Maison Costayne

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Costayne
Écartelé : un calice d'argent sur champ noir, une rose noire sur champ jaune

Écartelé : un calice d'argent sur champ noir, une rose noire sur champ jaune[1]
Informations
V.O. House Costayne
Demeure Trois Tours
Rang maison noble
Vassale de maison Hightower

La maison Costayne est une maison noble du Bief, vassale de la maison Hightower, qui réside à Trois Tours[2].

Histoire[modifier]

Durant le long règne de la maison Jardinier sur le Bief avant la Conquête des Sept Couronnes par les Targaryen, les Costayne nouent des alliances matrimoniales avec les Peake[3].

En l'an 47, le roi des Sept Couronnes Maegor Ier Targaryen prend comme épouse lady Elinor Costayne, après avoir condamné à mort son premier mari, Theo Boulin[4]. Après la mort de son second époux, lady Elinor regagne Trois Tours avec son troisième fils[5]. Elle devient ensuite une des Sept Orateurs pendant le règne de Jaehaerys Ier Targaryen, où elle propage l'Exceptionnalisme. Elle finit sa vie comme Mère du matristère de Port-Lannis[6].

Au début du conflit de succession connu sous le nom de Danse des Dragons en l'an 129, lord Owen Costayne prend le parti de la prétendante Rhaenyra Targaryen. Ses forces attaquent le train de bagage de l'ost de lord Ormund Hightower de Villevieille, principal soutien du roi Aegon II Targaryen dans le Bief. Rejoins par les armées de ser Alan des Essaims et lord Alan Tarly, il harasse l'arrière-garde Hightower lors de la bataille de l'Hydromel. Alors que la victoire semble proche, l'arrivée du prince Daeron Targaryen et de son dragon Tessarion renverse le cours de la bataille. Lord Costayne est mortellement blessé par Jon Roxton[7]. A la fin de la Danse des Dragons, son successeur se rend à Port-Réal avec le Grand Septon, les lords Redwyne et des Essaim, pour assister au mariage et au couronnement du nouveau roi des Sept Couronnes, Aegon III Targaryen. Il accompagne à nouveau le Grand Septon sur le chemin du retour[8].

Lors de la première rébellion Feunoyr, les Costayne prirent le parti de Daemon Feunoyr contre son demi-frère légitime, le roi Daeron II Targaryen. Leurs bannières se trouvaient sur l'aile gauche de l'ost rebelle à la bataille du champ d'Herberouge[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rébellions Feunoyr.

Seize ans plus tard, le nouveau lord Costayne assiste au remariage de son beau-père, lord Ambrose Beurpuits de Murs-Blancs et au tournoi qui s'ensuit[1]. On ignore à quel point il a impliqué sa maison dans la deuxième rébellion Feunoyr.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Tournoi de Murs-Blancs.
Icone loupe.png Voir article détaillé : Deuxième rébellion Feunoyr.

Généalogie[modifier]

Membres au début de la saga[modifier]

Anciens membres[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 L'Œuf de Dragon.
  2. A Feast for Crows, Chapitre 46, Samwell.
  3. Fire and Blood : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.
  4. Fire and Blood : Les fils du Dragon.
  5. Fire and Blood : Un surplus de dirigeants.
  6. Fire and Blood : Le temps de la mise à l'épreuve. La refonte du royaume.
  7. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  8. Fire and Blood : Sous les régents – La Main encagoulée.