Mysaria

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Mysaria
Identité
V.O. Mysaria
'Misery
the White Worm
Lady Misery
Surnoms lady Misère
Ver Blanc
Statut
Titres maîtresse du prince Daemon Targaryen
Maîtresse des chuchoteurs
Décès 130 (Port-Réal)
Blasons
Mysaria était au service de la maison Targaryen Mysaria était au service de Rhaenyra Targaryen
Maîtresse des chuchoteurs
◄ Inconnu Inconnu ►

Mysaria, surnommée lady Misère ou encore le Ver Blanc par ses rivales, était une danseuse et prostituée originaire de Lys qui se produisait à Port-Réal sous le règne de Viserys Ier Targaryen. Elle fut la maîtresse du frère du roi, le prince Daemon Targaryen[1], et la maîtresse des chuchoteurs officieuse de la reine Rhaenyra pendant la Danse des Dragons[2]. Elle mourut en l'an 130, lorsque les chevaliers de caniveau investirent le Donjon Rouge.

Elle avait la peau très pâle, ce qui lui valut sans doute son surnom de Ver Blanc[1]. Svelte et souple dans sa jeunesse, elle s'empâta avec le temps, ce qui ne l'empêchait apparemment pas de rester séduisante[2].

Histoire[modifier]

D'origine lysienne, Mysaria se produit dans les tavernes de Port-Réal comme danseuse. Elle devient la favorite du prince Daemon Targaryen aux alentours de l'an 104 lorsque ce dernier prend le commandement du guet de Port-Réal. Vers la fin de l'an 105, le prince Daemon quitte Port-Réal après que son frère, le roi Viserys Ier Targaryen a désigné comme héritière du royaume sa fille, la princesse Rhaenyra. Daemon emmène sa concubine Mysaria à Peyredragon sur le dos de son dragon Caraxes, et ils y restent la moitié d'un an. Elle y tombe enceinte et le prince Daemon lui offre un œuf de dragon, au grand déplaisir de son frère le roi qui lui ordonne de quitter Peyredragon et de retourner à Roches-aux-runes auprès de son épouse légitime, lady Rhea Royce. Mysaria est alors renvoyée à Lys, sans l'œuf de dragon, mais fait une fausse couche durant le trajet alors que le navire qui la transporte est pris dans une tempête. Lorsqu'il l'apprend, le prince Daemon est furieux[1].

Mysaria retourne à Port-Réal à une date inconnue. Lorsqu'éclate la guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons en l'an 129, Mysaria aurait recruté les tueurs Sang et Fromage sur ordre du prince Daemon Targaryen pour venger la mort du prince Lucerys Velaryon. Les deux hommes s'infiltrent dans le Donjon Rouge, où ils assassinent le jeune prince Jaehaerys, héritier d'Aegon II Targaryen. Capturé, Sang livre le nom et la description de Mysaria, la dénonçant comme l'intermédiaire entre lui et le prince Daemon. Malgré les recherches des manteaux d'or de ser Luthor Largent, Mysaria reste introuvable[3].

L'année suivante, le parti de la prétendante Rhaenyra Targaryen s'empare de Port-Réal. Mysaria s'établit au Donjon Rouge, où elle devient la maîtresse des chuchoteurs officieuse de la reine, sans participer officiellement à son conseil. Le prince Daemon, toujours captivé par elle, lui aurait rendu visite chaque soir, avec la bénédiction de la reine Rhaenyra, d'après le septon Eustace. Champignon rapporte qu'elle aurait conseillé à la reine Rhaenyra d'enchaîner la sœur-épouse et la mère de son rival, le roi Aegon II, dans un bordel de la rue de la Soie, ce que Rhaenyra aurait fini par faire d'après le bouffon.

Suite à la trahison des Deux Traîtres, le conseil restreint de Rhaenyra discute de la loyauté des deux dragonniers restants, Orties et Addam Velaryon. Avant de trancher, Rhaenyra réclame des informations et fait venir Mysaria, qui annonce alors à la reine qu'Ortie l'a trahi, qu'elle couche avec Daemon Targrayen et qu'elle sera bientôt enceinte de lui. Ces annonces plongent Rhaenyra dans une profonde fureur et elle condamne les deux dragonniers, d'après le septon Eustace[2]. Après la fuite d'Addam Velaryon sur le dos de son dragon, Fumée-des-Mers, Mysaria argumente que cette fuite est une preuve de sa culpabilité.

Lord Corlys Velaryon ayant été emprisonné pour trahison, deux de ses épées liges, ser Denys Le Charpentier et ser Thoron le Véridique, tentent de le libérer, mais leur plan est divulgué à la maîtresse des chuchoteurs par une prostituée avec laquelle ser Thoron a couché, et tous deux sont capturés et pendus aux murs du Donjon Rouge. Peu après, la mort mystérieuse d'Helaena Targaryen fait exploser les tensions latentes à Port-Réal. Le septon Eustace prétend que Mysaria pourrait avoir poussé la jeune femme au suicide, en lui révélant la mort de son dernier-né, Maelor, mais l'archimestre Gyldayn fait valoir que Mysaria n'avait aucune raison d'agir ainsi, mise à part par méchanceté gratuite. Après une première nuit d'émeutes à Port-Réal, Mysaria prédit à la reine que la nuit suivante sera pire. Suite au sac de Fossedragon, Rhaenyra abandonne la ville avec une partie de sa cour. Mysaria fait partie de ceux qui restent dans le Donjon Rouge. Moins d'une demi-journée après la fuite de la reine, ser Perkin la Puce et ses chevaliers de caniveau investissent le Donjon Rouge et exécutent tous les partisans de la reine qui s'y trouvent. Lady Mysaria est capturée alors qu'elle tente de fuir, et condamnée par ser Perkin à traverser la ville nue tandis qu'on la fouette. Si elle parvient jusqu'à la porte des Dieux, elle sera libérée. Elle meurt à la moitié du chemin[4].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  3. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Fils pour fils.
  4. Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.