Pat

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Pat
Identité
V.O. Pate
Surnom Pat le petit porcher
Statut
Rang novice
Naissance 281
Décès 299 (Villevieille)

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Né en l'an 281, Pat est un novice, originaire des terres de l'Ouest, à la Citadelle des mestres de Villevieille depuis l'an 294[1]. C'est un jeune homme au physique ingrat, corpulent, doté d'une peau pâle, d'yeux rapprochés, d'épaules voûtées, d'un visage mou et de mains flasques[2]. Peu doué pour les disciplines enseignées à la Citadelle, il connaît toutefois quelques rudiments de médecine. Dans sa jeunesse, le caractère honorifique du titre de mestre et le prestige de la fonction ont pu le fasciner. Il est, depuis, devenu l'assistant d'archimestre Walgrave, rôle des plus ingrats, son activité consistant pour l'essentiel à prendre soin du vieil homme qui a perdu l'esprit. Il est amoureux de Rosie, la fille d'une prostituée de l'auberge La Chope à la plume d'oie[1].

Dans AFFC[modifier]

Pat et un groupe de jeunes apprentis mestres (novices et acolytes) fêtent l’accession au maillon de cuivre de l’un d’entre eux, Alleras, à la terrasse de La Chope à la plume d'oie. Ils devisent ensemble des fameux dragons de l'est dont parlent tous les marins, et de la fameuse chandelle de verre d'archimestre Marwyn, le « Mage ». Pat ne participe que de très loin à la conversation, ses pensées étant focalisées sur Rosie, avec qui il rêve de fuir. Pour ce faire, il a besoin d'un dragon d'or, prix estimé du pucelage de Rosie, par sa mère, Emma. Pat attend impatiemment le départ de ses camarades, croisés par hasard, car il est venu afin de rencontrer un mystérieux alchimiste. Cet homme, qui se dit capable de changer le fer en or, lui a promis le dragon d'or tant désiré en échange d’un service : Pat doit lui procurer un passe-partout de la Citadelle, propriété du sénile archimestre Walgrave[1].

Leo Tyrell, vient au cours de la soirée, se joindre à eux, non sans les abreuver de quolibets. Les échanges virant à l'aigre et le matin approchant, le groupe d'amis quitte les lieux, laissant Pat et Leo en tête-à-tête. Ce dernier se plaît à invectiver Pat et à aiguiser sa jalousie en lui laissant entendre que c'est lui qui obtiendra de dépuceler Rosie. Conscient que le nom Tyrell et les prouesses d'épéiste de Leo en font un adversaire hors de sa portée, Pat se décide à partir, persuadé que l'alchimiste lui a fait faux bond. C'est dans une rue de Villevieille que Pat retrouve finalement ce dernier. Après un bref échange, ils se dirigent vers une venelle étroite pour abriter leur transaction. Ayant enfin en poche l'or tant convoité et après avoir mordu dans la pièce[N 1] pour s'assurer de son authenticité, Pat demande à son interlocuteur de lui révéler son visage. Celui-ci s'exécute, dévoilant un aspect des plus communs[N 2][3] qui n'évoque rien à Pat. Après lui avoir remis la clé et s'apprêtant à repartir vers la taverne où se trouve la jeune Rosie, Pat sent ses pieds se dérober sous lui. Il s’effondre aussitôt, mort[1]. Son assassin prend son visage et son apparence, puis sa place au sein de la CitadelleSamwell Tarly, à qui il inspire malaise et méfiance, le rencontre près de six mois après[2].

Voir aussi : les approfondissements de La Garde de Nuit[modifier]

Icone star.png Les mystères de Villevieille : qui est Pat le petit porcher ?, article de blog écrit par DNDM.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Très certainement empoisonnée (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 65, La laideronne).
  2. Mais qui n’est autre que celui qu’a pris Jaqen H'ghar, l’assassin Sans-Visage, après qu’il a quitté Arya à Harrenhal (cf. A Clash of Kings, Chapitre 48, Arya).

Références[modifier]