Aenys Frey

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Aenys Frey
Identité
V.O. Aenys Frey
Apparence
Yeux larmoyants
Cheveux chauve, grisonnants
Taille grand
Statut
Rang chevalier
Naissance vers l'an 240
Décès 300 (à proximité de Winterfell)
Famille
Père Walder Frey
Mère Perra Royce
Épouse Tyana Wylde
Enfants Aegon Frey
Rhaegar Frey (vers 270)
Blasons
Aenys fait partie de la maison Frey

Né vers l'an 240[N 1], ser Aenys Frey est le troisième fils de lord Walder Frey et de sa première épouse, lady Perra Royce. Il fut marié à Tyana Wylde, morte depuis en couches, avec laquelle il a eu deux fils, Aegon qui est devenu un hors-la-loi, et Rhaegar[1]. C'est un grand homme chauve, gris et voûté, avec des yeux larmoyants et de grandes mains noueuses[2][3]. Il a le menton fuyant caractéristique des membres de sa maison et porte une barbe brune peu fournie[4]. Cruel et plus intelligent que son demi-frère ser Hosteen, il est davantage réputé pour ses qualités de commandant que de bretteur. C'est un soldat aguerri[3].

Dans ACOK[modifier]

Ser Aenys commande les mille cinq cents fantassins de la maison Frey qui font partie de l'armée de lord Roose Bolton au gué des Rubis[2]. Il figure parmi les faux prisonniers ramenés par Varshé Hèvre à Harrenhal, ruse qui entraîne la prise de la forteresse par lord Bolton, grâce à la trahison des Braves Compaings[5]. Cependant, malgré les responsabilités octroyées par son père, il semble souvent désemparé et peu disposé à exercer le commandement des forces de sa maison et est secondé par ses demi-frères ser Jared et ser Hosteen, ainsi que par le bâtard Ronel Rivers[2].

Après la défaite du roi Stannis Baratheon à la bataille de la Néra, ser Aenys est partisan d'un repli sur la rive nord du Trident, faisant remarquer à lord Bolton qu'ils n'auraient pas les moyens de tenir Harrenhal si lord Tywin Lannister faisait mouvement contre eux avec toutes ses forces. Mais Roose lui rétorque calmement que lord Tywin doit organiser les noces royales de son neveu et qu'il ne fera donc pas marche contre eux dans l'immédiat[2].

Dans ASOS[modifier]

Avec ser Danwell et ser Hosteen, ser Aenys continue de représenter sa maison auprès de lord Roose Bolton à Harrenhal. Il est présent lorsque les Braves Compaings de Varshé Hèvre reviennent avec ser Jaime Lannister et lady Brienne de Torth. Lorsque cette dernière affirme agir au nom du roi Robb Stark, ser Aenys crache par terre et lui rétorque que le Jeune Loup a trahi sa parole donnée aux Frey. Elle plaide ensuite la cause de Jaime en arguant que s'il est tué, les filles de lady Catelyn seront exécutées, ce qui le laisse absolument indifférent[6].

Lorsque Roose Bolton quitte la forteresse avec son armée pour assister aux noces de lord Edmure Tully et lady Roslin Frey aux Jumeaux et joindre ses forces à celle du roi Robb pour reprendre le Nord aux Fer-nés, ser Aenys le précède de trois jours avec ses mille cinq cents hommes[7]. Du fait des pluies automnales, son armée éprouve quelques difficultés à traverser le Trident au gué des Rubis[8].

Dans AFFC[modifier]

Ser Aenys, secondé par son demi-frère ser Hosteen, commande les deux mille hommes de la maison Frey qui se joignent aux forces de lord Roose Bolton chargées de reprendre Moat Cailin aux Fer-nés et de pacifier le Nord au nom du roi Tommen Baratheon[9].

Dans ADWD[modifier]

Ser Aenys, en compagnie de son demi-frère ser Hosteen, mènent le détachement des quatre cents hommes de la maison Frey constituant l'avant-garde de l'ost de lord Roose Bolton[3], d'abord à Tertre-bourg (où ils attendent en vain l'arrivée de leurs cousins Jared, Rhaegar et Symond, disparus entre Blancport et Tertre-bourg[10]), puis à [[Winterfell] où ils sont stupéfaits par l'abondance des chutes de neige[11]. L'écuyer de ser Aenys est retrouvé mort et nu dans le vieux cimetière de la forteresse, et ser Aenys suppose alors que l'homme a trop bu et qu'il s'est perdu dans la tempête. Il a une violente altercation avec lord Wyman Manderly au sujet de la disparition de ses cousins. Le lendemain, avec lady Barbrey Dustin et Roger Ryswell, il est convié par lord Roose pour interroger Theon Greyjoy au sujet de la série de meurtres mystérieux advenus dans la forteresse. Il semble un instant le soupçonner mais accuse vite lord Manderly de les avoir commandités. Les autres Nordiens lui rappellent alors que lord Manderly n'est pas le seul à Winterfell à avoir des raisons d'en vouloir aux Frey[4].

Dans TWOW[modifier]

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Ser Aenys Frey meurt devant Winterfell, le cou rompu après une chute provoquée par les trous creusés dans la neige par Mors Omble et ses hommes. Ser Hosteen Frey, son demi-frère, prend alors le commandement du détachement de la maison Frey[12].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Son frère aîné Emmon est né vers l'an 238 (cf. A Feast for Crows, Chapitre 34, Jaime) et son demi-frère aîné Jared est né en l'an 248 (cf. A Game of Thrones, Chapitre 60, Catelyn).

Références[modifier]