Second mariage de Jaehaerys et Alysanne

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Le second mariage entre Jaehaerys et sa sœur Alysanne a lieu en l'an 51 à Port-Réal.

Contexte

Devenu majeur, le jeune roi Jaehaerys est revenu à Port-Réal ; sa sœur, qu'il a épousée en secret, se trouve toujours à Peyredragon, car il ne veut pas l'exposer. Cependant, la rumeur enfle de plus en plus, et bientôt toute la ville est au courant du mariage secret. Ayant écarté septon Mattheus, principal opposant à ce mariage, et s'étant réconcilié avec sa mère, Alyssa Velaryon, et son ancienne Main, Rogar Baratheon, Jaehaerys peut enfin envisager de se marier au grand jour. Il fait venir Alysanne à Port-Réal, mais les deux jeunes gens dorment séparément pendant les préparatifs de la cérémonie[1].

Événements marquants

Contrairement aux Épousailles d'or qui avaient attiré plus de quarante mille personnes, le second mariage de Jaehaerys et Alysanne réunit seulement un millier de personnes, car le roi ne souhaite pas dépenser des sommes folles dans l'événement. La cérémonie se déroule au Donjon Rouge, et c'est septon Barth qui officie. Parmi les invités, on trouve notamment :

Ce second mariage, outre son caractère officiel, est aussi l'occasion de la consommation charnelle de l'union ; on raconte qu'elle aurait eu lieu à l'insistance de la reine Alysanne, alors âgée de quinze ans, qui ne souhaitait pas que ce mariage puisse être plus longtemps remis en cause. La cérémonie du coucher est dirigée par lord Rogar Baratheon du côté d'Alysanne, et par les compagnes d'Alysanne du côté de Jaehaerys : Jennis Templeton, Rosamonde Boule, Prudence et Prunella Celtigar[1].

Conséquences et acceptation

Le second mariage de Jaehaerys et Alysanne implique pour le couple royal le risque d'aviver des tensions religieuses, à l'instar du mariage d'Aegon et Rhaena qui avait provoqué la Guerre de la Foi dix ans plus tôt, .

Cependant, ce mariage s'avère être bien accepté, et mestre Gyldayn avance plusieurs raisons pour cela :

  • Jaeaherys est un roi apprécié par le petit peuple, et son règne est synonyme de paix et de prospérité. Contrairement à son père Aenys Ier, il sait faire preuve d'autorité et impressionne les lords du royaume ;
  • Le Grand Septon en place est conciliant, et les ordres guerriers de la Foi Militante n'existent plus ;
  • Jaehaerys et Alysanne possèdent des dragons.

Toutefois, afin de faire pencher la balance encore plus à l'avantage des Targaryen, Jaehaerys, avec l'aide de septon Oswyck et septon Barth, met en place la doctrine de l'Exceptionnalisme, et nomme les Sept Orateurs, de pieux hommes et femmes qui parcourent tout le pays afin de plaider la cause des Targaryen. Grâce à cette manœuvre, le mariage incestueux des Targaryen n'est plus remis en cause par la Foi ou le peuple jusqu'à la chute de la dynastie[1].

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Fire and Blood : Le temps de la mise à l'épreuve. La refonte du royaume.