Maison Qoherys

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Qoherys
Un sautoir de flammes rouges et jaunes cantonné de quatre crânes blancs sur champ noir

Un sautoir de flammes rouges et jaunes cantonné de quatre crânes blancs sur champ noir[N 1]
Informations
V.O. House Qoherys
Demeure Harrenhal (2 - 37 apC)
Rang maison éteinte
Vassale de maison Tully

La maison Qoherys est une maison du Conflans réputée éteinte. Elle fut la deuxième maison à siéger à Harrenhal après la mort d'Harren le Noir et la Conquête d'Aegon. Il semblerait que la maison ait été d'ascendance valyrienne, puisque son fondateur était un compagnon de bataille d'Aegon le Conquérant et le maître d'armes de Peyredragon avant la Conquête[1]. La maison disparut au début du règne d'Aenys I Targaryen et Harrenhal fut cédée à la maison Herpivoie[2].

Histoire[modifier]

En l'an 2, la maison Qoherys reçoit Harrenhal et ses terres après la Conquête d'Aegon I Targaryen. Lord Quenton Qoherys épouse la fille de son nouveau seigneur suzerain, lord Edmyn Tully de Vivesaigues, afin de sceller une puissante alliance avec la maison Tully, fidèle aux Targaryen[1]. Cette alliance se révéle néfaste par la suite[N 2][2].

En l'an 9, lord Quenton décède et le titre passe à son petit-fils, Gargon Qoherys. Celui-ci se taille une épouvantable réputation, en profitant abusivement du droit de première nuit. En l'an 37, il est trahi et émasculé par Harren le Rouge. Avec lui s'éteint la maison Qoherys. Harrenhal sera donné quelques années plus tard à la maison Herpivoie[3].

Généalogie[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. La symbolique du blason de la maison Qoherys évoque celle du blason de la maison Chenu, mais détournée de manière à signifier la fin du royaume de cette dernière, la maison Qoherys ayant été la première maison fieffée d'Harrenhal après la chute de la lignée noire.
  2. On peut supposer qu'il s'agit d'un problème lors de la succession d'Harrenhal. En effet, en l'an 9, le petit-fils de Quenton, Gargon, lui succède à la tête d'Harrenhal (cf. The Sons of the Dragon). La même année, lord Edmyn Tully abandonne la charge de Main du Roi pour retourner à Vivesaigues, auprès de sa famille (cf. Les origines de la saga, La maison Tully). Il est possible que les deux événements soient liés et que lord Edmyn ait voulu défendre les droits de sa fille et de ses éventuels petits-enfants sur Harrenhal.

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : Le règne du Dragon. Les guerres du roi Aegon Ier.
  2. 2,0 et 2,1 Les origines de la saga, La maison Tully.
  3. The Sons of the Dragon.