Ryman Frey

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Ryman Frey
Identité
V.O. Ryman Frey
Statut
Rang noble
Naissance avant 259[1] Probablement vers 248.
Décès 300 (Conflans)
Famille
Père Stevron Frey
Mère Corenna Swann
Enfants Edwyn Frey
Walder Frey
Petyr Frey (281)
Blasons
Ryman fait partie de la maison Frey

Ser Ryman Frey est le fils aîné de ser Stevron Frey, l'héritier des Jumeaux, et de sa première femme, lady Corenna Swann. Il a trois fils, Edwyn, Walder le Noir et Petyr Boutonneux[2]. C’est un homme trapu et obèse, au large visage poupin[3][4]. Arborant de petits yeux ainsi qu'une barbe et plusieurs bourrelets de graisse au niveau du cou, il a une haleine et une sueur pestilentielles. Doté d'un grand appétit et sujet à la gourmandise, c'est un alcoolique aigri qui fréquente assidûment les prostituées. Veule, borné et de piètre intelligence[5][6], il est affecté de maux d'estomac[1]. À l'inverse de son père et du père de ce dernier, ser Ryman n'a pas la réputation d'être un défenseur de sa famille éloignée[7].

Avant AGOT[modifier]

Après la rébellion des Greyjoy, en l'an 289, lors du tournoi donné à Port-Lannis pour fêter la victoire contre les Fer-nés, ser Ryman est vaincu en joute par lord Jorah Mormont[8].

Dans AGOT[modifier]

Ser Ryman fait partie du contingent de cavalerie de la maison Frey, sous le commandement de son père Stevron, envoyé se joindre à l'armée commandée par le jeune Robb Stark. Il participe ainsi à la bataille du Bois-aux-Murmures et à celle des Camps[N 1][9].

Dans ACOK[modifier]

Ser Ryman suit le roi Robb Stark lors de sa campagne dans les terres de l'Ouest[9]. A la mort de son père après la bataille de Croixbœuf[1], il devient l'héritier des Jumeaux et prend le commandement des forces de la maison Frey dans l'Ouest.

Dans ASOS[modifier]

Après la prise de Falaise, et le mariage du roi Robb Stark avec lady Jeyne Ouestrelin qu'il considère être une insulte envers sa maison, ser Ryman, appuyé par son fils Walder le Noir, abandonne l'armée Stark. Il retourne aux Jumeaux avec sa cavalerie et son fils Olyvar, l'écuyer du roi, malgré le vœu de celui-ci de rester auprès du souverain[5].

Avec ses fils, Edwyn, Walder le Noir et Petyr Boutonneux, ser Ryman accueille le roi Robb Stark, lady Catelyn et lord Edmure Tully aux portes des Jumeaux où doivent se dérouler les noces de ce dernier avec Roslin Frey. L'agressivité de Vent Gris à leur encontre effraye les montures des Frey et Petyr est désarçonné par son alezan qui prend la fuite. Ser Ryman aide alors son fils à se relever. Il reproche ensuite au roi son retard et s'étonne de ne pas voir la reine Jeyne[4].

Lors des Noces Pourpres, ser Ryman est assis aux côtés de lady Catelyn Stark. Visiblement gêné par les questions de cette dernière sur l'absence de plusieurs membres de la maison Frey, il s'excuse avant de se retirer. Ser Ryman revient armé avec une quinzaine d'hommes d'armes lorsque débute le massacre qui suit le coucher, et il tue alors notamment Dacey Mormont[6].

Dans AFFC[modifier]

Bien qu'il soit chargé de commander les forces de la maison Frey au siège de Vivesaigues, ser Ryman en laisse le soin à son fils Edwyn. Passant son temps à boire en compagnie de prostituées, il va même jusqu'à donner la couronne de Robb Stark, récupérée lors des Noces Pourpres, à l'une de ses favorites. Imitant son fils, Walder le Noir, Ryman informe ser Brynden Tully qu'il pendra lord Edmure Tully s'il n'ouvre pas les porte de Vivesaigues, mais il n'ose pas mettre ses menaces à exécution. Durant des pourparlers avec le Silure, ce dernier décoche une flèche dans la croupe du destrier de ser Ryman, le ridiculisant[10]. Outré par son comportement et son inaptitude à commander, ser Jaime Lannister le frappe et le démet de ses fonctions en le renvoyant aux Jumeaux[11]. Sur le trajet du retour, il est capturé et pendu par la Fraternité sans Bannière, renseignée par Tom des Sept-Rus, qui fut à son service durant le siège[12].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Déduit de ses apparitions ultérieures dans A Clash of Kings (cf. A Clash of Kings, Chapitre 40, Catelyn).

Références[modifier]