Prise de Peyredragon : Différence entre versions

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
m
(Notes et références)
Ligne 58 : Ligne 58 :
 
== Notes et références ==
 
== Notes et références ==
 
{{references}}
 
{{references}}
 +
  
 
{{guerre2}}
 
{{guerre2}}

Version du 2 mars 2018 à 08:59

Prise de Peyredragon
V.O. Siege of Dragonstone
Informations
Guerre Guerre des Cinq Rois
Date An 300
Lieu Peyredragon
Belligérants
Belligérants Blason-perso-baratheonJof-2014-v01-48px.png Blason-perso-stannisBaratheon-2014-v01-48px.png
Lannister Stannis Baratheon
Vassaux
et alliés
Redwyne Loras Tyrell
Forces en présence
Armées Flotte Redwyne Garnison de Peyredragon
Commandants Lord Paxter Redwyne
Ser Loras Tyrell
Ser Rolland Storm
Origine
des armées
Bief Peyredragon
Conclusion
Résultat Conquête de Peyredragon au nom du roi Tommen Baratheon.

La prise de Peyredragon est une bataille de la guerre des Cinq Rois qui conclut le siège de la forteresse mené par la flotte de lord Paxter Redwyne depuis le début de l'an 300. Cette victoire des partisans du roi Tommen Baratheon coûte toutefois la vie à de nombreux soldats.

Contexte

Après la victoire de la Néra, le roi Stannis Baratheon s'étant replié sur Peyredragon[1], lord Tywin Lannister confie à la flotte de lord Paxter Redwyne la mission de l'en débusquer[2]. Stannis quitte cependant la forteresse avant le début du blocus avec l'essentiel de ses forces, y laissant une faible garnison aux ordres de ser Rolland Storm[3].

Lord Redwyne a l'intention de prendre la forteresse sans effusion de sang en la forçant à capituler par la famine ou en faisant s'écrouler les remparts. L'attaque des Fer-nés du roi Euron Greyjoy dans le Bief et la prise des îles Bouclier rendent toutefois nécessaire l'intervention de la flotte Redwyne, maintenue dans la baie de la Néra par le siège[4]. Devant le refus de la régente Cersei Lannister de lever le siège, ser Loras Tyrell offre de prendre lui-même la forteresse sans délai. Cersei accepte, trop heureuse de se débarrasser d'un des protecteurs de la reine Margaery Tyrell, et dont l'influence grandissante sur le jeune roi Tommen l'inquiète[3].

L'assaut

Une demi-journée à peine après que ser Loras Tyrell a débarqué à Peyredragon et pris le commandement, il propose un combat singulier à ser Rolland Storm qui refuse. Ser Loras ordonne alors l'assaut et monte en première ligne. Il est le premier sur la brèche lorsque le bélier défonce la porte du château. Après la perte des remparts, les défenseurs se réfugient dans le donjon, et ser Loras, déjà blessé mais toujours en tête de l'assaut, y est gravement brûlé par un jet d'huile bouillante. La forteresse finit par tomber[5].

Les troupes Tyrell fouillent la place, mais n'y trouvent nulle richesse, pas plus que la légendaire cache d’œufs de dragon[6].

Conséquences

Accalmie est la dernière forteresse fidèle au roi Stannis dans le sud. La flotte Redwyne est libre de faire voile vers le Bief pour y affronter les Fer-nés, et le roi Tommen Baratheon rentre en possession de Peyredragon. Mais l'assaut a coûté la vie à près d'un millier d'hommes et ser Loras Tyrell a été grièvement blessé et sans doute défiguré[5].

Notes et références


Iconesword.png
Iconesword.png
La guerre des Cinq Rois
Voir l'article principal

Articles généraux

Contexte initial et déclenchement La première campagne du Conflans Du siège d'Accalmie à la bataille de la Néra Campagne du prétendu Aegon Targaryen à Westeros

Dans AGOT Dans ACOK Dans ASOS Dans AFFC Dans ADWD
Bataille de la Dent d'Or Bataille de Croixbœuf Bataille de Sombreval Bataille des îles Bouclier Reddition de Corneilla
Bataille du Gué-Cabot Batailles des gués de la Ruffurque Bataille du gué des Rubis Prise de Peyredragon Bataille de Motte-la-Forêt
Bataille de Vivesaigues Prise d'Harrenhal Les Noces Pourpres Prise de Vivesaigues Prise de la Griffonnière
Bataille de la Verfurque Prise de Winterfell Bataille de Châteaunoir
Bataille du Bois-aux-Murmures Bataille de la Néra Bataille du Mur
Bataille des Camps Bataille de Winterfell
Prise de Falaise