orient, dont un qui n'a plus de jambes et qui ne cesse de répéter « Pree, Pree », ce qu'Aeron pensa être le nom de son dieu. Aeron se demanda pourquoi Euron rassemble ainsi des prêtres.

Lorsqu'Euron visita à nouveau Aeron, ses lèvres étaient si bleues qu'elles paraissaient noires. Il portait désormais une couronne de fer aux pointes faites de dents de requins. Il lui déclara avoir donné les îles Bouclier parce qu'un roi doit savoir se montrer libéral, mais il considère ses nouveaux vassaux comme des fous, puisque c'est lui qui récolte la gloire d'avoir pris les îles alors que ce sont eux qui auront l’opprobre pour les avoir perdues. Euron força de nouveau Aeron à boire de l'ombre-du-soir. Cette fois, Aeron rêva des navires fer-nés en train de brûler, puis d'Euron sur le trône de Fer avec le visage semblable à celui d'un kraken, comme une masse de tentacules, avec à ses côtés une femme effrayante de grande taille dont les mains étaient des flammes blanches. À leurs pieds, des nains gambadent, copulent et se battent partout dans la salle du trône, et Euron et la femme rient.

Enfin, un matin, Aeron et les autres prêtres sont sortis de leur cachot et emmené dans une grande salle, où pendent des cadavres et où banquettent des partisans d'Euron : Lucas Morru, le Rameur Rouge, Maindepierre, Jon Myrès, Rogin Salt­beard, Torwold Dent-brune, … Les cadavres pendus sont ceux des anciens défenseurs du château, proche de La Treille. Lucas Morru déclare que « Les mots sont du vent, mais le sang est le pouvoir », et Maindepierre ajoute qu'ils vont reprendre la mer, car la flotte Redwyne s'approche, alors qu'une autre flotte venue de Villevieille va tenter de les prendre à revers. Les hommes d'Euron s'amusent du fait qu'Aeron a l'expérience d'être pris lui-aussi par derrière. Torwold leur ordonne d'emmener les prêtres à bord. Aeron voit les bannières des Bonfrère, des Wynch, et la nouvelle bannière d'Euron : un œil rouge à la pupille noire surmonté d'une couronne de fer noir portée par deux corbeaux. Il est ramené à bord du Silence, où Euron se tient dans une armure d'écailles noire à bordure d'or rouge et rehaussée de runes et de glyphes. Aeron pense qu'il s'agit d'acier valyrien, et qu'Euron est le seul homme dans toutes les Sept Couronnes à posséder une telle armure. Euron ordonne de faire attacher les prêtres aux proues de ses navires. Aeron lui-même est attaché à la proue du Silence. Alors que la flotte prend le large, Aeron voit le château qu'ils viennent de quitter en flammes. Une fois en mer, Euron apporte un cadeau à Aeron : il fait attacher Falia, enceinte, en pleurs et la langue désormais tranchée, aux côtés d'Aeron…

Notes et références[modifier]


Icone book.png
Icone book.png
Chapitres provisoires de TWOW