Cleos Frey

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Cleos Frey
Identité
V.O. Cleos Frey
Apparence
Yeux pâles et humides
Cheveux bruns et filandreux
Statut
Rang chevalier
Décès 299 (près de Viergétang)
Famille
Père Emmon Frey
Mère Genna Lannister
Épouse Jeyne Darry
Enfants Tywin Frey (vers 287)
Willem Frey
Blasons
ser Cleos fait partie de la maison Frey ser Cleos est au service de la maison Lannister Blason personnel de ser Cleos

Ser Cleos Frey est le fils aîné de lady Genna Lannister et de ser Emmon Frey. Il possède la physionomie de fouine typique des Frey et arbore une chevelure brune filandreuse. Ses yeux sont pâles et humides[1]. C'est un homme lâche et un piètre combattant[2]. Il est marié à Jeyne Darry qui lui a donné deux fils, Tywin et Willem.

Dans AGOT[modifier]

Au début de la guerre des Cinq Rois, suivant en cela la décision de son père, ser Cleos s'engage aux côtés des Lannister. Il fait partie de l'armée commandée par ser Jaime qui marche sur Vivesaigues. Il est capturé en même temps que son chef à la bataille du Bois-aux-Murmures[3].

Dans ACOK[modifier]

Ser Cleos est tiré des geôles de Vivesaigues pour entendre le roi du Nord Robb Stark, en audience solennelle, le charger de transmettre ses offres de paix à la reine Cersei, à Port-Réal. Il prend l'engagement public de revenir se constituer prisonnier avec la réponse de la reine[1]. Le voyage à travers le Conflans en guerre est difficile (son escorte est attaquée deux fois par des bandes errantes). Arrivé épuisé à Port-Réal, il est d'abord entendu par Tyrion Lannister, la Main du roi Joffrey Baratheon, qui se charge de transmettre les offres des Stark à la reine[4]. Il repart ensuite pour Vivesaigues avec la réponse dilatoire de Tyrion. Ce dernier lui confie les restes de lord Eddard, pour restitution aux Stark en gage de paix. Outre l'escorte amenée de Vivesaigues, il le fait escorter par Vylar et l'ensemble de ses manteaux rouges (parmi lesquels il a glissé quatre hommes de main chargés de tenter de faire évader son frère Jaime)[5]. Revenu à Vivesaigues, ser Cleos entame des pourparlers avec ser Edmure Tully (le roi Robb guerroyant alors dans les terres de l'Ouest), mais, après quatre jours, l'échec de la tentative d'évasion de ser Jaime entraîne son emprisonnement, car ser Edmure le soupçonne de complicité[6].

Alors que ser Edmure est parti affronter lord Tywin Lannister aux gués de la Ruffurque, lady Catelyn Stark vient interroger ser Cleos dans sa cellule et lui fait répéter les offres de la Main du roi Joffrey. Elle lui demande s'il a vu ses filles à Port-Réal, et il reconnaît n'y avoir vu que Sansa[7].

Dans ASOS[modifier]

Afin de fournir une couverture pour l'évasion de ser Jaime Lannister, lady Catelyn Stark renvoie ser Cleos - qu'elle a préalablement chargé, contre libération, de relayer sa demande de relâcher ses filles à Tyrion - à Port-Réal à bord d'une barque au motif de transmettre de nouvelles propositions à la reine Cersei. Ser Jaime - empaqueté pour être dissimulé à la vue des gardes de Vivesaigues et enchaîné - ainsi que Brienne se trouvent à bord de l'embarcation aux couleurs Tully. Tous trois fuient la forteresse en descendant la Ruffurque et ser Cleos rame en compagnie de Brienne bien qu'il ait du mal à soutenir le rythme de cette dernière. Il tente sans succès de modérer les railleries que son cousin adresse à Brienne et fait mine de croire que si cette dernière prend Jaime pour un monstre, c'est parce qu'elle a été abusée par les calomnies de lady Stark ; un frère de la Garde Royale étant incapable, selon ses dires, de maltraiter un enfant. Il rase ensuite le crâne de ser Jaime qui ne souhaite pas être reconnu alors qu'il se trouve dans une si humiliante posture. Alors qu'ils aperçoivent les vestiges fumants d’une auberge et un chêne couvert de pendues, Brienne décide d’accoster pour enterrer dignement ces innocentes victimes de la guerre. Après avoir gagné la rive, ils découvrent que les cadavres sont ceux de servantes qui ont été exécutées pour avoir couché avec des soldats Lannister. Alors que Cleos et Jaime font des suppositions sur les auteurs de ce forfait, Jaime apprend de son cousin que lord Roose Bolton tient désormais Harrenhal et il alerte Brienne sur le fait que le Trident et la route Royale sont probablement surveillés. Tandis que Brienne s'est hissée dans l'arbre pour détacher les dépouilles, Cleos renâcle à l'idée de perdre son temps à enterrer des prostituées. Ses jérémiades sont interrompues par l’approche d’une embarcation Tully lancée à leurs trousses et ils rejoignent la barque promptement. Brienne demande à ser Cleos de ramer avec elle et fait son possible pour semer leurs poursuivants mais ils sont finalement rattrapés par la galère fluviale conduite par ser Robin Ryger. Jaime propose alors d’être libéré pour affronter l’ennemi - au grand désespoir de Cleos qui est décontenancé par le nombre d'assaillants - mais Brienne lui rappelle fermement qu'il est sous sa protection. Les deux bateaux se trouvant à cinquante pas, Jaime tente - sur conseil de Cleos - de rappeler qu'ils ont été libérés par lady Catelyn puis, devant son insuccès, cède à la provocation et leur barque subit une volée de flèches. Brienne, résolue, manœuvre avec habileté puis confie la barre à ser Cleos et la rame à ser Jaime avant de profiter de l'ombre offerte par la forêt qu'ils longent pour plonger et gagner la berge afin d'entamer l’ascension de la falaise la plus proche. Jaime fait diversion en haranguant ser Ryger tandis que Brienne gagne discrètement le sommet. Alors que les archers s'apprêtent à décocher leurs flèches, elle fait basculer des blocs rocheux sur la galère, abattant son mât et trouant sa coque. L’embarcation sombre rapidement pendant que Brienne - après avoir plongé de la falaise - regagne la barque, aidée par Jaime[2]. Au cours de leur périple, Cleos apprend à ce dernier - relayant ainsi la rumeur populaire - qu'il est persuadé que Brienne est coupable du meurtre du roi Renly Baratheon.

Débarquant à l'auberge de l'Homme à genoux après environ deux semaines de navigation[N 1], les voyageurs - qui la pensent déserte- espèrent pouvoir s'y reposer et découvrir ce qu'il s'y est passé. Ils ont la surprise de constater qu'elle est habitée et - après avoir été menacés d' une arbalète - parviennent à se faire servir un maigre repas par leur hôte. L'homme qui occupe les lieux leur apprend que les propriétaires ont été tués par des soldats et qu'il les a investis avec sa femme et un orphelin qu'ils ont recueilli. Ayant aperçu la voile Tully, il leur demande des nouvelles de Vivesaigues et leur déconseille de se rendre à Port-Réal, le roi Stannis Baratheon et ses armées se trouvant sous les murs de la ville. Il leur suggère de fuir la route Royale, fréquentée par des troupes Lannister, Stark et des hommes en rupture de ban. Il leur apprend également que deux bateaux coulés ont ensablé le chenal et qu'il est impossible de rejoindre Viergétang par la voie fluviale. De plus, des brigands ainsi que Béric Dondarrion se trouvent dans les environs et lord Bolton tient le gué des Rubis. Il leur conseille donc de passer par les terres et Brienne en profite pour lui demander des chevaux. Elle parvient à négocier les trois montures restantes dans l'écurie - qui semble avoir été récemment pleine - et des provisions contre de l'or et leur barque. Alors que leur hôte leur propose de passer la nuit sur place, Brienne décline l'offre pour reprendre la route au plus tôt. Cleos - qui a contrario de ses compagnons n'a pas compris qu'on cherchait à les piéger - insiste pour dormir sur place. Avant de les quitter, l'homme insiste pour qu'ils coupent à travers bois mais Brienne - alertée par l'intérêt qu'il a manifesté pour leur parcours - décide d'emprunter un autre chemin, ce qui suscite d'abord l'incompréhension de Cleos. Durant le trajet, il se lamente en ayant du mal à faire le deuil de son lit. Brienne finit par consentir à une halte durant la nuit au cours de laquelle il s'endort immédiatement[8].

Les pluies d'automne et la destruction de nombreux ponts contraignent les voyageurs à longer les rives pour trouver des gués. Parvenus à Viergétang, ils constatent que la ville est en ruine et que les campagnes environnantes ont été incendiées. Provoquant Brienne sur sa virginité et son physique, Jaime entonne Six Belles au Bain ; prenant peur qu'ils soient entendus par lord William Mouton dont le château est demeuré intact et par d'éventuels bandits, Cleos le prie de se taire. Après avoir quitté les lieux, Brienne décide d'emprunter la route pour Sombreval, ce qui inquiète ser Cleos qui trouve plus prudent de suivre la côte. Ils sont ensuite pris dans une embuscade menée par des archers et ser Cleos qui tente de sauter de selle, se prend le pied dans un étrier. Il est alors traîné par son cheval et se fracasse le crâne contre des pierres après avoir été criblé de deux flèches. Loin d'être attristé, son cousin demande à Brienne à récupérer ses vêtements, arme et monture. Jaime s'empare finalement de son épée et entame un duel avec Brienne avant qu'ils ne soient capturés par les Braves Compaings. Ce sont donc ces derniers qui dépouillent le chevalier et Rorge récupère son surcot blasonné[9].

Dans la série télévisée[modifier]

Le personnage de Cleos Frey n'apparaît pas en tant que tel dans la dans la série télévisée adaptée du Trône de fer, mais il a inspiré le personnage d'Alton Lannister.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

Références[modifier]