Maître des navires

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : master of ships

Le titre de maître des navires est porté par le membre du Conseil restreint du roi des Sept Couronnes[1] en charge de l'amirauté du royaume.

Attributions[modifier]

Le maître des navires commande la flotte royale, la construction et la maintenance des navires étant de sa responsabilité[2]. Il a une voix prépondérante pour les questions de nominations des officiers de la flotte royale[3]. Il est aussi responsable de la sécurité du trafic maritime[4].

D'après une source semi-canonique, le maître des navires a sous sa responsabilité plusieurs officiers de la couronne :

  • Le Commander of the Sea Watch[N 1] : commandant d'une flotte de patrouille, chargée de surveiller la Baie de la Néra, aux abords de Port-Réal. Son autorité s'étend de la Presqu'île de Claquepince, jusqu'à la pointe du Bec de Massey, en passant par les côtes du Bois-du-Roi.
  • Le Royal Shipwright[N 2] : responsable des chantiers navals de Port-Réal et de la construction des galères. Cet office est généralement tenu par un commerçant expérimenté.
  • Les Royal Captains[N 3] : commandant d'une galère de guerre de la flotte royale[5].

Histoire[modifier]

Le titre de maître des navires est créé par Aegon Ier Targaryen pendant sa Conquête des Sept Couronnes. Lord Daemon Velaryon reçoit ce titre peu après les premières victoires d'Aegon sur les seigneurs des futures terres de la Couronne. Après le premier couronnement d'Aegon, lord Velaryon met les voiles pour débuter la conquête du Val d'Arryn. Une bataille s'engage au large de Goëville, au cours de laquelle Daemon est tué[6].

Du fait de l'importance de la flotte de la maison Velaryon au sein de la flotte royale, les seigneurs de la maison ont souvent servi comme maître des navires et lord amiral, à tel point que certains croyaient la charge héréditaire[7]. Au cours des règnes d'Aegon Ier Targaryen et d'Aenys Ier Targaryen, la charge est tenue par lord Aethan Velaryon[8][9]. Sous le règne de Maegor Ier Targaryen, lord Daemon Velaryon est le maître des navires. Il abandonne le roi, entraînant à sa suite la flotte royale, afin de rejoindre le futur Jaehaerys Ier Targaryen lors de sa rébellion contre son oncle[10]. Le nouveau roi le confirme dans sa charge de maître des navires en l'an 48. Daemon Velaryon devient Main du roi Jaehaerys Ier en l'an 50 ; la charge de maître des navires est confiée à lord Manfryd Redwyne. C'est la première fois que la flotte royale est sous le commandement d'une personne qui n'est pas issue de la maison Velaryon[11]. A la mort de ce dernier, la charge passe à lord Corlys Velaryon, qui l'occupe entre l'an 90 et l'an 92. Durant cette courte période, il triple la taille de la flotte, commandant la construction de nombreux navires. Toutefois, en l'an 92, son épouse la princesse Rhaenys Targaryen est écartée de la succession au Trône par le roi Jaehaerys Ier. Furieux, lord Corlys démissionne en signe de protestation[12].

Sur la fin du règne de Viserys Ier Targaryen, la charge de maître des navires est occupée par ser Tyland Lannister, afin de récompenser la maison Lannister pour son soutien lors du Grand Conseil de 101[13]. A la mort de Viserys, ser Tyland et la plupart des membres du conseil restreint choisissent de soutenir Aegon II Targaryen comme nouveau roi des Sept Couronnes, plutôt que l'héritière désignée de Viserys et demi-sœur d'Aegon, la princesse de Peyredragon Rhaenyra Targaryen. Ser Tyland siège au conseil vert, où il abandonne le poste de maître des navires pour celui de Grand Argentier. L'office de maître des navires est proposé à lord Dalton Greyjoy, suzerain des îles de Fer, par la Main du Roi Otto Hightower. Celui-ci espère ainsi recevoir le soutien de la puissante flotte de snekkars fer-nés pour pouvoir tenir tête à la flotte Velaryon, ralliée à Rhaenyra[14]. Toutefois, au cours de la guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons, lord Dalton Greyjoy choisit le parti de Rhaenyra, plutôt que celui d'Aegon[15].

Sur la fin du conflit, les partisans d'Aegon II Targaryen reprennent Port-Réal en l'an 130 et trouvent lord Corlys Velaryon, enfermé dans les geôles par Rhaenyra durant son bref règne. La reine douairière Alicent Hightower et le maître des chuchoteurs Larys Fort négocie alors son ralliement à la cause d'Aegon II contre la place de maître des navires au conseil vert. Lord Corlys négocie âprement, posant d'autres exigences afin d'établir une paix durable entre les anciens camps ennemis[16].

Au cours de la régence d'Aegon III, la Main du Roi Unwin Peake nomme en l'an 133 son oncle, ser Gedmund Peake, comme commandant de la flotte royale. Il n'assume toutefois pas le titre et les fonctions de maître des navires. Ser Gedmund étant un guerrier reconnu, mais un marin débutant, lord Unwin nomme également le mercenaire Ned Flageolet comme commandant en second. La flotte royale étant toujours trop petite, le Trône de Fer dépend toujours de la flotte Velaryon pour entreprendre des actions maritimes.
La même année, lord Alyn Velaryon est nommé maître des navires du conseil restreint après sa victoire contre les Braaviens dans les Degrés de Pierre. Le jeune roi Aegon III Targaryen, sûrement influencé par sa Main Unwin Peake, lui confie alors la mission de chasser les Fer-nés qui terrorise toujours les terres de l'Ouest depuis la Danse des Dragons[17]. Cette périlleuse expédition devient le premier voyage d'Alyn Velaryon[18]. Sur la fin de la régence, le poste de maître des navires est finalement confié à ser Gedmund Peake, afin de complaire à lord Unwin Peake[19].

Pendant le règne d'Aegon III Targaryen, son parent, lord Alyn Velaryon, devient maître des navires. Il participe notamment à la conquête de Dorne de Daeron Ier Targaryen, à qui il aurait donné des conseils. Sous son commandement, la flotte royale remonte la Sang-vert et coupe Dorne en deux[20][21]. Toutefois, moins de deux ans après la conquête, les Dorniens se rebellent. Lord Alyn aurait été envoyé à Dorne pour pacifier la région, mais il est capturé. Le prince de Dorne le libère, mais la rbellion enfle et la principauté redevient indépendante[22]. Près de dix ans plus tard, lord Alyn Velaryon aurait été impliqué dans une coalition entre les Sept Couronnes et Dorne pour combattre les Pentoshis dans les Degrés de Pierre[23]. Lord Alyn tient sans doute son office jusqu'au règne d'Aegon IV Targaryen[N 4].

Pendant le règne d'Aerys II Targaryen, lord Lucerys Velaryon est le maître des navires et l'un des principaux partisans du roi lors des querelles qui l'oppose à son fils, le prince Rhaegar Targaryen[24]. Suite à la rébellion de Robert Baratheon, le nouveau roi des Sept Couronnes Robert Baratheon confie cette charge à son frère cadet, lord Stannis Baratheon[1].

Dans la saga[modifier]

Avant AGOT[modifier]

Stannis Baratheon s'illustre au poste de maître des navires, en arrachant Peyredragon aux derniers Targaryen[25]. Il mène une expédition à Dolcesœur pour mettre fin aux agissements de naufrageurs sœurois[4]. Enfin, il s'illustre pendant la rébellion des Greyjoy, en coulant notamment la flotte de Fer menée par Victarion Greyjoy[26][27].

Dans ACOK[modifier]

Du fait de l'éclatement du royaume qui a sombré dans la guerre civile, la charge de maître des navires semble rester vacante[28].

Dans ASOS[modifier]

Suite à la bataille de la Néra, lord Tywin Lannister accorde le titre de maître des navires à lord Mace Tyrell[29], sans doute parce que la flotte royale a disparu dans la bataille et que le contrôle des mers dépend désormais de la flotte Redwyne, vassale des Tyrell[30].

Dans AFFC[modifier]

Suite à l'assassinat du roi Joffrey Baratheon et à celui de lord Tywin Lannister, lord Mace Tyrell perd la charge de maître des navires, mais garde son siège au conseil restreint en tant que conseiller[31]. Par ailleurs, la reine régente Cersei Lannister transforme le titre en celui de « grand amiral[N 5] »[2] et donne cette charge au jeune Aurane Waters, malgré les réticences exprimées par le Grand Mestre Pycelle et le Lord Commandant de la Garde Royale Jaime Lannister[32].

Le nouveau grand amiral reçoit pour mission de construire une nouvelle flotte royale[2], dont il nomme lui-même les officiers[33]. Suite à l'incarcération de la reine régente Cersei Lannister par le Grand Moineau, Aurane Waters s'enfuit avec les dromons nouvellement construits[3].

Dans ADWD[modifier]

Après l'emprisonnement de la reine Cersei, la charge de «lord amiral», bientôt renommée en «lord amiral et maître des navires», est confiée à lord Paxter Redwyne[34], qui reçoit pour mission de chasser les Fer-nés d'Euron Greyjoy des côtes du Bief[35].

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Ce nom est issu d'une œuvre encore non traduite en français. Il est présent dans cette encyclopédie sous son nom original. Ce nom pourrait se traduire littéralement par « Le Commandant du Guet des Mers », cependant la traduction finale qui sera retenue pour la version française n'est pas connue à ce jour.
  2. Ce nom est issu d'une œuvre encore non traduite en français. Il est présent dans cette encyclopédie sous son nom original. Ce nom pourrait se traduire littéralement par « Caréneur Royal », cependant la traduction finale qui sera retenue pour la version française n'est pas connue à ce jour.
  3. Ce nom est issu d'une œuvre encore non traduite en français. Il est présent dans cette encyclopédie sous son nom original. Ce nom pourrait se traduire littéralement par « Capitaines Royaux », cependant la traduction finale qui sera retenue pour la version française n'est pas connue à ce jour.
  4. La date de la disparition de la flotte dans une tempête est connue (cf. chapitre Aegon IV de Game of Thrones - Le Trône de Fer, les origines de la saga), et Elaena Targaryen, son amante, se maria environ un an après la disparition en mer d'Alyn PoingdeChêne (cf. chapitre Baelor Ier de Game of Thrones - Le Trône de Fer, les origines de la saga).
  5. The grand admiral en version originale (cf. A Feast for Crows, Chapitre 18, Cersei).

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Appendices AGOT.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 A Feast for Crows, Chapitre 18, Cersei.
  3. 3,0 et 3,1 A Feast for Crows, Chapitre 44, Cersei.
  4. 4,0 et 4,1 A Dance with Dragons, Chapitre 10, Davos.
  5. Blood of Dragons : (en) "The Court in King’s Landing, The Small Council" sur westeros.org.
  6. Les origines de la saga, La Conquête.
  7. Les origines de la saga, Jaehaerys I.
  8. Les origines de la saga, Aenys I.
  9. The Sons of the Dragon.
  10. Fire and Blood : Les fils du Dragon.
  11. Fire and Blood : Le temps de la mise à l'épreuve. La refonte du royaume.
  12. Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  13. Les origines de la saga, La maison Lannister sous les Dragons.
  14. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  15. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  16. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.
  17. Fire and Blood : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.
  18. Fire and Blood : Sous les régents – Le voyage d'Alyn Poingdechêne.
  19. Fire and Blood : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.
  20. Les origines de la saga, Daeron I.
  21. Blood of Dragons : (en) "Recent History, The Conquest of Dorne (157-158 AC)" sur westeros.org.
  22. Blood of Dragons : (en) "Recent History, The Dornish Rebellion (160-161 AC)" sur westeros.org.
  23. Blood of Dragons : (en) "Recent History, War in the Narrow Sea (167-168 AC)" sur westeros.org.
  24. Les origines de la saga, L'année du Printemps Trompeur.
  25. A Clash of Kings, Chapitre 59, Davos.
  26. Les origines de la saga, Le glorieux règne.
  27. Les origines de la saga, L'antique voie et la nouvelle.
  28. Appendices ACOK.
  29. Appendices ASOS.
  30. A Storm of Swords, Chapitre 20, Tyrion.
  31. Appendices AFFC.
  32. A Feast for Crows, Chapitre 17, Jaime.
  33. A Feast for Crows, Chapitre 25, Cersei.
  34. A Dance with Dragons, Chapitre 55, Cersei.
  35. A Dance with Dragons, Chapitre 73, Épilogue.