Maison Lothston

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Lothston
Une chauve-souris noire sur tranché d'argent et d'or

Une chauve-souris noire sur tranché d'argent et d'or[1]
Informations
V.O. House Lothston
Demeure Harrenhal
Rang Maison éteinte
Vassale de Maison Tully

La maison Lothston est une maison du Conflans réputée éteinte. Elle fut la cinquième maison à régner sur Harrenhal, succédant à la maison Fort. Ser Lucas Lothston en obtint la suzeraineté en 151, mais la famille s’éteignit pendant le règne de Maekar I Targaryen. La forteresse fut ensuite cédée à la maison Whent, chevaliers au service des Lothston[2][3].

Cette maison a toujours eu très mauvaise réputation[1][4]. Bien qu'elle soit réputée éteinte, certains individus, tels que Jon Lothston, prétendent descendre de cette lignée. Toutefois, il n'est pas rare que des mercenaires, écumant les cités libres d'Essos, s'attribuent un patronyme ancien et prestigieux, sans avoir pour autant de véritable lien de parenté avec ces familles[5].

Histoire[modifier]

En l'an 151, Aegon III Targaryen offre Harrenhal au maître d'armes du Donjon Rouge, ser Lucas Lothston. Le roi récompense ainsi ser Lucas, qui a accepté de se marier à lady Falena Castelfoyer, qui s'était déshonorée en devenant la maîtresse du prince Aegon Targaryen pendant deux ans. Les époux quittent bientôt Port-Réal pour leur nouvelle demeure[3], afin d'éviter que la liaison d'Aegon et Falena se poursuive. Toutefois, Aegon visite plusieurs fois Harrenhal jusqu'en 153[6].

En l'an 178, les Lothston reviennent à la cour. Le prince Aegon, devenu Aegon IV Targaryen, prend la jeune Jeyne Lothston comme maîtresse[6] et fait de lord Lucas sa Main. Ils restent moins d'un an dans la capitale, avant de perdre les faveurs royales[3], lorsqu'Aegon IV transmet une vérole à Jeyne. Toute la famille est renvoyée de la cour[6].

Lors de la première rébellion Feunoyr en l'an 196, Manfryd Lothston promet de soutenir le prétendant Daemon Feunoyr, avant de changer de camp pour appuyer les loyalistes de Daeron II Targaryen[7]. Lors de la deuxième rébellion Feunoyr en l'an 211, les rebelles comptent sur le ralliement de lady Danelle Lothston, mais celle-ci préfère se joindre à l'armée des loyalistes, menés par la Main du roi, Brynden Rivers[8].

Lady Danelle Lothston se serait livrée à la sorcellerie, et la mauvaise réputation des Lothston empire, jusqu'à ce qu'ils soient renversés sous le règne de Maekar I Targaryen. La forteresse d'Harrenhal passe à la maison Whent, une famille de chevaliers au service des Lothston, qui ont participé à la chute de lady Danelle[3]. Ser Illifer le Sans-le-Sol prétend qu'un de ses ancêtres aurait participé à l'extinction de la famille Lothston[1].

Généalogie[modifier]

Membres au début de la saga[modifier]

En l'an 298, la lignée des Lothston semble éteinte depuis près de soixante-dix ans[1], mais le nom est toujours porté par Jon Lothston, un sergent de la Compagnie Dorée[5].

Anciens membres[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

Références[modifier]