Siège de Meereen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Siège de Meereen
V.O. Second siege of Meereen
Informations
Guerre guerre de la baie des Serfs
Date 300
Lieu Meereen
Belligérants
Belligérants Targaryen Yunkaï
Targaryen Alliance esclavagiste
Vassaux
et alliés
Bêtes d'Airain
Corbeaux Tornade
Nouvelle-GhisFils de la Harpie
La compagnie des Erre-au-VentLa Compagnie du ChatLa compagnie des Longues LancesLa compagnie des Puînés
Forces en présence
Armées fidèles de Daenerys ennemis de Daenerys
Commandants Daenerys Targaryen,
puis
Hizdahr zo Loraq,
puis
conseil des loyaux et des justes
Yurkhaz zo Yunzak
puis
Judicieux de Yunkaï
Origine
des armées
Meereen
baie des Serfs
mer Dothrak
baie des Serfs
Qarth
SoldatInfoBox.png esclaves-soldats (Yunkaï)
36 000 légionnaires (Nouvelle-Ghis)
CavalierInfoBox1.png méharistes de Qarth
100 éléphants de guerre
800 Longues Lances
500 Puînés
ArcherInfoBox.png 300 Élyréens
Tolosiens
Siegeinfobox.png scorpions, catapultes, 6 grands trébuchets
BateauInfoBox.png vingtaine
Conclusion
Pertes Groleo
3 otages[N 1]
Résultat bataille de Meereen

Le siège de Meereen suit le sac d'Astapor par Yunkaï dans la guerre de la baie des Serfs.

Contexte[modifier]

La politique anti-esclavagiste de Daenerys Targaryen dérange la majorité de ses voisins en Essos: Yunkaï, la Nouvelle-Ghis, Qarth[1], Volantis[2]. Ils sont décidés à prendre les moyens afin de rétablir l'ordre dans la baie des Serfs. Les Judicieux forment une alliance qui a besoin de temps pour mobiliser leurs troupes: ses trois principaux alliés sont lointains.

Blocus et alliances[modifier]

Qarth dépêche Xaro Xhoan Daxos en émissaire pour offrir à la reine de Meereen 13 navires afin de quitter Essos. Essuyant un refus, Qarth rejoint Yunkaï contre Meereen[1] : sa flotte bloque la ville par la mer et coupe également la Skahazadhan en amont[3]. Après la prise d'Astapor, Yunkaï marche sur Meereen et ordonne aux Erre-au-Vent et à la Compagnie du Chat d'y repousser les réfugiés malades de la caquesangue. Daenerys leur ferme les portes de Meereen pour éviter la contagion et établit pour eux un camp sous les murailles. Le port demeurant ouvert, des émissaires de Yunkaï ont tout le loisir d'entrer dans la ville pour chercher des alliés[4] - tels les Fils de la Harpie étant déjà à l'œuvre[5] - afin de coordonner les efforts. Les Grands Maîtres de Meereen, ayant beaucoup perdu depuis l'arrivée de Daenerys, sont des alliés potentiels[5][4]. D'ailleurs, des navires leur appartenant viennent renforcer le blocus[4].

La Nouvelle-Ghis continue d'appuyer les Judicieux ; Tolos et Mantarys s'y ajoutent ; on engage une quatrième compagnie libre (les Longues Lances)[1]. Puis les émissaires yunkaïis réussissent à obtenir l'appui de Volantis[2] et Elyria[6]. Quant à Meereen, seul Lhazar la ravitaille[1] avant que l'étau ne se referme.

Jeux politiques et siège[modifier]

Daenerys concède de se marier avec un noble Meereenien si les Fils de la Harpie cessent leurs attaques pendant 90 jours. Les Judicieux exigent également le rétablissement du commerce de l'esclavage sans que la Briseuse des fers n'intervienne[3].

Après son mariage avec Daenerys, Hizdahr zo Loraq ordonne la réouverture des arènes de combat. Pour assurer la paix entre Yunkaï et Meereen, des soutiens de Daenerys et des notables meereeniens sont envoyés en otages (Groleo, Daario Naharis, Jhogo, Héro, la sœur et deux cousins d'Hizdahr) vers les forces yunkaïis pour servir de garantie aux sept commandants de l'armée assiégeante qui viennent signer le traité[7].

Tout Meereen assiste à la cérémonie de réouverture de l'arène de Daznak, au cours de laquelle Drogon fait irruption. Descendue pour le calmer, Daenerys finit par le chevaucher et s'envole sur son dos[8] pour disparaître. Dans la panique, le chef yunkaïi Yurkhaz zo Yunzak meurt piétiné, ce qui provoque en représailles l'exécution de Groleo[9].

Malgré la paix en vigueur, le siège continue. La caquesangue fait des victimes dans les deux camps, et surtout parmi les réfugiés. Le siège est mené par de nombreuses compagnies d'esclaves-soldats yunkaïis, des compagnies mercenaires (trois mille membres de la compagnie du Chat, deux mille Erre-au-Vent, et huit cents cavaliers Longues Lances[10], rejoints par cinq cents cavaliers des Puînés qui ont tourné casaque[11]). De plus, l'alliance esclavagiste attend des renforts.

Daenerys envolée, son nouvel époux prend le pouvoir et effectue des changements dans les officiers[12]. Démis, Skahaz mo Kandaq s'efforce de convaincre le réticent Barristan Selmy qu'il faut agir : le roi s'apprête à faire tuer les dragons prisonniers, puis il fera ouvrir les portes de la cité à l'arrivée de la flotte volantaine. Les deux fidèles de la reine décident donc de prendre les devants. Aidés des Bêtes d'Airain, ils destituent et emprisonnent le roi[13], ce qui relance les exactions des Fils de la Harpie. Les trébuchets catapultent des cadavres dans la ville[14]. Entretemps, Quentyn Martell a malencontreusement libéré Viserys et Rhaegal, qui établissent leur demeure dans la cité. Les Dorniens (et prisonniers Erre-au-Vent) encore vivants sont libérés à condition de convaincre le Prince en Guenilles de sauver les trois derniers otages[N 1][13].

Siège et renforts[modifier]

Pendant ce temps, l'alliance obtient un contingent de renforts: des frondeurs Tolosiens, 300 archers Élyriens. De la cavalerie particulière: des éléphants caparaçonnés et des méharistes. Puis également 6 légions de 6000 hommes libres de la Nouvelle-Ghis[11]. Pour compléter son siège, les hommes préparent des tranchées et des engins (scorpions, catapultes, trébuchets), mais pas de bélier (ni de tour) pour prendre la cité[15].

Aidé du prêtre rouge Moqorro, Victarion Greyjoy établit une stratégie pour utiliser le Dompte-dragon[16] et surprendre les assiégeants[17]. Arrivant dans la baie des Serfs, la flotte de Fer comporte 60 navires[16]. Elle devance la flotte en partance de Volantis[18], estimée à trois (voire cinq) cents lourds dromons de guerre chargés d'esclaves-soldats.

Déroulement[modifier]

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Ser Barristan réunit un conseil de guerre pour établir la folle stratégie d'attaquer l'ennemi par surprise à l'extérieur des remparts de sa ville fortifiée[19]. Le conseil a décidé qu'il y aurait 4 attaques simultanées par les portes principales de Meereen, juste avant l'aube. L'effet de surprise devrait contrebalancer l'infériorité en nombre. Les Bêtes d'Airain resteront sur les remparts, libérant l'entièreté des Immaculés pour les combats[19][N 2]. Personne ne semble au courant de l'arrivée imminente de la flotte de Fer...

Porte Ouest

La cavalerie (trois de ses nouveaux chevaliers, une vingtaine de Dothrakis, les Corbeaux Tornade) de Barristan Selmy charge vers le trébuchet la Mégère. Ils attaquent le Ramier et ses Hérons (une compagnie vulnérable) qu'ils mettent en déroute. Les combattants d'arène suivent l'attaque de la cavalerie pendant que 5 000 Immaculés sortent des remparts pour se mettre en formation[20]. Parmi les 24 compagnies yunkaïis[19], de nombreux esclaves-soldats enchaînés se font massacrer[20].

Chez les Puinés, Jorah Mormont voit des navires arborer des krakens et l'emblème Targaryen. Pendant que la flotte de Fer éperonne le blocus au large et que les Fer-nés mettent pied à terre, ils reçoivent des ordres yunkaïis, se préparent et discutent en attendant leur chef ! Tyrion et Mormont argumentent en faveur d'un rechangement de camp. Puis ils apprennent que les Erre-au-Vent ont trahis : ces derniers ont tué le 1er commandant du jour (Gorzhak zo Eraz) et manœuvrent autour du même trébuchet. Brun Ben Prünh décide alors de se rallier aux Dragons. Les Fer-nés dominent la mer, les bateaux du blocus brûlent et les troupes ont débarqué aisément[21].

Les Immaculés ont réussi à prendre formation et avancer jusqu'à la position ennemie en subissant les volées de flèches, mais aucune cavalerie ne les importune! Le bouclier à bouclier s'enclenche contre la Compagnie du Chat et les deux légions qui protègent la Mégère[21].

Porte Sud

Pendant ce temps, Marselen et ses Hommes de la Mère battent facilement les Longues Lances et détruisent le trébuchet Spectre d'Astapor[21]. Il reste le trébuchet Méchante Sœur[22].

Porte Est

Tal Toraq et ses Boucliers Fidèles[19][N 2] affrontent deux légions[7] et la centaine d'éléphants[21].

Porte Nord

Symon Dos-zébré et ses Frères Libres[19] se préparent à attaquer seulement quelques navires: les deux légions étant de l'autre côté de la (large) Skahazadhan.

Conséquences[modifier]

Le siège de Meereen débouche sur une bataille entre les différentes forces.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de Meereen (TWOW).

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Trois derniers otages: Héro, Daario, Jhogo.
  2. 2,0 et 2,1 Environ 5000 eunuques sont probablement déployés porte Est (et/ou Sud), mais il n'y en a encore aucune mention dans les 4 chapitres provisoires de TWOW.

Références[modifier]

Iconesword.png
Iconesword.png
Guerre de la baie des Serfs
Voir l'article principal
Dans ASOS Dans ADWD Dans TWOW
Sac d'Astapor Bataille des Cornes d'Hazzat Bataille de Meereen
Bataille de Yunkaï Siège d'Astapor
Prise de Meereen Siège de Meereen