Qarth : Différence entre versions

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
(Mode de vie)
(Mode de vie)
 
(4 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 21 : Ligne 21 :
  
 
La cité est haute en couleur et d'une architecture variée et complexe, avec de nombreuses et immenses tours ocres, roses et violettes. On y trouve de nombreux bâtiments remarquables, dont:
 
La cité est haute en couleur et d'une architecture variée et complexe, avec de nombreuses et immenses tours ocres, roses et violettes. On y trouve de nombreux bâtiments remarquables, dont:
* le bazar au toit voûté regorgeant de marchandises de toutes origines. Au-dessus s’étagent des terrasses plantées d'arbres et de fleurs  ;  
+
* le bazar cosmopolite au toit voûté regorgeant de marchandises de toutes origines. Au-dessus s’étagent des terrasses plantées d'arbres et de fleurs  ;  
 
* un arc monumental de bronze et de pierres précieuses - telles que du jade, de l'obsidienne et du lapis-lazuli - figurant deux serpents accouplés ;  
 
* un arc monumental de bronze et de pierres précieuses - telles que du jade, de l'obsidienne et du lapis-lazuli - figurant deux serpents accouplés ;  
 
* des minarets d'une hauteur inouïe ;
 
* des minarets d'une hauteur inouïe ;
Ligne 42 : Ligne 42 :
 
=== Mode de vie ===
 
=== Mode de vie ===
  
Les [[Qarthiens]] sont grands et ont la peau pâle (les [[Dothrakis]] les surnomment ironiquement les « Sang-de-Lait »). Ils sont habillés de manière distinguée : leurs vêtements sont faits de lin, de soie, de brocart et de peaux de tigre. Les femmes portent traditionnellement le sein nu, et les hommes des robes et des fustanelles de soie perlée. Les enfants sont nus et leurs corps sont peints de couleurs vives ; ils portent seulement des sandales dorées<ref name="acok,c28" />. Les Qarthiens considèrent que les larmes sont la marque des gens civilisés, et l'étiquette ainsi que la politesse ont une grande importance dans leurs relations sociales<ref group=N>Cf. les rituels complexes auxquels doit se soumettre [[Daenerys Targaryen]] quand elle demande l'assistance des dirigeants de la cité (cf. [[A Clash of Kings, Chapitre 41, Daenerys]]).</ref><ref name="acok,c41">[[A Clash of Kings, Chapitre 41, Daenerys]].</ref>. Ils sont par ailleurs réputés pour savoir pleurer à volonté<ref name="adwd,c17">[[A Dance with Dragons, Chapitre 17, Daenerys]].</ref>. Les notables ont pour coutume de faire momifier leurs morts et prêtent à ces dépouilles de nombreux pouvoirs, surtout si le défunt avait pour coutume de pratiquer la [[magie|sorcellerie]]<ref name="acok,c41"/>. Qarth pratique l'[[esclavage]], et le considère comme nécessaire au raffinement de la cité. Les Qarthiens sont d'ailleurs extrêmement fiers de leur mode de vie et estiment que leur ville surpasse toutes celles du monde connu dans les domaines des arts, de la magie et du commerce<ref name="adwd,c17">[[A Dance with Dragons, Chapitre 17, Daenerys]].</ref>.  
+
Les [[Qarthiens]] sont grands et ont la peau pâle (les [[Dothrakis]] les surnomment ironiquement les « Sang-de-Lait »). Ils sont habillés de manière distinguée : leurs vêtements sont faits de lin, de soie, de brocart et de peaux de tigre. Les femmes portent traditionnellement le sein nu, et les hommes des robes et des fustanelles de soie perlée. Les enfants sont nus et leurs corps sont peints de couleurs vives ; ils portent seulement des sandales dorées<ref name="acok,c28" />. Les Qarthiens considèrent que les larmes sont la marque des gens civilisés, et l'étiquette ainsi que la politesse ont une grande importance dans leurs relations sociales<ref group=N>Cf. les rituels complexes auxquels doit se soumettre [[Daenerys Targaryen]] quand elle demande l'assistance des dirigeants de la cité (cf. [[A Clash of Kings, Chapitre 41, Daenerys]]).</ref><ref name="acok,c41">[[A Clash of Kings, Chapitre 41, Daenerys]].</ref>. Ils sont par ailleurs réputés pour savoir pleurer à volonté<ref name="adwd,c17">[[A Dance with Dragons, Chapitre 17, Daenerys]].</ref>. Les notables ont pour coutume de faire momifier leurs morts et prêtent à ces dépouilles de nombreux pouvoirs, surtout si le défunt avait pour coutume de pratiquer la [[magie|sorcellerie]]<ref name="acok,c41"/>. Pratiquant le raffinement dans tous les domaines, la haute société qarthienne apprécie des plats rares et très élaborés, tel le bouillon froid de crevettes au persil<ref name="acok,c64">[[A Clash of Kings, Chapitre 64, Daenerys]].</ref>, le paon et les langues d'alouette<ref name="acok,c28"/>, accompagnés de vins couleur de rubis. On trouve à Qarth des kakis, des grenades et des olives, qui sont parfois accompagnées d’oignons marinés dans le vin<ref name="acok,c41"/>. Les gens du commun semblent consommer des mets moins élaborés, tels que le poisson frit, les poulpes séchés, mais aussi des souris laquées en brochettes<ref name="acok,c64" />.
 +
 +
Les Qarthiens montent généralement des [[chameau|chameaux]], sur des selles en lyre parfois ornées de rubis ou de grenats<ref name="acok,c28"/>, mais on voit aussi dans la cité des montures comme le [[zéquion]]. Les notables se déplacent en palanquins d'ébène et d'or tirés par des bœufs (parfois un noir et un blanc pour l'harmonie visuelle) aux cornes incrustées de gemmes<ref name="acok,c41"/>.  
  
Ils montent généralement des [[chameau|chameaux]], sur des selles en lyre parfois ornées de rubis ou de grenats, mais on y voit aussi des créatures comme le [[zéquion]]. Les notables se déplacent en palanquins d'ébène et d'or tirés par des bœufs (parfois un noir et un blanc pour l'harmonie visuelle) aux cornes incrustées de gemmes<ref name="acok,c41"/>. Les chameaux sont également présents dans les forces militaires, où la chamellerie joue le rôle de cavalerie<ref name="adwd,c37">[[A Dance with Dragons, Chapitre 37, Daenerys]].</ref><ref group=N name="chameau">La version française du texte mentionne de la « cavalerie qartienne », mais la version originale précise ''Qartheen camelry'' (cf. [[A Dance with Dragons, Chapitre 37, Daenerys]]).</ref>. La cité possède une flotte de galères ouvragées<ref name="acok,c41"/>.  
+
Les chameaux sont également présents dans les forces militaires, où la chamellerie joue le rôle de cavalerie<ref name="adwd,c37">[[A Dance with Dragons, Chapitre 37, Daenerys]].</ref><ref group=N name="chameau">La version française du texte mentionne de la « cavalerie qartienne », mais la version originale précise ''Qartheen camelry'' (cf. [[A Dance with Dragons, Chapitre 37, Daenerys]]).</ref>. Les membres de la garde civique de Qarth portent une armure à écailles de cuivre, des heaumes en forme de hure surmontés de boutoirs de cuivre et de longues pennes de soie noire<ref name="acok,c28"/>. Leurs chameaux sont caparaçonnés d'étoffes aux couleurs variées. La cité possède par ailleurs une flotte de galères ouvragées<ref name="acok,c41"/>.  
  
Les membres de la garde civique de Qarth portent une armure à écailles de cuivre, des heaumes en forme de hure surmontés de boutoirs de cuivre et de longues pennes de soie noire. Leurs chameaux sont caparaçonnés d'étoffes aux couleurs variées.
+
Les mages de Qarth sont réputés dans tout [[Essos]] pour leurs pouvoirs et leur science. On ne parle d'ailleurs d'eux qu'en usant d'une infinité de précautions<ref name="acok,c28"/>.
  
Les mages de Qarth sont réputés dans tout [[Essos]] pour leurs pouvoirs et leur science. On ne parle d'ailleurs d'eux qu'en usant d'une infinité de précautions<ref name="acok,c28"/>.
+
Qarth pratique l'[[esclavage]], et le considère comme nécessaire au raffinement de la cité. Les Qarthiens sont d'ailleurs extrêmement fiers de leur mode de vie et estiment que leur ville surpasse toutes celles du monde connu dans les domaines des arts, de la magie et du commerce<ref name="adwd,c17">[[A Dance with Dragons, Chapitre 17, Daenerys]].</ref>.  
  
 
{{Voir article|Qarthiens}}
 
{{Voir article|Qarthiens}}

Version actuelle datée du 12 août 2019 à 21:06

Qarth
Informations
V.O. Qarth
Nature ville
Localisation
Mm qarth.jpg

Qarth[N 1] est une ville portuaire ancienne située dans la partie centrale d'Essos, au sud-est, en bordure des terres arides connues sous le nom de désert rouge[1][2] et au pied de la chaîne des Os[3]. Elle passe pour être l'une des cités les plus vastes et les plus riches du monde connu, et c'est une plaque tournante du commerce entre l'Orient et l'Occident puisqu'elle marque la jonction entre la mer d'Été et la mer de Jade et contrôle les Portes de Jade, principal accès entre les deux mers[4]. Ses habitants l’appellent la « Reine des Cités »[5], et ils en sont extrêmement fiers. Ils la présentent en effet comme : splendide, le centre et la plus vaste des villes du monde connu ainsi que comme étant si ancienne que la mémoire humaine en aurait oublié les origines. Les khals dothraks rêvent tous de prendre et de piller cette cité prospère, mais aucun n'a pu mettre ce projet à exécution[6].

Description

La gigantesque ville est protégée par une série de trois murailles dont l'oeuvre relève autant de la défense militaire que de l'art (sculpture en bas-relief)[6].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Murailles de Qarth.

La cité est haute en couleur et d'une architecture variée et complexe, avec de nombreuses et immenses tours ocres, roses et violettes. On y trouve de nombreux bâtiments remarquables, dont:

  • le bazar cosmopolite au toit voûté regorgeant de marchandises de toutes origines. Au-dessus s’étagent des terrasses plantées d'arbres et de fleurs  ;
  • un arc monumental de bronze et de pierres précieuses - telles que du jade, de l'obsidienne et du lapis-lazuli - figurant deux serpents accouplés ;
  • des minarets d'une hauteur inouïe ;
  • des fontaines en forme de dragons, de tarasques et de manticores à chaque carrefour ;
  • une vaste place à arcades où se dressent sur des colonnes de marbre - alternativement blanc et vert - les statues colossales des héros mythiques de la cité ;
  • l'hôtel des Nonmourants[6] ;
  • le temple de la Mémoire[7] ;
  • l'un des plus grands ports du monde, en forme de fer à cheval[8], où font relâche les navires de toutes les contrées ;

On y trouve également les somptueux palais des chefs des marchands, et les mystérieuses maisons sans fenêtres des Conjurateurs[8]. Le palais de Xaro Xhoan Daxos est gigantesque au point d'être plus vaste que de nombreux bourgs. Il abrite : des jardins plantés de menthe et de lavande ornés de grands bassins de marbre peuplés de petits poissons dorés et ombragés de portiques, un minaret-pagode et un labyrinthe magique. Les sols des appartements sont ornés de marbre vert et les murs drapés de tentures vives en soie[6]. Les Impollus offrent audience dans la somptueuse salle aux Mille Trônes de leur palais[7].

Selon la légende, en voyant la magnificence de Qarth, Saathos le Sage s'arracha les yeux car il était sûr de trouver toute autre vision sordide et hideuse en comparaison[6]. Quant à Lomas Grandpas, qui les a vues de ses yeux, il classe les murailles de la ville parmi Les Merveilles de l'homme[9].

Histoire

Qarth est la dernière des citées qaathies ; en effet, autrefois, tout un peuple, les Qaathis, formaient un réseau de cités-états dans la région du désert rouge. Progressivement, toutes furent détruites par les invasions des Dothrakis. Obligés de se tourner vers la mer, les Qarthiens construisirent une flotte et prirent le contrôle des Portes de Jade, contrôle qui leur assure, jusqu'à aujourd'hui, leur richesse[10]. Qarth fut d'abord une monarchie avant de devenir une oligarchie[7].

Société

Mode de vie

Les Qarthiens sont grands et ont la peau pâle (les Dothrakis les surnomment ironiquement les « Sang-de-Lait »). Ils sont habillés de manière distinguée : leurs vêtements sont faits de lin, de soie, de brocart et de peaux de tigre. Les femmes portent traditionnellement le sein nu, et les hommes des robes et des fustanelles de soie perlée. Les enfants sont nus et leurs corps sont peints de couleurs vives ; ils portent seulement des sandales dorées[6]. Les Qarthiens considèrent que les larmes sont la marque des gens civilisés, et l'étiquette ainsi que la politesse ont une grande importance dans leurs relations sociales[N 2][7]. Ils sont par ailleurs réputés pour savoir pleurer à volonté[5]. Les notables ont pour coutume de faire momifier leurs morts et prêtent à ces dépouilles de nombreux pouvoirs, surtout si le défunt avait pour coutume de pratiquer la sorcellerie[7]. Pratiquant le raffinement dans tous les domaines, la haute société qarthienne apprécie des plats rares et très élaborés, tel le bouillon froid de crevettes au persil[8], le paon et les langues d'alouette[6], accompagnés de vins couleur de rubis. On trouve à Qarth des kakis, des grenades et des olives, qui sont parfois accompagnées d’oignons marinés dans le vin[7]. Les gens du commun semblent consommer des mets moins élaborés, tels que le poisson frit, les poulpes séchés, mais aussi des souris laquées en brochettes[8].

Les Qarthiens montent généralement des chameaux, sur des selles en lyre parfois ornées de rubis ou de grenats[6], mais on voit aussi dans la cité des montures comme le zéquion. Les notables se déplacent en palanquins d'ébène et d'or tirés par des bœufs (parfois un noir et un blanc pour l'harmonie visuelle) aux cornes incrustées de gemmes[7].

Les chameaux sont également présents dans les forces militaires, où la chamellerie joue le rôle de cavalerie[11][N 3]. Les membres de la garde civique de Qarth portent une armure à écailles de cuivre, des heaumes en forme de hure surmontés de boutoirs de cuivre et de longues pennes de soie noire[6]. Leurs chameaux sont caparaçonnés d'étoffes aux couleurs variées. La cité possède par ailleurs une flotte de galères ouvragées[7].

Les mages de Qarth sont réputés dans tout Essos pour leurs pouvoirs et leur science. On ne parle d'ailleurs d'eux qu'en usant d'une infinité de précautions[6].

Qarth pratique l'esclavage, et le considère comme nécessaire au raffinement de la cité. Les Qarthiens sont d'ailleurs extrêmement fiers de leur mode de vie et estiment que leur ville surpasse toutes celles du monde connu dans les domaines des arts, de la magie et du commerce[5].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Qarthiens.

Politique

Qarth est le siège d'un certain nombre d'organisations qui ont une grande importance dans sa vie politique :

Les trois guildes marchandes regroupent l'ensemble des négociants les plus puissants de la cité. Elles sont en rivalité constante pour dominer la ville, mais elles s'allient quand il s'agit de s'opposer aux Impollus. Les Conjurateurs, craints et respectés, restent à l'écart de ces luttes de factions[7].

Économie

On trouve à Qarth des produits de luxe (soieries, peaux de tigre, jade, safran[12], ambre,verredragon[7], myrrhe, …[13]) venus de toutes les contrées : Asshaï-lès-l'Ombre, Yi Ti, les cités libres, Ibben, les îles d'Été ou encore Westeros. Qarth exporte également son vin[14] (parfois appelé vinsonge) et une liqueur ambrée, sombre et épicée[15]. Ses navires marchands sont appelés les vaisseaux d'épices et sont caractérisés par leur taille très imposante[16]. Les pièces de monnaie en usage à Qarth se nomment les honneurs[8].

Cartes

Carte politique

Qarth-carte-pol.jpg

Légende

Carte géographique

Qarth-carte-glo.jpg

Légende

Qarth dans la saga

Dans ACOK

Jhogo, sang-coureur de Daenerys envoyé en éclaireur, parvient à Qarth alors que le reste du khalasar reconstitue ses forces à Vaes Tolorro, dans le désert rouge. Il y annonce la naissance des dragons, et revient à Vaes Tolorro accompagné de trois notables de la ville : Pyat Pree, membre des Conjurateurs, Xaro Xhoan Daxos, un des Treize et Quaithe de l’Ombre, une femme masquée. Tous trois déclarent être venus contempler les dragons[1].

Accompagnés par les trois envoyés de la cité, Daenerys et son khalasar font une entrée triomphale à Qarth, et logent dans une aile du palais gigantesque et somptueux du richissime Xaro Xhoan Daxos. Le soir même, Daenerys reçoit des nouvelles récentes des Sept Couronnes grâce à Quhuru Mo, marchand originaire des Îles d'Été[6].

Conseillée par le marchand Xaro Xhoan Daxos, elle est reçue en audience par les Impollus, mais elle ne parvient pas à obtenir d'eux qu'ils l'assistent dans son projet d'invasion des Sept Couronnes[7].

La rumeur de l'existence des dragons se répand, attirant à Qarth une foule de plus en plus importante, avide de les contempler[7]. Mais, après la destruction des Nonmourants et de leur hôtel par un des dragons de Daenerys, cet engouement se mue en méfiance, voire en hostilité : la Fraternité Tourmaline exige l'expulsion de l'héritière des Targaryens, et la Guilde des Épiciers sa mort. Les Treize s'abstiennent, mais uniquement du fait de l'influence de Xaro Xhoan Daxos[8].

Dans ADWD

Les coups portés au commerce des esclaves par les victoires de la reine Daenerys sur les cités de la baie des Serfs sont vivement ressentis à Qarth, si bien que les Treize lui envoient Xaro Xhoan Daxos en ambassadeur. Mais Daenerys ayant refusé de quitter Meereen, Qarth lui déclare la guerre[5] : sa flotte bloque la baie au large, dispersant ou capturant la plus grande partie de la flotte de pêche meereenienne, et trois galères parviennent à remonter la Skahazadhan pour couper la ville de son arrière-pays[17]. Un détachement de méharistes se joint à l'armée de Yunkaï et de ses alliés qui marchent sur Meereen[11][N 3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Guerre de la baie des Serfs.

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Orthographié Quarth dans la version française d'A Feast for Crows (cf. A Feast for Crows, Chapitre 01, Prélude).
  2. Cf. les rituels complexes auxquels doit se soumettre Daenerys Targaryen quand elle demande l'assistance des dirigeants de la cité (cf. A Clash of Kings, Chapitre 41, Daenerys).
  3. 3,0 et 3,1 La version française du texte mentionne de la « cavalerie qartienne », mais la version originale précise Qartheen camelry (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 37, Daenerys).

Références