Lyanna Stark

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Lyanna Stark
Identité
V.O. Lyanna Stark
Apparence
Cheveux Noirs
Statut
Rang Noble
Naissance 267
Décès 283 (à la tour de la Joie)
Famille
Père Rickard Stark
Mère Lyarra Stark
Blasons
Lyanna faisait partie de la maison Stark

Née en l'an 267[1], Lyanna Stark était la fille de lord Rickard Stark et la jeune sœur d'Eddard et Brandon Stark. Eddard se souvient d'elle comme d'une femme belle et forte, au charme incomparable[1]. La fille de lord Eddard, Arya, lui évoque avec force sa sœur défunte par sa fougue et sa témérité. C'était une cavalière émérite[2] et lady Barbrey Ryswell l'évoque en parlant d'elle comme d'«un centaure»[3]. Impulsive, opiniâtre et vive, Lyanna aimait se battre. Selon son frère Eddard, « elle se serait ceinte d'une épée  » si leur père, lord Rickard, l'avait permis[4].

Avant AGOT[modifier]

Lord Rickard accepte de donner la main de Lyanna à lord Robert Baratheon (vers l'an 281[N 1], avant qu’il devienne le roi des Sept Couronnes)[5] qui l’aime véritablement. Elle se montre toutefois très circonspecte sur les futures qualités d'époux de Robert, le sachant volage et déjà père[5].

En l'an 281, elle se rend au grand tournoi d'Harrenhal avec ses trois frères. Elle y secourt un jeune Paludier (sans doute lord Howland Reed) agressé par trois écuyers. Lors du festin du premier soir, elle pleure en entendant chanter le prince Rhaegar Targaryen[6]. À la fin des joutes, elle est désignée par le prince Rhaegar comme reine d'amour et de beauté[7].

Icone loupe.png Voir article détaillé : grand tournoi d'Harrenhal.
Icone loupe.png Voir article détaillé : légende du chevalier d'Aubier rieur.

Rhaegar l'enlève quelque temps après, ce qui constitue un des évènements déclencheurs de la rébellion de Robert Baratheon. Il semble cependant que Lyanna et Rhaegar Targaryen aient eu une liaison amoureuse. Quant à Robert Baratheon, il accuse Rhaegar de l’avoir violée à plusieurs reprises[8]. Elle meurt, à l'âge de seize ans, dans la tour de la Joie, dans une pièce où l'odeur du sang se mêle à celle des roses. Avant de mourir dans les bras de son frère Eddard, elle a le temps de lui demander de reposer à Winterfell, aux côtés de son père et de son frère aîné[N 2][9]. Puis, affaiblie par la fièvre et les yeux pleins de peur, elle lui arrache plusieurs promesses mystérieuses[5], et meurt, apaisée et souriante[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : rébellion de Robert Baratheon.

Indices sur le « mystère Lyanna »[modifier]

De nombreuses questions demeurent sans réponses quant à la cause de la mort de Lyanna, la nature exacte de ses rapports avec Rhaegar Targaryen, les sentiments qu'elle éprouvait envers Robert Baratheon, la (ou les) promesse(s) qu'elle a exigée(s) de son frère Eddard, les raisons de sa présence à la Tour de la Joie avec trois des membres de la Garde Royale. La présente section a pour objet de réunir les indices éparpillés tout au long de la saga, afin de permettre à chacun d'en tirer les hypothèses qui lui paraîtront les plus vraisemblables (ou les plus intéressantes).

  • Lyanna voulait reposer dans les cryptes de Winterfell aux côtés de son frère et de son père[1].
  • Eddard compare la plaidoirie de Sansa face à la Cour lors de la condamnation à mort de Lady[10] à une semblable plaidoirie faite par Lyanna autrefois (« He could still hear Sansa pleading, as Lyanna had pleaded once »)[11].
  • Lors d'une conversation avec Arya à Port-Réal, Eddard lui dit qu'elle ressemble à sa tante Lyanna, au physique (bien qu'elle n'ait pas sa beauté), mais aussi par sa tendance « sauvage » (wildness), qu'il appelle « sang de loup » (wolf blood), et que cette tendance a causé sa mort prématurée (« Lyanna had a touch of wolf blood, and Brandon more than a touch. It brought them to an early grave »)[4].
  • Renly Baratheon prend un jour Eddard à part et, lui montrant un portrait de Margaery Tyrell, lui demande si celle-ci ressemble à Lyanna, ce qui n'est pas le cas. Eddard y voit une bizarrerie de Renly : ce dernier ressemblant beaucoup à son frère Robert jeune, il chercherait une épouse également semblable à Lyanna, pour reconstituer le couple[12]. En réalité, Renly envisage secrètement de faire épouser Margaery à son frère Robert, et une ressemblance entre elle et Lyanna faciliterait grandement ce projet[13].
  • Lors du Tournoi de la Main, au matin du second jour, Robert confie à Eddard que jamais Lyanna ne l'aurait contredit en public comme Cersei l'a fait la veille. Eddard lui répond qu'il a tort car Lyanna cachait de l'acier sous sa douceur, et elle n'aurait pas hésité à s'opposer à quiconque, si elle avait estimé avoir raison[14].
  • De retour du bordel de Chataya, Eddard songe aux promesses qu'il a faites à sa sœur, et au prix qu'il lui a fallu payer pour les tenir[5].

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Robert est alors sire d'Accalmie et a une bâtarde, Mya Stone, dans le Val d'Arryn, il est donc possible que cet événement soit ultérieur au grand tournoi d'Harrenhal.
  2. En principe, seuls les rois et sires de Winterfell sont dotés d'une statue dans la crypte, mais lord Eddard fait deux exceptions, pour Lyanna et pour Brandon (cf. A Game of Thrones, Chapitre 67, Bran).

Références[modifier]