Walder Frey

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Walder Frey
Image by Amok©

Identité
V.O. Walder Frey
"the Late Lord Frey"
Surnom Le Tardif
Apparence
Cheveux chauve
Statut
Rang lord
Titres seigneur de la maison Frey
sire des Jumeaux
Naissance 208
Famille
Père Lord Frey
Épouses Perra Royce
Cyrenna Swann
Amarei Crakehall
Alyssa Nerbosc
Sarya Whent
Bethany Rosby
Annara Farring
Joyeuse Erongué (298)
Enfants Stevron Frey (vers 234)
Emmon Frey (vers 238)
Aenys Frey (vers 240)
Perriane Frey (vers 240)
Jared Frey (vers 248)
Luceon Frey (vers 250)
Hosteen Frey
Lythène Frey
Symond Frey
Danwell Frey
Merrett Frey (263)
Geremy Frey (vers 264)
Raymund Frey (vers 264)
Lothar Frey (vers 265)
Jammos Frey
Whalen Frey
Morya Frey
Tyta Frey (269)
Perwyn Frey
Benfrey Frey
Willamen Frey
Olyvar Frey (281)
Roslin Frey (282)
Argyne Frey (284)
Wendel Frey (285)
Colmar Frey (287)
Waltyr Frey (288)
Elmar Frey (289)
Shorei Frey (292)
Bâtards Walder Rivers
Martyn Rivers
Ryger Rivers
Melwys Rivers
Jeyne Rivers
Ronel Rivers
Mellara Rivers
Blasons
Lord Walder dirige la maison Frey

Né vers l'an 208[1][2], lord Walder Frey, dit Lord Frey le Tardif, est le seigneur de la maison Frey des Jumeaux, le « sire du Pont ». C'est un vieil homme irascible, acariâtre, grossier et acerbe, d'autant plus chatouilleux sur le respect dû à sa maison qu'il en sait l'origine récente et modeste. Sa susceptibilité et son orgueil sont immenses et il aspire à des alliances avec les maisons les plus prestigieuses des Sept Couronnes[3]. Buté et vindicatif, sa rancœur à l'encontre de lord Hoster Tully et lord Tywin Lannister, qu'il soupçonne de mépris, est d'ailleurs très marquée. Cauteleux et astucieux, lord Walder s'assure toujours, avant de prendre position, d'adopter le parti du vainqueur[4][5]. Malgré son grand âge et ses attitudes geignardes, il est avide de pouvoir - ses appétits de toutes sortes étant très développés - et sa volonté est inflexible. Perdant l'audition et quasi aveugle[6], il est chauve, podagre, sa peau est tavelée et son nez est comparé au museau d'une belette, caractéristique qu'il partage avec une grande partie de sa descendance. Sa goutte le contraint à être transporté en civière. Il en est à son huitième mariage, et possède une quantité impressionnante de maîtresses, enfants (parmi lesquels de nombreux bâtards) et petits-enfants qu'il a pour habitude de rudoyer et d'humilier[N 1]. Il tire d'ailleurs une grande fierté de sa progéniture nombreuse qu'il considère comme un élément de prestige à part entière[7] et s'est fait un dogme d'assurer la protection de tous les siens, y compris de ceux qui lui déplaisent[6]. Son suzerain, lord Tully, se défie de lui[8], les relations de lord Walder avec Castral Roc ayant toujours été trop cordiales à son goût. Lord Tully a également coutume d'ironiser sur le fait que Walder Frey soit le seul seigneur des Sept Couronnes capable de monter une armée avec sa seule descendance[7].

Dans L'Œuf de Dragon[modifier]

Vers l'an 212, Walder Frey, alors âgé de quatre ans, surprend les ébats de sa sœur avec un marmiton des Jumeaux, ce qui oblige leur père à trouver en hâte un mari pour la jeune fille. Ce sera lord Ambrose Beurpuits. Le petit Walder est présent au mariage à Murs-Blancs. C'est alors un gamin braillard et agité avec la morve au nez[9].

Avant AGOT[modifier]

Lord Frey est obsédé par l'ascension de sa maison. Pour ce faire, il utilise deux moyens : ses alliances matrimoniales ainsi que celles de sa nombreuse progéniture, et une faculté à ne pas s'engager dans un conflit tant que le vainqueur n'est pas clairement désigné. C'est ainsi qu'il marie son second fils Emmon à la fille de lord Tytos Lannister, Genna, en 254. Le frère de la mariée, le jeune Tywin, alors âgé de douze ans, manifeste publiquement son opposition à ce mariage, ce que lord Walder n'oubliera pas[10]. Il propose également une de ses filles à son suzerain, lord Hoster Tully, pour son fils Edmure, mais lord Hoster ne donne pas suite[3].

En 282, lors de la rébellion de Robert Baratheon, lord Walder ne rallie les forces de son suzerain Tully qu'après la bataille du Trident. Il est alors surnommé « le Tardif » par lord Hoster Tully[7].

Dans AGOT[modifier]

Lors du tournoi donné en l'honneur de l'anniversaire du prince héritier Joffrey Baratheon à Port-Réal, lord Walder approche lord Jon Arryn et son épouse pour leur proposer de prendre le jeune Robert Arryn comme pupille tout en leur confiant la garde de deux de ses petits-fils[3]. Lady Lysa exprime son refus et lord Jon, confus, doit décliner la proposition en apprenant à sa femme qu'il compte envoyer leur fils comme pupille à Peyredragon, auprès de lord Stannis Baratheon[7].

Le jour de son quatre-vingt dixième anniversaire, lord Walder épouse sa huitième femme, la jeune lady Joyeuse Erongué, peu de temps après l'enlèvement de Tyrion Lannister par lady Catelyn Stark à l'auberge du carrefour[11][7].

Lors de la guerre des Cinq Rois, après le début des tensions entre le Conflans et les Lannister, lord Walder masse près de quatre mille hommes aux Jumeaux. Fidèle à sa méthode, il attend alors la suite des événements, se contentant de repousser quelques incursions des fourrageurs Lannister. Il est probablement échaudé par les défaites successives des Tully à la bataille de la Dent d'Or puis sous les murs de Vivesaigues. Son hésitation s'explique aussi par le fait qu'il se sait méprisé par lord Hoster Tully mais qu'il n'apprécie pas non plus l'arrogant lord Tywin Lannister. Lors de la descente de l'armée du Nord, menée par le jeune Robb Stark, il négocie âprement les conditions de son ralliement avec lady Catelyn Stark. Il obtient ainsi de placer une partie de sa nombreuse descendance : son fils Olyvar devient écuyer de Robb, deux de ses petit-fils, Walder et Walder, sont envoyés à Winterfell en qualité de pupilles, son dernier fils Elmar est promis à Arya (bien que l'on ignore alors son sort), et enfin Robb lui-même prendra une épouse au choix parmi ses filles ou petite-filles. En contrepartie, non seulement le passage des Jumeaux est ouvert à l'armée du Nord, mais lord Frey renforce cette dernière par l'apport de ses troupes, moins quatre cents hommes qui restent en garnison aux Jumeaux (lady Catelyn conseille d'ailleurs à son fils d'y laisser également ses hommes, ce qu'il fait, y laissant Helman Tallhart)[7].

Dans ACOK[modifier]

Lord Walder Frey accepte de marier une de ses petites-filles, Walda la Grosse[12], à lord Roose Bolton qui est alors retranché au gué des Rubis[13].

Dans ASOS[modifier]

Le roi Robb ayant rompu son serment en épousant lady Jeyne Ouestrelin, il propose à lord Walder que ce soit ser Edmure Tully qui épouse une de ses descendantes à sa place[3]. Le sire du Pont laisse cette proposition en suspens[14], ayant appris par ses petits-enfants Petit et Grand Walder, désormais à Fort-Terreur, le sac de Winterfell[15]. Lord Walder est également probablement informé des manœuvres de lord Roose Bolton à Harrenhal par ses fils (ser Aenys, ser Jared, ser Hosteen, Ronel Rivers) qui l'entourent[16]. Enfin, des contacts avec lord Tywin Lannister sont également vraisemblables[17]. Lord Walder envoie finalement son fils Lothar le Boiteux et son bâtard Walder Rivers à Vivesaigues avec sa réponse : il consent à rester allié au roi du Nord si ce dernier vient en personne s'excuser auprès de lui de son parjure, et si ser Edmure épouse sa fille Roslin. Ces conditions sont acceptées par le roi Robb et lord Edmure (lord Hoster Tully étant décédé dans l'intervalle)[15].

Lord Walder fait assassiner le roi Robb avec une grande partie de ses fidèles aux Jumeaux pendant le repas de noces de lord Edmure Tully et Roslin, bafouant ainsi les antiques lois de l'hospitalité. L'événement est par la suite connu sous le nom de « Noces Pourpres ». Lord Walder justifie son acte en invoquant l'honneur sali de sa maison et l'opprobre dont l'aurait couvert le roi Robb. Sa rancune est d'ailleurs telle, qu'afin d'humilier ses anciens alliés, lord Walder ordonne de faire coudre le crâne de Vent Gris sur le corps du jeune souverain[2] et, en une sinistre parodie des coutumes funéraires de la maison Tully, fait dénuder le cadavre de lady Catelyn Stark avant de le jeter dans la Verfurque[18]. Il informe ensuite le trône de Fer de la mort de Robb Stark par un message sibyllin, ce qui scelle son ralliement à la Couronne et lui permet de rentrer dans la paix du roi. Afin de limiter les velléités de révolte de ser Brynden Tully, qui tient toujours Vivesaigues, lord Edmure est retenu captif aux Jumeaux[19].

Lorsqu'un message émanant de la Fraternité sans Bannière et annonçant la capture de Petyr ainsi qu'une demande de rançon conséquente parvient aux Jumeaux, Merrett se propose de procéder à l'échange. Ce dernier provoque l'hilarité de lord Walder qui le prend pour un incapable mais qui ne l'en dépêche pas moins auprès des hors-la-loi et ce, en vain, puisque Merrett est pendu par les acolytes de lady Cœurdepierre[2].

Dans AFFC[modifier]

Lord Walder fait parvenir au roi Tommen Baratheon une lettre faisant état de réclamations dont on ne connaît pas la teneur et que la reine régente Cersei Lannister, excédée par les appétits du vieux seigneur, ne prend guère le temps de parcourir[20].

Dans la série télévisée[modifier]

Icone serieTV.png Walder Frey est interprété par l'acteur David Bradley dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Pour la liste détaillée de ses épouses et de sa descendance, voir l'article sur la maison Frey.

Références[modifier]