Maison Durrandon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Durrandon
Un cerf noir couronné sur champ d'or

Un cerf noir couronné sur champ d'or
Informations
V.O. House Durrandon
Demeure Accalmie
Devise « Nôtre est la fureur »
"Ours Is The Fury"
Rang Maison éteinte

La maison Durrandon était l'ancienne maison royale des terres de l'Orage, qui demeurait à Accalmie[1]. Les Durrandon furent rois de l'Orage depuis le fondateur semi-légendaire d'Accalmie, Durran jusqu'à la Conquête d'Aegon. Une tradition familiale voulait que l'on donne le nom du fondateur au fils aîné, d'où une abondance de Durran et de grandes difficultés pour les distinguer les uns des autres[2].

Après la mort d'Argilac l'Arrogant pendant la Conquête, sa fille Argella épousa la Main d'Aegon, Orys Baratheon. Aegon fit de lui le nouveau seigneur suzerain des terres de l'Orage et sire d'Accalmie. Orys adopta les armes et la devise de la maison Durrandon et fonda sa propre lignée[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : maison Baratheon.

Histoire[modifier]

Légendes[modifier]

D'après les légendes, la maison Durrandon aurait été fondée au temps de l'Âge des Héros par le héros Durran Dieux-deuil et son épouse, Elenei, fille du dieu des mers et de la déesse des vents. Furieux de ce mariage de leur fille avec un mortel, les dieux auraient envoyé des tornades, qui ravagèrent la demeure de Durran et tuèrent toute sa famille et ses amis. Seuls Durran et Elenei survécurent. Obstiné, Durran rebattit sa forteresse plusieurs fois, mais toujours, les dieux finissaient par la détruire. Finalement, Durran reçut l'aide des enfants de la forêt ou de Brandon le Bâtisseur, ce qui lui permit d'édifier Accalmie, un château réputé inexpugnable, qui pourrait résister aux tempêtes envoyées par les dieux[N 1]. Durran aurait régné mille ans.

La domination des Durrandon s'étendit progressivement depuis Accalmie, les royaumes voisins étant annexés par traité, mariage ou conquête. De nombreux Durran semi-légendaires se seraient succédé à la tête de la maison Durrandon, affrontant tour à tour les enfants de la forêt du Bois-la-Pluie, les géants, les Premiers Hommes du bec de Massey ou les Dorniens[4].

Les Premiers Hommes[modifier]

Les sources historiques concernant les Durrandon semblent devenir plus fiables à partir du règne de Durran le Juste, qui intègre l'île de Torth à son royaume. Son petit-fils Erich III y rattache l'île d'Estremont. Le roi Durran X étend le royaume des Durrandon jusqu'à la Néra et son fils, Monfryd le Puissant dépasse le fleuve, pour s'emparer de Sombreval et Viergétang. Les Durrandon connaissent leur première période de déclin : le fils et le petit-fils de Monfryd perdent les conquêtes de leurs prédécesseurs. Le long règne de Durwald Ier s'avère catastrophique, le roi ne régnant plus que sur Accalmie et ses environs. Ce déclin s'arrête lorsque Ronard Storm le Bâtard dépose son frère légitime, Morden II, et devient roi de l'Orage à sa place. Il reconquiert les territoires des Durrandon et restaure leur autorité sur la plupart des terres de l'Orage[4].

Les Andals[modifier]

Les Andals arrivent à Westeros par le Val d'Arryn et mettent plusieurs génération avant d'atteindre les terres de l'Orage. Les Durrandon étant occupé à se défendre sur d'autres fronts, ils ne se préparent pas à l'arrivée de ces envahisseurs. Mais, à partir du règne de Qarlton II, les rois de l'Orage doivent affronter ce nouvel ennemi. S'ils remportent quelques victoires militaires, ils ne parviennent pas à arrêter l'invasion progressive de leurs terres[5].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille des Bronzes.
Icone loupe.png Voir article détaillé : Alliance du Barral.

Au bout de plusieurs générations de guerres, les Durrandon finissent par épouser les filles des chefs andals, afin d'en faire leur vassaux. Avec le temps, ils abandonnent le culte des anciens dieux pour se convertir à la religion des Sept. Le métissage entre Premiers Hommes et Andals permet aux Orageois de ne former qu'un seul peuple[5].

Apogée et déclin[modifier]

Les Durrandon connaissent un nouvel essor au cours des règnes d'Arlan Ier, qui étend les terres de l'Orage jusqu'à la Néra. Son arrière-petit-fils, Arlan III, parvient également à rattacher le Conflans aux possessions des Durrandon environ quatre siècles avant la Conquête[5]. Toutefois, après la mort d'Arlan III, la maison Durrandon décline. Leur territoire est trop vaste et leur peuple trop désuni. Les bannerets rebelles et les roitelets autoproclamés se multiplient, alors que de nombreux ennemis les entourent : les Fer-nés au nord, les rois du Bief de la maison Jardinier à l'ouest et les Dorniens au sud[5]. Le Conflans connaît en moyenne une rébellion par génération, que les rois de l'Orage doivent mater[6].

Un siècle avant la Conquête, le roi des îles de Fer Harwyn Chenu entreprend l'invasion du Conflans. Arrec Durrandon, puis son fils, Arlan V, tentent de récupérer leurs anciens domaines, mais leurs tentatives échouent toutes dans le sang[6]. Le jeune roi Argilac Durrandon, guerrier né, tente au cours de son règne de ralentir ce déclin, mais avec l'âge, il se fait moins vaillant et plus craintif de la menace des Fer-nés. Il décide finalement de requérir l'aide d'Aegon Targaryen, sire de Peyredragon, à qui il propose le mariage avec sa fille, Argella. Argilac espère surtout pouvoir dresser un allié puissant, le dernier à posséder des dragons entre lui et son rival, le roi des Îles et du Conflans Harren le Noir. Mais la réponse d'Aegon offense Argilac, qui l'outrage à son tour, provoquant la Conquête des Sept Couronnes par la maison Targaryen[5].

Avec la mort d'Argilac lors de la bataille du Dernier Orage, la famille Durrandon s'éteint. La Main d'Aegon, Orys Baratheon, qui a commandé son ost pendant la bataille, épouse la fille unique d'Argilac, Argella, et il est fait seigneur suzerain des terres de l'Orage et sire d'Accalmie. Lord Orys reprend les armes et la devise de la maison de sa femme et fonde sa propre lignée[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : maison Baratheon.

Membres connus[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Cette légende semble faussée. Bien qu'elle rapporte des événements datant de l'époque des Premiers Hommes, certains détails semblent avoir été inspirés par les traditions andales. En effet, les contes et légendes du passé ne sont connues que grâce à des retranscriptions écrites par des septons (cf. Les origines de la saga, Accalmie).
  2. Durran le Lugubre est probablement Durran V ou Durran VI.

Références[modifier]

  1. Les origines de la saga, La Conquête.
  2. Les origines de la saga, Les terres de l'Orage.
  3. 3,0 et 3,1 Appendices AGOT.
  4. 4,0 et 4,1 Les origines de la saga, La maison Durrandon.
  5. 5,0, 5,1, 5,2, 5,3 et 5,4 Les origines de la saga, Les Andals dans les terres de l'Orage.
  6. 6,0 et 6,1 Les origines de la saga, Le Conflans.