Maison Martell

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Martell
Un soleil rouge transpercé par une lance dorée sur champ orange

Un soleil rouge transpercé par une lance dorée sur champ orange
Informations
V.O. House Martell
Demeure Lancehélion
Les Jardins Aquatiques
Devise « Insoumis, invaincus, intacts »[1]
Rang Maison suzeraine de Dorne

La maison Martell est la maison suzeraine de Dorne. Le nom complet de la maison est « Nymeros Martell », en référence à leur ancêtre, la reine rhoynare Nymeria[N 1][2]. Ils portent toujours le titre de "prince" ou de "princesse".

Les Martell descendent des Andals et des Rhoynars, ce qui fait d'eux des "Dorniens salés" : lestes, sombres, olivâtres de teint. Leur résidence principale est le Palais Vieux, dans la ville de Lancehélion. Ils possèdent également un palais de villégiature, les Jardins Aquatiques, à trois lieues de la ville.

De tout temps, les seigneurs de la maison Martell ont eu la réputation d'être prudents[3].

Histoire

Des seigneurs devenus princes

Avant l'arrivée des Rhoynars, la maison Martell n'était que l'une des multiples maisons seigneuriales du territoire connu sous le nom de Dorne. Les Martell n'ont jamais porté le titre de roi, ne détenant qu'un modeste territoire avant l'arrivée des Rhoynars. Ils se sont même plusieurs fois soumis à l'autorité des rois des maisons Allyrion, Jordayne, Ferboys ou à d'autres roitelets de la Sang-vert[3].

Mille ans avant le début de la saga, Nymeria, la reine guerrière du peuple rhoynar, fait aborder ce qui reste de ses dix mille navires à Lancehélion. L'ambitieux seigneur Mors Martell l'épouse, concrétisant ainsi une alliance profitable entre les Rhoynars et sa maison. Nymeria proclame son époux « prince » de Dorne[N 2]. Pendant des années, la maison Martell affronte tous les rois et roitelets dorniens, parvenant progressivement à établir sa domination sur l'ensemble de la principauté. À la mort de Mors, Nymeria assume seule le gouvernement de la principauté et de la maison Martell, ses deux époux suivants n'étant que des consorts et des conseillers. Elle importe de nombreuses lois et coutumes, que la maison Martell a ensuite étendu à tout Dorne, dont une règle d'égalité entre fils et fille en matière successorale : celui qui hérite est l'enfant le plus âgé du souverain précédent, qu'il s'agisse d'un garçon ou d'une fille[3]. Les Martell ont aussi interdit l'utilisation de la langue rhoynaise afin que les Rhoynars s'intègrent à la société dornienne. Les successeurs de Nymeria, les princes Rouges, ont construit Bourg-Cabanes, afin de créer un port sur la Sang-Vert qui soit plus commode que Lancehélion[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Dorne.

Résistance et indépendance

La maison Martell est certainement à l'initiative du stratagème qui permet aux Dorniens de résister à la Conquête d'Aegon I Targaryen. La reine Rhaenys Targaryen, qui a pour mission d'obtenir capitulation de Dorne, ne trouve personne à combattre : ne reste dans les villes et les châteaux que des enfants, des femmes et des vieillards. Arrivée à Lancehélion, elle finit par trouver la princesse Meria Martell, qui refuse de se soumettre ou de combattre. Lorsque la reine lui promet de revenir avec « le feu et le sang », la princesse lui répond par « Insoumis, invaincus, intacts » (la devise de sa maison), prétendant que rien ne fera plier Dorne[4].

N'abandonnant pas son rêve d’unification des Sept Couronnes malgré cet échec, Aegon le Conquérant lance en l'an 4 la première guerre Dornienne. Mais les Dorniens refusent systématiquement le combat, préférant se cacher que d'affronter les dragons ou défendre leurs châteaux. Après la mort de Meraxès et la disparition de Rhaenys en l'an 10 à Denfert, les Targaryen brûlent tous les châteaux de Dorne, sauf Lancehélion. Dans le même temps, des lettres parviennent aux seigneurs dorniens, accusant les Martell d'avoir acheté leur sécurité contre le reste de Dorne. Selon l'archimestre Timotty, tout cela semble n'avoir été qu'un stratagème pour décrédibiliser les Martell et retourner le reste des Dorniens contre eux[N 3]. En l'an 13, la princesse Meria Martell finit par mourir et son successeur, Nymor, lassé de la guerre, décide d'y mettre fin, sans pour autant accepter de se soumettre à Aegon Ier. Une paix est conclue dans des circonstances troubles, permettant à Dorne de rester indépendante[5]. En l'an 23, la princesse régnante Deria Martell reçoit le roi Aegon et son héritier Aenys pour célébrer les dix ans de la paix entre Dorne et les Sept Couronnes, lors d'un "festin de l'amitié"[6].

Une paix précaire

En l'an 37, le Trône de Fer doit affronter l'insurrection du Roi Vautour qui débute sur les terres de Dorne. La maison Martell assure aux Targaryen qu'elle ne désire que la paix et que Dorne agit au mieux pour mater la rébellion, mais ce sont surtout les seigneurs des Marches qui s'en chargent lors de la Chasse au Vautour[7].

En l'an 110, après la prise des Degrés de Pierre par Daemon Targaryen, la maison Martell se range aux côtés de la Triarchie contre le prince Daemon et le Serpent de Mer pour la conquête des Degrés de Pierre.

Lors de la Danse des Dragons en l'an 129, les Martell refusent de prendre parti[3].

En l'an 157, le roi Daeron Ier décide de reprendre la guerre contre Dorne, malgré les réticences de son oncle et Main, Viserys. Bien qu'il n'ait pas de dragon, Daeron parvient à conquérir la principauté, qui se soumet en l'an 158[8]. Mais en l'an 160, les Dorniens se révoltent[9]. Afin de maintenir la paix, le roi Baelor Ier restitue aux Dorniens tous les otages emmenés à Port-Réal lors de la conquête de son frère Daeron Ier. La paix est scellé par les fiançailles de la sœur du prince de Dorne, Mariah Martell, et du fils du cousin de Baelor, le prince Daeron.

Bien que cette alliance matrimoniale préfigure un rattachement futur de Dorne aux Sept Couronnes, le roi Aegon IV Targaryen tente une nouvelle conquête militaire en l'an 174 : il commande la construction de grandes répliques de dragons en bois et en fer, qui prennent feu tuant des centaines d'hommes[10][11][12].

Rattachement aux Sept Couronnes

En l'an 184, Daeron II Targaryen réussit là où les guerriers avaient échoué. Il donne sa propre sœur, Daenerys, en épouse au prince régnant de Dorne, Maron Martell[13], ce qui permet le rattachement définitif de Dorne aux Sept Couronnes, la principauté reconnaissant enfin la suzeraineté du Trône de Fer en l'an 197[14]. Le prince Maron fait construire les Jardins Aquatiques pour sa femme[15].

En contrepartie, le prince Maron Martell obtient du roi Daeron II des privilèges exclusifs pour Dorne : les seigneurs de la maison Martell gardent leur titre de « prince » et de « princesse », et la principauté conserve ses lois et ses coutumes. Il obtient également des privilèges financiers[16].

Icone loupe.png Voir article détaillé : prince de Dorne.

La maison Martell devient dès lors un allié fidèle de la maison Targaryen : elle soutient les rois Targaryen contre les prétendants Feunoyr, ils envoient des piquiers pour affronter les Neuf et le frère de la princesse de Dorne, Lewyn Martell, entre même dans la Garde Royale à une date indéterminée.

Vers l'an 271, la princesse régnante de Dorne, son consort, la princesse Elia et le prince Oberyn font un voyage maritime, qui les mène aux Météores, à La Treille, à Villevieille, aux îles Bouclier, à Crakehall et enfin à Port-Lannis et Castral Roc. L'objectif de ce voyage est de trouver un parti pour Elia et Oberyn, mais les premières étapes ne sont pas les plus importantes : la princesse régnante de Dorne a planifié ce voyage avec lady Joanna Lannister[N 4], dans l'espoir de marier leurs enfants respectifs. Oberyn à Cersei et Elia à Jaime. Toutefois, lady Joanna meurt en couche, et les Martell arrivent alors que la maisonnée Lannister est en plein deuil. Lord Tywin Lannister se montre revêche et finit par déclarer à la mère d'Oberyn qu'il réserve sa fille Cersei pour le prince Rhaegar Targaryen, et lui fait l'affront de proposer son fils nouveau-né et contrefait en substitution à Jaime pour la princesse Elia[17]. Finalement, en l'an 280, le prince Rhaegar Targaryen épouse la princesse Elia Martell. Ils ont deux enfants : Rhaenys en l'an 280 et Aegon en l'an 282. L'année suivante, Robert Baratheon se révolte contre Aerys II Targaryen[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : rébellion de Robert Baratheon.

Malgré l'affront subi par Elia Martell lors du tournoi d'Harrenhal, la maison Martell est obligée de soutenir le roi Aerys, car la princesse est toujours entre ses mains. Dix mille Dorniens rallient les loyalistes pour participer à la bataille du Trident. C'est une défaite cinglante pour les Targaryen et leurs alliés[3]. En dépit du danger imminent, Aerys II décide de retenir Elia et ses enfants à Port-Réal comme otages, car il pense que les Dorniens l'ont trahi. Lors du sac de Port-Réal, Elia et ses enfants sont cruellement assassinés par les Lannister. Le massacre de la princesse et de ses enfants révulse les Dorniens, d'autant que le nouveau roi Robert Baratheon ne punit pas les meurtrier. Les relation de la couronne avec la maison Martell seront tendues dans les années qui suivent[18].

Généalogie

Membres au début de la saga

Arbre généalogique de la maison Martell dans A Game of Thrones (version image).

Anciens Membres

Arbre généalogique

Maison Martell (généalogie)

Maisonnée

Icone loupe.png Voir catégorie : maisonnée Martell.

Les Martell dans la saga

Avant AGOT

En l'an 274, le prince Oberyn Martell est découvert dans le lit de la maîtresse de lord Edgar Ferboys. Un duel judiciaire les oppose, qui devait s'arrêter au premier sang versé. Mais lord Edgar meurt suite à ce duel et le prince Oberyn est suspecté de l'avoir empoisonné. Afin de calmer les esprits et parce que l'honneur l'exige, le prince Doran Martell confie, dans les années qui suivent[N 5], son fils Quentyn à la maison Ferboys en tant que pupille[19].

Après la rébellion de Robert Baratheon et le meurtre d'Elia Martell, le prince Oberyn essaie de soulever Dorne en faveur du fils d'Aerys II Targaryen, Viserys, exilé en Essos. Cette tentative semble avoir été arrêtée par l'intervention diplomatique de lord Jon Arryn, alors Main du Roi, qui se rend à Lancehélion en l'an 285 pour remettre aux Martell la dépouille du prince Lewyn Martell[18]. Les relations entre la maison Martell et la couronne restent assez distantes.

La fille de l'archonte de Tyrosh est pendant quelques années la pupille du prince Doran Martell. Celui-ci projette d'envoyer sa propre fille Arianne à Tyrosh. Mais le prince doit renoncer à son projet car la mère de la princesse, lady Mellario, menace d'attenter à ses jours si son mari lui enlève un autre de ses enfants[20].

Lorsque la princesse Arianne Martell entre en âge de se marier, son père ne lui propose que des partis âgés et peu attrayants qu'elle refuse avec colère. Parmi les noms proposés figurent lord Walder Frey, lord Eldon Estremont, Ben des Essaims, lord Gyles Rosby ou encore le vieux lord Hugh Grandison[20].

Affaibli par la goutte, le prince Doran Martell se retire dans les Jardins Aquatiques. Il laisse Lancehélion à la charge nominale de sa fille, Arianne. Dans les faits, la plupart des responsabilités sont exercées par la maisonnée du prince et par son frère, le prince Oberyn Martell[15].

Dans ACOK

La maison Martell se tient prudemment à l'écart de la guerre des Cinq Rois. Tyrion Lannister, Main du roi Joffrey Baratheon, lui propose une alliance contre un siège au Conseil restreint et la tête de l’assassin d’Elia Martell et de son fils. En garantie, la Main propose que Dorne accueille la princesse Myrcella Baratheon, qui sera fiancée au prince Trystan Martell[21]. Le prince Doran accepte cette offre. En contrepartie, il envoie des troupes sur les cols des montagnes Rouges, afin d'amener par cette menace certains des seigneurs des Marches alliés à lord Stannis à reconsidérer cette alliance, et de dissuader ce dernier de marcher sur Port-Réal. Mais, sauf agression caractérisée, il exclut clairement toute action offensive de sa part[22].

Dans ASOS

Ne voulant pas se mettre aux mains des Lannister en venant occuper son siège au Conseil restreint, le prince Doran envoie son frère, le prince Oberyn, à Port-Réal avec une imposante escorte de trois cents personnes. Oberyn ne tarde pas à réclamer justice, comme on le leur a promis[23]. Il voit une occasion d'obtenir justice, en affrontant ser Gregor Clegane lors d'un duel judiciaire. Toutefois, le prince y trouve la mort, ce qui ravive la colère des Dorniens envers les Lannister[24].

Dans AFFC

Malgré sa douleur à l'annonce du décès de son frère Oberyn, le prince Doran Martell, soucieux de ménager la paix, rentre précipitamment des Jardins Aquatiques à Lancehélion afin de calmer les mouvements de colère et de révolte au sein du peuple comme de la noblesse dornienne. Il fait notamment incarcérer toutes les Aspics des Sables, qui appellent à la révolte après la mort de leur père[24].

Sa propre fille, la princesse Arianne, monte une conspiration pour faire couronner reine Myrcella Baratheon selon la loi de succession de Dorne. Arianne, qui craint d'être évincée par son père au profit de son frère Quentyn, espère ainsi réaffirmer ses propres droits sur la principauté. Sa conspiration est rapidement déjouée par son père et les conspirateurs sont arrêtés, sauf ser Gerold Dayne, qui parvient à s'enfuir, après avoir blessé gravement Myrcella[19].

Arianne est recluse dans une tour du Palais Vieux pendant plusieurs semaines. Son père finit par la libérer, et il lui révèle l'objectif déjà ancien, qu'il partageait avec son frère : renverser la dynastie Baratheon et rétablir les Targaryen sur le Trône de Fer. Pour cela, il avait prévu de marier sa fille à Viserys III Targaryen. Ils devaient se rencontrer durant le séjour d'Arianne à Tyrosh, mais l'opposition de lady Mellario à ce départ l'avait forcé à repousser ses projets. Afin de « réserver » sa fille pour cette union et d'endormir la méfiance de ses ennemis, le prince Doran avait ensuite fait mine de proposer sa main à un certain nombre de prétendants d'un âge avancé et peu attrayants, escomptant bien, et à juste titre, qu'Arianne ne pourrait que les refuser. Mais le décès de Viserys à Vaes Dothrak avait mis une fin définitive à ce projet d'union. Toutefois, le prince semble avoir trouvé une alternative pour sceller une alliance entre Dorne et la dernière Targaryen connue[20].

Dans ADWD

En effet, avant que ne lui parvienne la nouvelle du décès de son frère, le prince Doran Martell avait convoqué son fils, le prince Quentyn Martell, aux Jardins Aquatiques et lui avait donné la mission d'aller en Essos pour y épouser la reine Daenerys Targaryen[25].

À Meereen, le prince Quentyn révèle à Daenerys que son père avait envoyé secrètement son frère Oberyn à Braavos peu après la fin de la rébellion de Robert Baratheon. Là, Oberyn avait rencontré ser Willem Darry, représentant les héritiers Targaryen, et ils avaient conclu un pacte secret, selon lequel Viserys devait épouser la princesse Arianne, en échange de l'aide de Dorne pour renverser Robert Baratheon. Le Seigneur de la Mer de Braavos avait été témoin de ce pacte, dressé en langue Commune, signé et scellé par chacune des parties. Viserys étant mort, Quentyn propose à Daenerys de remplacer l'union prévue par la leur, mais elle repousse courtoisement sa proposition, invoquant son engagement avec Hizdahr zo Loraq avec qui elle doit se marier le lendemain. Elle ordonne que le prince et ses compagnons soient logés à la Grande Pyramide[26]. Malgré la courtoisie de la reine, le prince Quentyn voit progressivement déçus ses espoirs de conclure un accord et de rentrer à Dorne avec l'appui des dragons. En secret, il tente d'en dompter un, mais l'autre l'engloutit dans un torrent de flammes[11], provoquant sa mort[27].

À Lancehélion, le prince Doran et sa fille Arianne tentent de sauvegarder les apparences de leur alliance avec le trône de Fer, face à ser Balon Swann. Le frère juré de la Garde Royale est venu apporter le crâne de ser Gregor Clegane, responsable des meurtres d'Elia et de ses enfants et de la mort d'Oberyn. Dans le même temps, ils préparent leur future vengeance : les Aspics des Sables lui ayant jurés fidélité, Doran leur confie des tâches précises : Obara Sand est chargée d'éloigner ser Balon, à la poursuite de ser Gerold Dayne ; Nymeria Sand doit se rendre à Port-Réal, afin d'occuper le siège de Dorne au Conseil restreint laissé vacant, après la mort de son père ; et Tyerne Sand doit se rapprocher du nouveau Grand Septon, qui semble plus offensif que ses prédécesseurs. Le prince avertit également son héritière qu'il lui confiera prochainement une autre tâche. En effet, des bateaux auraient quitté Lys en direction des Sept Couronnes avec à leur bord une armée, dotée d'éléphants. Le prince et sa fille espèrent que cette armée accompagne le prince Quentyn et un dragon[1].

Dans TWOW

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Le prince Doran Martell reçoit une lettre de Jon Connington, Main d'un prétendant au trône de Fer, Aegon VI Targaryen. Il s'agirait du fils d'Elia Martell, qui ne serait pas mort lors du sac de Port-Réal. Aegon a débarqué avec la Compagnie Dorée et s'est lancé dans une campagne de reconquête en commençant par les terres de l'Orage. Le prince Doran Martell envoie sa fille Arianne en ambassade, afin qu'elle évalue si Dorne doit se joindre à ce nouveau prétendant[28].

Notes et références

Notes

  1. Nymeros signifie « de la lignée de Nymeria ».
  2. Un titre porté par la suite par leur descendants. Ils n'ont jamais été « roi » ou « reine ».
  3. Certains pensent que les Targaryen redoutaient que les Martell aient trouvé une arme secrète à Lys, capable de tuer les dragons.
  4. les deux femmes ont été dames d'atour de la reine Rhaelle Targaryen
  5. Sûrement en l'an 291.

Références

  1. 1,0 et 1,1 A Dance with Dragons, Chapitre 39, L'observateur.
  2. So Spake Martin, "SF, Targaryens, Valyria, Sansa, Martells, and More", entrée du 26 juin 2001 sur www.westeros.org.
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4, 3,5 et 3,6 Les origines de la saga, La cassure.
  4. Les origines de la saga, La Conquête.
  5. Les origines de la saga, Dorne face aux dragons.
  6. The Sons of the Dragon.
  7. Les origines de la saga, Aenys Ier.
  8. A Game of Thrones, Chapitre 06, Jon.
  9. Les origines de la saga, Daeron Ier.
  10. A Storm of Swords, Chapitre 55, Davos.
  11. 11,0 et 11,1 A Dance with Dragons, Chapitre 69, Le dompteur de dragons.
  12. Les origines de la saga, Aegon IV.
  13. Appendices AGOT.
  14. So spake Martin, "Targaryen History", entrée du 20 avr. 2008 sur www.westeros.org.
  15. 15,0 et 15,1 A Feast for Crows, Chapitre 14, Le Chevalier souillé.
  16. Les origines de la saga, Daeron II.
  17. A Storm of Swords, Chapitre 71, Tyrion.
  18. 18,0 et 18,1 A Storm of Swords, Chapitre 54, Tyrion.
  19. 19,0 et 19,1 A Feast for Crows, Chapitre 22, Le Faiseur de Reines.
  20. 20,0, 20,1 et 20,2 A Feast for Crows, Chapitre 41, La princesse en la Tour.
  21. A Clash of Kings, Chapitre 18, Tyrion.
  22. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion.
  23. A Storm of Swords, Chapitre 20, Tyrion.
  24. 24,0 et 24,1 A Feast for Crows, Chapitre 25, Cersei.
  25. A Dance with Dragons, Chapitre 07, Le domestique du marchand.
  26. A Dance with Dragons, Chapitre 44, Daenerys.
  27. A Dance with Dragons, Chapitre 71, La Main de la reine.
  28. The Winds of Winter, Chapitre provisoire, Arianne 1‎.