Helaena Targaryen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Helaena Targaryen
Identité
V.O. Helaena Targaryen
Dragon Songefeu
Apparence
Poids ronde
Statut
Rang princesse
reine
Titre Reine des Sept Couronnes
Naissance 109 (Port-Réal)
Décès 130 (Port-Réal)
Famille
Père Viserys I Targaryen
Mère Alicent Hightower
Époux Aegon II Targaryen
Enfants Jaehaerys Targaryen (123)
Jaehaera Targaryen (123)
Maelor Targaryen (127)
Blasons
La reine Helaena faisait partie de la maison Targaryen

Née en l'an 109[N 1], la reine Helaena Targaryen était la fille du roi Viserys I Targaryen et de sa seconde épouse, la reine Alicent Hightower. Elle est mariée à son frère Aegon et devient reine lors de l'accession au trône de ce dernier sous le nom d'Aegon II Targaryen, qui entraîna la guerre civile connue sous le nom de Danse des Dragons. Elle montait le dragon Songefeu[1].

Avant la Danse des Dragons[modifier]

Helaena est une jeune fille douce et heureuse ; dès l'âge de onze ans, elle chevauche déjà le dragon Songefeu, qui n'a pas été monté depuis la mort de la princesse Rhaena Targaryen, soeur aînée du roi Jaehaerys Ier. A l'âge de treize ans, suivant la tradition Targaryen, elle épouse son frère aîné, Aegon : tout le monde s'accorde pour dire qu'elle fera une bonne mère. Elle accouche de jumeaux, Jaehaerys et Jaehaera, dès l'année suivante, en l'an 123. En l'an 127, elle donne naissance à son troisième enfant, Maelor Targaryen[2].

Pendant la Danse des Dragons[modifier]

En l'an 129, le prince Daemon Targaryen engage deux brutes, Sang et Fromage, afin de venger la mort du prince Lucerys Velaryon tué par son oncle Aemond Targaryen et frère de la reine. S'introduisant par les passages secrets du Donjon Rouge jusqu’à la tour de la Main[1][3], ils ligotent et bâillonnent la reine Alicent en personne, et attendent patiemment que la reine Helaena et ses enfants rendent visite à leur grand-mère comme tous les soirs[1].

Lorsque la reine entre dans la chambre avec les trois enfants, Sang tue le garde et barre la porte[1]. Le couteau sous la gorge des deux garçons, les assassins obligent Helaena à choisir lequel de Jaehaerys ou Maelor va mourir. Dans l'impossibilité de choisir, elle s'offre elle-même aux tueurs, mais ces derniers menacent de violer sa fille Jaehaera si elle ne se décide pas rapidement. La reine finit par désigner son cadet Maelor mais contre toute attente, Sang égorge Jaehaerys, épargne les autres enfants puis s'enfuit avec la tête du jeune prince[1][3].

Suite à cette atrocité, Helaena sombre progressivement dans la folie et s'enferme dans sa chambre, dans l'impossibilité de regarder son fils Maelor en face. Elle ne mange plus, ne se lave plus et ne quitte plus ses appartements. De ce jour, elle ne dort plus avec son frère-époux[4]. C'est la reine douairière Alicent qui s'occupera de ses deux petits-enfants restants[1]. Lors de la prise de Port-Réal par les Noirs, en l'an 130, tandis que son époux le roi et ses enfants survivants sont évacués par des passages secrets[N 2][1][3], la reine reste à Port-Réal et est emprisonnée[1]. La même année, lors de l'insurrection provoquée par le Berger, Helaena fait une chute mortelle et s'écrase sur les piques entourant la Citadelle de Maegor[N 3][1][3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : mort mystérieuse d'Helaena Targaryen.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. La reine Helaena avait vingt-et-un ans à sa mort au milieu de l'an 130 (cf. La Princesse et la Reine).
  2. Il est indiqué dans Les origines de la saga, Aegon II que la reine Helaena est aussi évacuée, ce qui est manifestement une erreur.
  3. On ne sait s'il s'agit d'un suicide provoqué par sa santé mentale fragile ou d'un meurtre commandité par la reine Rhaenyra et exécuté par ser Luthor Largent.

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5, 1,6, 1,7 et 1,8 La Princesse et la Reine.
  2. Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 Les origines de la saga, Aegon II.
  4. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Fils pour fils.