Maison Tourelles

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Tourelles
Cinq tours noires sur champ blanc, un double trescheur de rouge et de noir

Cinq tours noires sur champ blanc, un double trescheur de rouge et de noir
Informations
V.O. House Towers
Demeure Harrenhal (44 - 61 apC)
Rang maison éteinte
Vassale de maison Tully

La maison Tourelles fut la quatrième maison à siéger à Harrenhal[N 1], après la mort d'Harren le Noir et la Conquête d'Aegon Targaryen. Lord Walton Tourelles reçut la forteresse du roi Maegor Ier, mais sa maison s'éteignit deux générations plus tard, pendant le règne de Jaehaerys Ier[1]. Par la suite, Harrenhal fut un temps la demeure de la sœur de Jaehaerys, la reine Rhaena Targaryen[2], avant de devenir la résidence de la maison Fort[1].

On ignore s'il existe un lien entre cette maison Tourelles du Conflans et son homonyme dans le Nord, ce nom étant assez usuel pour que deux maisons différentes l'aient porté sans lien de parenté.

Histoire[modifier]

En l'an 44, après le massacre des Herpivoie ordonné par Maegor Ier, le roi organise une mêlée à Lord Herpivoie-Ville pour attribuer l'ancien siège de la maison Herpivoie, Harrenhal. Ser Walton Tourelles remporte la mêlée, mais il meurt des blessures qu'il a reçu dans la nuit qui suit. Son titre de lord passe à son fils aîné, Jordan. La maison Tourelles obtient ainsi le plus grand château des Sept Couronnes, mais ses dépendances sont dispersées : la bourgade de Lord Herpivoie-Ville est offerte à lord Alton Beurpuits et les vastes domaines dépendants d'Harrenhal sont offerts à lord Darnold Darry[3]. Les fils de lord Jordan meurent au cours des guerres du roi Maegor, à l'exception de son dernier fils, prénommé Maegor en l'honneur du roi[2].

Quatre ans plus tard, une rébellion contre Maegor éclate, menée par son neveu Jaehaerys Targaryen. Jordan Tourelles choisit de rester fidèle à son roi et d'obéir à sa convocation, mais, arrivé à Port-Réal, il constate qu'aucune grande maison n'a rejoint les partisans de Maegor Ier, et que ceux-ci ne disposent que de maigres forces, insuffisantes pour prévaloir dans une guerre ouverte. La mort mystérieuse du roi permet néanmoins d'éviter un massacre[N 2][3].

Lord Jordan Tourelles est pardonné par le nouveau roi Jaehaerys Ier, mais la maison Tourelles est condamnée à céder des terres pour avoir soutenu jusqu'au bout le roi Maegor[4]. Lord Jordan meurt quelques années plus tard, ne laissant derrière lui qu'un unique héritier maladif, Maegor. Vivant dans un certain dénuement, celui-ci n'occupe qu'une des cinq tours de son gigantesque château et ses revenus ne lui permettent pas d'entretenir une maisonnée de plus de quatre hommes (un cuisinier et trois hommes d'armes). À partir de l'an 56, il accueille la reine Rhaena Targaryen, qui occupe une des quatre tours restantes. Lord Maegor meurt en l'an 61, et la maison Tourelles d'Harrenhal s'éteint avec lui. La reine Rhaena occupe Harrenhal jusqu'à sa propre mort, en l'an 73. Le roi Jaehaerys offre ensuite Harrenhal à ser Bywin de la maison Fort[2]

Généalogie[modifier]

Anciens membres[modifier]

Arbre généalogique[modifier]

 
 
 
 
 
 
Walton
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jordan
 
 
 
Plusieurs fils
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Plusieurs fils
 
 
 
Maegor


Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Ses trois prédécesseurs sont les maisons Chenu, Qoherys et Herpivoie
  2. Jordan Tourelles fait partie des suspects de cette mort, bien que cette possibilité ne soit pas citée par l'archimestre Gyldayn dans sa chronique, The Sons of the Dragon.

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Les origines de la saga, Le Conflans
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Fire and Blood : Jaehaerys et Alysanne. Leurs triomphes et leurs tragédies.
  3. 3,0 et 3,1 The Sons of the Dragon.
  4. Fire and Blood : Du prince au roi. L'ascension de Jaehaerys Ier.