Raynald Sarwyck

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Jeuvideo.png Tout ou partie des informations contenues dans cet article sont issues du jeu vidéo Game of Thrones. Les informations contenues dans le jeu ayant été approuvées par l'auteur mais non écrites par lui, elles sont considérées comme semi-canoniques vis-à-vis de la saga. Jeuvideo.png
Raynald Sarwyck
Identité
V.O. Raynald Sarwyck
Surnom le Sec
Statut
Rang lord
Titres seigneur de la maison Sarwyck
sire de Puysaigues
Décès 298
Famille
Épouse Dorna Sarwyck
Enfants Alester Sarwyck
Elyana Sarwyck
Gawen Sarwyck
Bâtard Valarr Hill
Blasons
Lord Raynald dirigeait la maison Sarwyck

Lord Raynald Sarwyck[N 1], dit le Sec[1] est un ancien seigneur de la maison Sarwyck de Puysaigues. Il a eu pour épouse lady Dorna Sarwyck, avec qui il eut trois enfants : Alester, Elyana et Gawen. Il a également un fils bâtard, ser Valarr Hill[2].

Avant AGOT[modifier]

Lord Raynald Sarwyck est le seigneur de Puysaigues, un des bourgs les plus florissants de la région des sources de la Néra. Son suzerain est lord Tywin Lannister. Il a trois enfants légitimes. Son aîné Alester, qu’il tient en très haute estime, sa fille Elyana, et son cadet Gawen. Il a également un bâtard, Valarr Hill, écuyer d’Alester. Sa femme Dorna meurt en couche moins d’une dizaine d’années avant la rébellion de Robert Baratheon, en mettant en monde Gawen[1]. Ses relations avec Gawen sont de ce fait très conflictuelles[3].

À la fin de la rébellion de Robert Baratheon, Mors Westford, un chevalier des terres de l'Ouest et le meilleur ami d'Alester, est chargé par son suzerain lord Tywin Lannister d’assassiner les enfants royaux Aegon et Rhaenys Targaryen. Estimant que tuer des enfants va à l’encontre de son code de la chevalerie, Mors refuse, sachant que ce refus entraînera la peine de mort sur lui et sa famille. Il cache donc sa femme et sa fille dans une ferme cachée au milieu du Conflans et charge Alester de les protéger avant de prendre le noir. Mais Valarr, alors écuyer d’Alester, informe lord Tywin que son demi-frère sait où est cachée la famille Westford. Lord Tywin envoie donc Alester et Valarr à la ferme avec ordre de massacre la famille de Mors. Rongé de culpabilité après ce crime, Alester quitte Westeros et s’exile dans les cités libres[4].

Le départ en exil de son fils aîné dévaste lord Raynald, qui en rend responsable lord Lannister, Valarr Hill et peut-être même la nouvelle dynastie royale Baratheon. Raynald chasse donc son fils bâtard de Puysaigues avec interdiction de revenir, et il coupe les ponts avec son suzerain. Sombrant dans la mélancolie, il délaisse de plus en plus son bourg, qui commence à décliner[5]. Avec son ami lord Arwood Harlton, le seigneur de Castel-Bois, il fonde la Confrérie, une organisation secrète visant à renverser les Baratheon et restaurer les Targaryen sur le Trône de Fer[6]. Il va jusqu’à installer le quartier général de cette Confrérie dans des salles secrètes construites sous son château de Puysaigues[7].

Progressivement, la Confrérie recrute ses membres. Lord Arwood intègre Mallador Brax, un homme en qui Raynald n’a très rapidement pas confiance. Mais malgré ses tentatives de l’évincer, Mallador grimpe les échelons et devient Grand Trésorier de la Confrérie[7].

Vers 296, la situation économique de Puysaigues devient si préoccupante que lord Raynald consent à donner la main de sa fille Elyana à lord Quenn Roxton, un riche seigneur du Bief, en échange d’une grosse somme d’argent destinée à nourrir le peuple du bourg. Mais quelques jours avant le mariage, lord Quenn prétends avoir surpris Elyana forniquer avec Creston, un simple roturier et rompt les fiançailles en réclamant la restitution de l’argent donné à Puysaigues, mais qui a déjà été dépensé[7].

Lord Raynald n’a pas oublié son fils bâtard Valarr Hill. En enquêtant sur ses méfaits il découvre que, depuis son bannissement se Puysaigues, il est devenu le chef des Traque-Sangs, une petite compagnie de mercenaires s’occupant des basses besognes de la reine Cersei Lannister[5]. Cela le motive encore davantage à renverser la dynastie en place. Arwood et lui pensent que leur meilleure chance est de provoquer une brouille entre les maisons Lannister et Baratheon par une séparation du couple royal[6].

Toujours vers 296, lord Arwood Harlton découvre Jeyne Greystone, une bâtarde de l’ancien roi Aerys II Targaryen. Voyant en elle la pièce maîtresse dont avait besoin la Confrérie pour accomplir son objectif, il a l’intention de lui faire faire un bâtard avec le roi Robert Baratheon. Cet enfant, pense-t-il, pourra avoir suffisamment de légitimité pour réclamer le trône en cas de guerre civile. Mais lord Raynald désaprouve ce plan : il trouve immoral de mêler des enfants innocents à une guerre qui ne les concerne pas[3]. Peu à peu, il s'éloigne de la Confrérie. Lord Arwood essaye bien de lui redonner confiance en l’organisation en lui donnant des preuves d’exactions de Mallador Brax envers Puysaigues, et lui propose son aide pour lui faire payer, mais rien n’y fait[7].

Finalement, lord Raynald prend la décision de trahir la Confrérie en dénonçant à la Main du Roi Jon Arryn tout de ses plans et de ses membres. Il espère ainsi sauver la jeune Jeyne Greystone. Mais Arwood s’en rend compte et l’empoisonne lors d’un dîner. Toujours durant ce même dîner, et avant de ressentir les premiers effets du poison, lord Raynald apprend par son garde Jon que son fils Gawen est en train de fouiller son bureau et y a découvert la lettre qu’il comptait envoyer à Jon Arryn. Furieux, lord Raynald le bannit de Puysaigues[3].

Lord Raynald meurt dans la nuit à cause du poison de lord Arwood[3].

Dans Game of Thrones : Le jeu vidéo[modifier]

Apprenant le décès de son père, Alester Sarwyck rentre à Puysaigues après quinze ans d'exil. Il se rend dans le Bois sacré où la dépouille de lord Raynald est exposée et il lui donne l'ultime baiser conformément aux rituels de la religion de R'hllor[2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Raynald Sarwyck n'apparaît pas dans la saga littéraire, mais dans le jeu vidéo Game of Thrones.

Références[modifier]