Guet de Port-Réal

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Guet)
Aller à : navigation, rechercher
Officier et homme du Guet de Port-Réal.

V.O. : the City Watch ou the Gold Cloaks

Le guet de Port-Réal, ou plus simplement le Guet[N 1], dont les membres sont surnommés les manteaux d'or, est le corps de maintien de l'ordre de Port-Réal. Il compte deux mille hommes, placés sous l'autorité d'un commandant, dont la troupe préfère qu'il soit lui-même de la ville[1]. Son surnom de « manteaux d'or » lui vient des capes dorées portées par ses membres depuis le commandement du prince Daemon Targaryen en 104-105[2]. Les couleurs noir et or portées par les membres du Guet ne sont donc pas liées à la maison Baratheon car antérieures à l'accession au Trône de Robert Baratheon. Mis à part leurs manteaux distinctifs, les hommes du guet sont équipés de mailles et de cuirs noirs, à l'exception des officiers qui portent un pectoral d'acier noir décoré de dorures. Ils sont armés de piques, braquemarts et masses d'arme. Une partie des effectifs est montée[3][4].

Il assure la sécurité et la surveillance de la ville, et la garde de ses portes (chacune étant confiée à un capitaine[5][6]) mais il peut aussi assurer un rôle d'escorte et de garde d'honneur pour des personnalités importantes[4]. Il a également en charge la garde des geôles du Donjon Rouge[7].

Même si son élite ne peut rivaliser avec les meilleurs soldats des armées seigneuriales[N 2][8], le Guet constitue la plus importante force militaire de Port-Réal. En conséquence, sa direction et la nomination de ses commandants font l'objet de nombreuses luttes de pouvoir et d'influence. Ses membres de base sont en revanche proches du petit peuple, dont ils viennent pour la plupart[9].

Commandants du Guet connus

Sous les Targaryen

Avant AGOT

Dans ACOK

Dans ASOS

Dans AFFC

Le Guet dans la saga

Dans AGOT

Le Guet est alors commandé par Janos Slynt, nommé par lord Jon Arryn[N 3] sous le règne de Robert Baratheon.

Lorsque lord Eddard Stark, Main du Roi, veut s'assurer de sa loyauté dans la lutte qu'il pressent venir contre les Lannister, alors que le roi Robert Baratheon est à l'agonie, il s'adresse à lord Petyr Baelish. Ce dernier estime cyniquement que, si la mission du Guet est de maintenir la paix du roi, ils suivront celui qui les paient si la reine Cersei proclame un roi et la Main un autre. Il évalue ce prix à six mille dragons d'or : un tiers pour le commandant, un tiers pour les officiers, un tiers pour la troupe[12]. Mais lord Petyr, s'il s'assure bien de la fidélité du Guet, le fait pour le compte de la reine, trahissant la confiance de lord Eddard[13]. Le Guet participe ainsi à l'élimination des Stark de Port-Réal aux côtés des troupes Lannister[14][15].

Dans ACOK

Afin de maintenir l'ordre dans la capitale submergée par les réfugiés fuyant le Conflans, la reine Cersei fait tripler les effectifs du Guet (soit six mille hommes)[16], mais beaucoup de ces nouvelles recrues sont peu fiables[9]. Elle donne l'ordre à lord Janos Slynt de trouver et de faire exécuter par ses hommes tous les bâtards de feu le roi Robert Baratheon qui se trouvent en ville. Ainsi, la jeune Barra du bordel de Chataya est tuée par Allar Deem[5]. Par ailleurs, lord Janos envoie six cavaliers avec l'ordre de ramener le « petit bâtard », alias Gendry, parti vers le Mur avec le convoi de Yoren. Mais, malgré leur morgue et leurs armes, les manteaux d'or doivent reculer face à l'obstination du vieux recruteur et à la détermination de sa troupe[3].

Suivant les conseils de son père et voulant s'assurer de la fidélité de la seule force armée de Port-Réal, Tyrion Lannister destitue lord Janos et ses fidèles qu'il envoie au Mur. Il nomme ensuite ser Jacelyn Prédeaux sur la suggestion de lord Varys[5]. La Main du Roi tente ensuite d'améliorer l'approvisionnement de la ville en envoyant le Guet dans les campagnes au sud et l'ouest pour trouver du ravitaillement[17]. Mais les manteaux d'or se consacrent principalement à l'entraînement, et Tyrion leur fait livrer plusieurs milliers de pot à feu grégeois vides afin qu'ils sachent les catapulter sans danger le jour venu[18]. Trois cents d'entre eux forment l'escorte de lord Petyr Baelish lorsque ce dernier est envoyé en ambassade auprès des Tyrell pour tenter de les rallier à la cause du roi Joffrey[19].

Lors de l'émeute qui suit le départ de la princesse Myrcella pour Dorne, si les lanciers montés du Guet parviennent à dégager le cortège royal de la foule séditieuse, le Guet a besoin de toute la journée pour ramener un calme précaire dans la ville, au prix de neuf morts et quarante blessés dans ses rangs. Sa loyauté aux Lannister commence à vaciller[9]. Seul un couvre-feu renforcé ramène une certaine sécurité dans les rues, toute personne surprise dehors de nuit étant aussitôt exécutée[20]. Le Guet est ensuite chargé de retrouver le corps de Tyrek Lannister, donné pour mort dans l'émeute, mais sans succès[1].

Une cinquantaine des meilleures épées du Guet, sous le commandement de ser Jacelyn Prédeaux, est chargé par Tyrion d'intercepter la petite escorte de lord Gyles Rosby, lequel, à la demande de la reine régente, emmène secrètement le prince héritier Tommen dans son château de Rosby. Puis les hommes de ser Jacelyn investissent le château, y emprisonnent lord Gyles et y gardent Tommen à l'abri[20].

À la veille de la bataille de la Néra, Tyrion considère que, sur les six mille hommes du Guet, seule une partie des deux mille dont l'engagement remonte au roi Robert Baratheon sont suffisamment expérimentés[8]. Et, en effet, lorsque, au plus fort de la bataille, la reine Cersei ordonne que le roi Joffrey soit mis à l'abri des remparts de la Citadelle de Maegor, le Guet déserte en masse des remparts[21]. Ser Jacelyn Prédeaux parvient presque à les rallier, mais il reçoit une flèche en pleine gorge et achève de se faire massacrer par ses propres hommes[1].

Dans ASOS

Suite à la bataille de la Néra, les effectifs du Guet ne sont plus que de quatre mille quatre cents hommes, les pertes étant essentiellement dues aux nombreuses désertions. Lord Tywin Lannister, qui a pris alors officiellement sa charge de Main du Roi pour le roi Joffrey Baratheon, en confie le commandement à ser Addam Marpheux, meneur d'hommes capable de vaincre les réticences des manteaux d'or à être commandés par un étranger à Port-Réal. Ser Addam est chargé en priorité de retrouver le jeune Tyrek Lannister, disparu depuis les émeutes qui ont suivi le départ de la princesse Myrcella Baratheon pour Lancehélion. Ser Addam estime toutefois que les effectifs du Guet sont désormais trop importants, mais la reine Cersei lui interdit de licencier une partie des sergents[1]. Certains déserteurs reviennent ensuite en espérant pouvoir reprendre du service, mais lord Tywin ordonne que leurs genoux soient brisés et qu'ils soient renvoyés (alors que Tyrion et lord Varys étaient plutôt d'avis de les envoyer à la Garde de Nuit)[22].

Les effectifs croissent cependant rapidement et le Guet redevient une force imposante de plus de dix mille hommes (Tyrion expose au prince Oberyn Martell qu'ils sont quinze mille, mais il exagère peut-être un peu pour impressionner son interlocuteur)[4].

Dans AFFC

Ser Osfryd Potaunoir devient commandant, nommé par la reine régente Cersei Lannister, sous le règne de Tommen Baratheon[23].

Après l'arrestation de la reine, Humfrey Waters devient commandant, nommé par ser Harys Swyft, Main du roi Tommen[24].

Dans ADWD

Lord Mace Tyrell, Main du roi Tommen Baratheon, fait incorporer une centaine de ses hommes dans le Guet[25].

Notes et références

Notes

  1. La majuscule le distinguant des autres forces du guet des autres grandes villes comme celles de Villevieille ou de Port-Lannis.
  2. Expert en la matière, lord Tywin Lannister a coutume de dire que « sergents et soldats font deux » (cf. A Clash of Kings, Chapitre 50, Tyrion).
  3. Très certainement à l'instigation de lord Petyr Baelish.

Références