Maison Karstark

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Karstark)
Aller à : navigation, rechercher
Maison Karstark
Une échappée blanche sur champ noir

Une échappée[N 1] blanche sur champ noir[1]
Informations
V.O. House Karstark
Demeure Karhold
Devise "The Sun of Winter"[N 2]
Rang Maison noble
Vassale de Maison Stark

La maison Karstark est une maison noble du Nord résidant à Karhold, une puissante forteresse située au nord-est[2]. Les Karstark sont apparentés aux Stark puisque la maison a été fondée environ sept cents ans avant la Conquête par Karlon Stark, un cadet de la maison Stark qui fut chargé d'écraser un banneret rétif aux rois du Nord. Fieffé en récompense de ses hauts faits, il se fit bâtir une forteresse appelée d'abord « Karl's Hold » (« le fort de Karl »), puis Karhold, alors que les Stark de Karhold devenaient les Karstark[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Karlon Stark.

Par ailleurs, la maison Karstak est liée à la maison Corbois par les femmes[4].

La vie est rude pour les Karstark, surtout l'hiver. Comme chez les clans des montagnes, lorsque les vivres manquent, les plus vieux partent à la chasse jusqu'au printemps. La plupart du temps, ils ne sont pas retrouvés au retour des beaux jours[5].

Généalogie

Membres au début de la saga

Anciens membres

Arbre généalogique

 
 
 
 
 
 
 
 
Karlon Stark
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
?
 
 
 
?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Arnolf
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Rickard
 
 
 
?
 
 
 
2 épouses
décédées
 
Cregan
 
Arthor
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Harrion
 
Eddard
 
Torrhen
 
Alys
 
 
 
 
 
 
 
 
3 fils
 


Les Karstark dans la saga

Dans AGOT

Les Karstark répondent en force[N 3] à la convocation du ban par le jeune Robb Stark. Lord Rickard et ses trois fils rallient Winterfell à la tête de deux mille fantassins et près de trois cents cavaliers[1]. Lord Rickard laisse sa fille à Karhold dont il nomme son oncle Arnolf gouverneur[6].

Aux Jumeaux, la cavalerie commandée par lord Rickard et ses deux fils cadets suit Robb alors que l'infanterie sous le commandement d'Harrion se joint à l'armée de lord Roose Bolton. A la bataille du Bois-aux-Murmures, Eddard et Torrhen, gardes du corps de Robb, sont tués par ser Jaime Lannister[7]. Pendant ce temps, les Karstark sont positionnés en première ligne à la bataille de la Verfurque, subissant de plein fouet l'assaut de ser Gregor Clegane et des clans des montagnes de la Lune de Tyrion Lannister[8]. Harrion est fait prisonnier et retenu captif par la suite à Harrenhal[9].

A Vivesaigues libérée, lord Rickard, abattu par la mort de ses fils cadets et sans nouvelle de son aîné, fait partie des premiers bannerets du Nord à acclamer Robb comme roi du Nord[10].

Dans ACOK

Les grands noms de la maison Karstark étant tous mobilisés auprès du roi Robb Stark, nul ne représente la maison lors de la fête des moissons à Winterfell[4].

La cavalerie Karstark accompagne le roi Robb lors de sa campagne dans les terres de l'Ouest au cours de laquelle lord Rickard tue ser Stafford Lannister à la bataille de Croixbœuf[11].

Alors qu'il tente de reprendre Winterfell aux Fer-nés du prince Theon Greyjoy, ser Rodrik Cassel dispose de quelques rares troupes envoyées depuis Karhold parmi les deux mille hommes qu'il a massés aux pieds de la forteresse des Stark, mais cette armée est défaite et dispersée lors de la bataille de Winterfell[12].

Après la défaite du roi Stannis Baratheon à la bataille de la Néra, lord Roose Bolton, qui vient de prendre Harrenhal et de libérer Harrion Karstark, envoie ce dernier à la tête des restes de son infanterie[N 4][13] se joindre aux forces de Robett Glover et de ser Helman Tallhart pour qu'ils ravagent conjointement la région de Sombreval[14].

Dans ASOS

Après son évasion de Winterfell, Bran Stark envisage brièvement de se réfugier à Karhold car il pense que la maison Karstark lui sera loyale[2]

De retour à Vivesaigues, découvrant la libération de ser Jaime Lannister par lady Catelyn Stark, lord Rickard assassine- avec sept de ses hommes - Willem Lannister et Tion Frey, tous deux prisonniers. Simultanément, il promet la main de sa fille Alys à quiconque tuera le Régicide et débande sa cavalerie qui campe devant Vivesaigues, la mettant en chasse par petits groupes chargés de traquer ser Jaime. Ser Brynden Tully part à leur poursuite sans espoir d'en rattraper beaucoup[3]. Près d'un millier d'hommes[15] sillonnent le Conflans en quête de Jaime et se rendent alors coupables de nombreuses exactions, notamment aux Sauts Périlleux[16], à Forlane - où ils pillent le septuaire -[17] et jusqu'à Cornetruie[18]. Certains d'entre eux sont capturés par le Veneur dingue aux Sauts Périlleux où ils avaient massacré huit personnes et violé. En guise de rétorsion, ils sont encagés debout à Pierremoûtier et sont condamnés à mourir lentement d'inanition. Lorsque des membres de la Fraternité sans Bannière rejoignent la ville, il ne reste que peu de survivants ; Anguy met fin à leur supplice en les abattant d'une volée de flèches [16].

La défection de la cavalerie Karstark est un sérieux revers pour le roi Robb Stark qui a déjà perdu le soutien de la maison Frey à la suite de son mariage avec lady Jeyne Ouestrelin. Il n'en exécute pas moins lord Rickard dans le bois sacré de Vivesaigues, ce qui fait alors d'Harrion Karstark le nouveau sire de Karhold[3]. Cependant, ce dernier est fait prisonnier par lord Randyll Tarly à la bataille de Sombreval[19] et est ensuite retenu captif à Viergétang[6].

Comme d'autres maisons nobles du Nord, la maison Karstark est destinataire de deux corbeaux envoyés depuis Châteaunoir par mestre Aemon pour réclamer de l'aide afin de faire face à l'assaut imminent de sauvageons infiltrés au sud du Mur[20].

Dans AFFC

La maison Karstark est en fâcheuse posture : elle s'est rebellée contre son roi Stark, sans pour autant s'être alliée aux Lannister, ses hommes ayant longtemps traqué le Régicide à travers le Conflans[21]. Lorsque le roi Stannis Baratheon, fort de sa victoire contre l'armée des sauvageons de Mance Rayder lors de la bataille du Mur, tente de rallier les seigneurs du Nord à sa cause, Arnolf Karstark est le seul à y répondre favorablement[22][21].

Dans ADWD

À Karhold, la situation est difficile : le départ des hommes valides à la guerre empêche que les moissons soient faites à temps avant les pluies d'automne. Les provisions ne suffiront pas à tenir tout l'hiver[5].

Menée par Arnolf Karstark, la maison Karstark joue par ailleurs un jeu trouble. Tout en maintenant son apparente soumission au roi Stannis[23], lord Arnolf se rend à Fort-Terreur auprès de Ramsay Bolton, et semble y nouer une alliance avec les Bolton et les Omble[24], tout en faisant pression sur sa nièce Alys pour qu'elle épouse son fils Cregan. Mais Alys fuit à Châteaunoir chercher la protection du lord Commandant Jon Snow[25] . Afin d'aider sa parente, de contrer les manœuvres de lord Arnolf et de permettre l'intégration du peuple libre au sud du Mur, Jon Snow fait célébrer par Mélisandre le mariage d'Alys avec Sigorn, le nouveau magnar de Thenn. En cas de décès de son frère Harrion, Alys héritera de Karhold, qu'elle transmettra à son nouveau mari. Le lord Commandant informe par ailleurs Alys que la Garde de Nuit est prête à prendre en charge les vieux et les jeunes surnuméraires que les siens ne pourront pas nourrir cet hiver[5].

Notes et références

Notes

  1. En peinture, une échappée désigne un rayon de lumière. C'est la traduction qu'a choisie Jean Sola pour traduire « sunburst ». Cependant les notes de GRRM nous apprennent que ce « Sunburst » est en fait une représentation héraldique d'un soleil.
  2. Cette devise est non canon, elle n'apparait en effet ni dans les romans, ni dans les appendices, elle est issue de la correspondance épistolaire de GRRM avec ses fans. Elle pourrait se traduire par « Le soleil de l'hiver ».
  3. L'ost du Nord est généralement estimée à près de 20 000 hommes ; les seules forces de la maison Karstark en représentent donc plus d'un dixième (même si ces forces incluent probablement leurs propres vassaux).
  4. Cependant, lord Roose Bolton dispose encore de quelques troupes des Karstark aux Jumeaux quand il se rend aux noces de lord Edmure Tully et de Roslin Frey (cf. A Storm of Swords, Chapitre 50, Catelyn).

Références