Baela Targaryen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Baela Targaryen
Identité
V.O. Baela Targaryen
Baela Velaryon
Dragon Danselune
Apparence
Yeux violets
Cheveux blanc-argenté
Statut
Rang noble[N 1]
Naissance 116 (Pentos)
Famille
Père Daemon Targaryen
Mère Laena Velaryon
Époux Alyn Velaryon (132)
Enfants Laena Velaryon (134)
Blasons
Baela faisait partie de la maison Targaryen Baela faisait partie de la maison Velaryon

Née en l'an 116, Baela Targaryen était la fille du prince Daemon Targaryen et de sa deuxième épouse, Laena Velaryon. Elle avait une sœur jumelle, Rhaena, et était la demi-sœur du roi Aegon III[1]. Elle épousa lord Alyn Velaryon de Lamarck, et ils eurent au moins une fille, prénommée Laena[2].

Elle chevaucha brièvement le dragon Danselune au cours de la guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons[3].

Personnalité[modifier]

Enfant, Baela Targaryen est inséparable de sa sœur Rhaena et demeure par la suite très liée à elle, malgré leurs personnalités fort différentes[4]. Baela développe assez jeune un fort caractère : elle est indisciplinée, farouche et déterminée. Intrépide comme son père, elle aime danser, chasser et monter son dragon. Encore jeune, elle a un tempérament bagarreur et s'entraîne à la lutte avec de jeunes écuyers, mais, arrivée à l'adolescence, elle se met à fréquenter de près les garçons, même de simples serviteurs[5]. Elle participe volontiers aux événements mondains, mais supporte en revanche très peu les flagorneurs et les soupirants qui gravitent autour d'elle. Elle échappe sans cesse à ses chaperons et n'en fait qu'à sa tête, en dépit du danger ou des convenances. Imprévisible et parfois provocatrice, elle se passionne pour des compagnons indignes de sa condition (baladins, forgerons, mendiants, prostituées, …)[4].

Physique[modifier]

À leur naissance, Baela et Rhaena sont menues et chétives. Leurs traits sont fins et elles ont déjà les cheveux d'argent et les yeux mauves typiques des Valyriens[1]. Pendant leur enfance, elles sont complètement indifférenciables[4].

Baela devient une jeune fille mince et petite[5], taillant ses cheveux courts comme ceux d'un garçon pour qu'ils ne la dérangent pas quand elle monte à cheval[4].

Histoire[modifier]

Avant la Danse des Dragons[modifier]

Baela Targaryen naît à Pentos en l'an 116, pendant le voyage de ses parents en Essos[N 2]. Elle est la plus âgée de leurs jumelles, Rhaena n'arrivant qu'en deuxième. Ses parents l'appellent Baela en référence à son grand-père paternel, Baelon Targaryen. À cause de leur faible constitution, leurs parents attendent la moitié d'un an avant de les faire voyager par bateau jusqu'à Lamarck. Daemon reçoit l'autorisation d'amener ses filles à Port-Réal pour les présenter à la cour et qu'elles reçoivent la bénédiction de leur oncle, le roi des Sept Couronnes Viserys Ier. À l'âge de deux ans, elle est fiancée à son cousin Jacaerys Velaryon, âgé de quatre ans, fils aîné de l'héritière du Trône de Fer Rhaenyra Targaryen[1].

Pendant la Danse des Dragons[modifier]

Au début de la guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons en l'an 129, comme le reste de sa famille, Baela fait partie des soutiens de la prétendante Rhaenyra Targaryen, sa belle-mère. Le conseil noir évoque la possibilité de se servir de Baela et de son dragon Danselune dans les combats. Cependant, le dragon est encore trop petit[N 3] et Baela ne l'a encore jamais monté, car il ne supporterait pas son poids[3]. À la fin de l'année, alors que sa sœur jumelle Rhaena et le prince Joffrey Velaryon quittent Peyredragon pour le Val d'Arryn, Baela refuse de partir avec eux et déclare vouloir rester près de son fiancé, le prince héritier Jacaerys Velaryon, car elle souhaite se battre à ses côtés et l'épouser. Toutefois, elle ne monte toujours pas Danselune et le mariage n'est pas célébré[N 4]. Au début de l'an 130, Jacaerys Velaryon trouve finalement la mort au cours de la bataille du Gosier[6].

La même année, les partisans de la reine Rhaenyra Targaryen s'emparent de Port-Réal et du Trône de Fer, alors que Baela parvient enfin à monter son dragon Danselune. La jeune fille partage dès lors son temps entre Lamarck et Peyredragon, volant au moins une fois par jour. Demeurée à Peyredragon, son tempérament rebelle exaspère le gouverneur de la place, ser Robert Quince. Très attirée par les garçons, elle s'entraîne à embrasser des écuyers, et laisse même un marmiton la caresser. Furieux, ser Robert veut faire amputer la main coupable, mais Baela en larmes parvient à le convaincre de ne pas le faire.

Lorsqu'on apprend que le dragon sauvage Gris Spectre a été tué et en partie dévoré par un autre dragon, ser Robert Quince soupçonne le Cannibale d'en être responsable et interdit la pêche à l'est de Montdragon, où se décompose Gris Spectre. Baela lui propose alors de chevaucher Danselune pour aller inspecter l'endroit, affirmant qu'elle ne craint pas le Cannibale, plus lourd et plus lent que son propre dragon. Mais ser Robert Quince refuse et lui interdit de quitter le château. Lorsqu'elle tente de braver son interdiction la nuit qui suit, il la consigne dans ses appartements[5]. Plus tard cette même année 130, les partisans du prétendant Aegon II prennent secrètement la forteresse de Peyredragon en pleine nuit.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Chute de Peyredragon.

Baela Targaryen échappe à Tom Languemêlée et ses hommes en fuyant de sa chambre par la fenêtre. Passant par les toits, les murs et des passages escarpés connus d'elle seule, elle parvient discrètement jusqu'aux écuries des dragons, pourtant surveillées. Elle libère alors Danselune et s'envole à la rencontre d'Aegon II Targaryen, qui survole Montdragon sur son propre dragon Feux-du-Soleyl. Les deux dragons se battent sauvagement, chutant jusqu'au sol dans leur lutte. Contrairement à Aegon, Baela reste sur son dragon jusqu'à l'impact. Danselune est à l'agonie, alors que Baela trouve la force de se dégager de sa selle, malgré ses brûlures. Alors qu'Alfred Balaie s'apprête à l'achever, ser Marston Waters l'en empêche. Elle est ensuite amenée à mestre Gerardys pour être soignée[7]. Elle est ensuite confinée aux cachots, pour servir d'otage en temps voulu.

À la fin de l'année, le dragon d'Aegon II périt finalement de ses blessures. Désespéré et furieux, le roi ordonne qu'on exécute Baela, mais lorsque sa tête est posée sur le billot, il se ravise grâce aux conseils de son mestre. Il envoie à Lamarck un corbeau pour rappeler à Alyn Velaryon qu'il la retient en otage, menaçant de l'exécuter s'il ne se présente pas sous quinze jours pour lui rendre hommage. Pendant ce temps, à Port-Réal, lord Corlys Velaryon accepte de se ranger du côté d'Aegon II, en échange de la libération immédiate de sa petite-fille Baela. Ses termes sont acceptés par le conseil vert et des corbeaux sont envoyés à Lamarck et Peyredragon. Ils arrivent juste à temps pour empêcher une confrontation entre Alyn Velaryon et Aegon II, résolu cette fois à exécuter Baela. La jeune fille est sauvée, mais toujours enchaînée. Elle accompagne Aegon II lors de son retour à Port-Réal, sa présence servant à garantir la fidélité de la maison Velaryon.

Au cours de l'an 131, Baela sert toujours d'otage. Aegon II menace lord Corlys Velaryon de la mutiler si la flotte Velaryon laisse passer la flotte braavienne qui transporte l'armée du Val d'Arryn, résolue à poursuivre la guerre. Corlys met alors au point un plan avec le maître des chuchoteurs, Larys Fort d'Harrenhal, pour mettre fin au règne de démence et de tyrannie d'Aegon II. Des hommes de la maison Fort délivrent Baela et la mettent en lieu sûr[8].

Au cours de l'Heure du Loup, Baela retrouve sa jumelle, Rhaena, qui accompagne les forces Arryn avec son nouveau dragon, Point du Jour. Les deux jeunes filles et le dragon font l'émerveillement de la ville et elles deviennent très populaires auprès des Port-Réalais. Elles exigent également de voir leur frère, le jeune prince Aegon, obligeant lord Cregan Stark à cesser de le confiner dans la Citadelle de Maegor. Au cours du Jugement du Loup, Baela plaide pour qu'on pardonne aux hommes de la maison Fort qui l'ont sauvée d'avoir tué des hommes du roi. Ses mots ne parvenant pas à fléchir lord Cregan Stark, elle se saisit d'une épée et prévient qu'elle coupera la main de quiconque tentera de s'en prendre à ses sauveteurs, et lord Cregan, amusé, cède. Il condamne en revanche son grand-père Corlys Velaryon à mort pour avoir tramé le meurtre d'Aegon II. Baela et Rhaena se tournent alors vers leur demi-frère, le prince Aegon, pour faire annuler la sentence. Elles lui rappellent que sans l'intervention providentielle de lord Corlys, il aurait sûrement été mutilé par Aegon II, ou pire. Le futur roi accorde donc son pardon au vieux lord Corlys, et lui restitue ses titres, ses charges et sa place au conseil restreint[9].

Pendant la régence d'Aegon III[modifier]

Au cours de sa régence, le jeune roi Aegon III Targaryen reste généralement cloîtré dans le Donjon Rouge, alors que Baela et Rhaena sortent souvent à Port-Réal ou aux alentours pour chasser ou donner l'aumône aux pauvres. Elles rendent visite aux nobles avec la Main du Roi Tyland Lannister, accueillent les émissaires et président les quelques rares banquets, soirées musicales et bals de cette période. Les jumelles sont les seules Targaryen que connaît le peuple et elles sont adorées par les Port-Réalais. Toutes deux font l'objet de l'attention de nombreux soupirants, mais, si Rhaena semble ravie des attentions et des flatteries de ses galants, Baela s'impatiente de leurs louanges serviles et prend un malin plaisir à les railler. Elle fausse souvent compagnie aux dames de sa cour pour aller s'amuser en ville : elle participe notamment à une course de chevaux dans les rues, alors qu'elle est ivre ; elle traverse de nuit l'embouchure de la Néra, malgré les puissants courants du fleuve ; elle se rend dans les casernements des manteaux d'or pour boire avec eux, et il lui arrive de jouer de l'argent ou ses vêtements dans les tavernes de la ville. Elle en vient même à disparaître durant trois jours, et, à son retour, refuse de dire où elle est allée.

Elle s'entoure à cette époque d'une cour disparate de compagnons peu conventionnels : un séduisant jeune jongleur, un apprenti forgeron bien musclé, un mendiant cul-de-jatte, un escamoteur, l'écuyer disgracieux d'un chevalier errant et deux jumelles venant d'un bordel. Ses coups de tête font le désespoir de sa préceptrice, septa Amarys, et inquiètent les régents, la Main et la cour.

En l'an 132, le conseil des régents du roi Aegon III Targaryen se pose le problème de sa succession s'il venait à mourir. Baela et Rhaena étant les seuls membres de la famille Targaryen encore en vie à l'époque[N 5], elles semblent être ses seules héritières potentielles. Baela a pour elle d'être l'aînée et d'avoir déjà été dragonnière avant la mort de Danselune. Toutefois, les régents lui préféreraient Rhaena, qui est moins intrépide et a encore un dragon en vie. Lord Roland Ouestrelin fait de plus remarquer que, par le rôle qu'a joué son dragon Danselune dans la mort de Feux-du-Soleyl, dragon d'Aegon II Targaryen, les anciens partisans de ce dernier risqueraient de se rebeller si Baela était couronnée. Le Grand Mestre Munkun tranche alors, en rappelant à l'assemblée qu'une femme ne peut hériter du Trône de Fer[N 6]. Toutefois, en l'absence d'un mâle ou d'un autre choix, Baela semble bien être l'héritière de son demi-frère.

Cette même année, le confesseur de la cour, le septon Eustace, fait remarquer qu'il vaudrait mieux qu'elle soit rapidement mariée, afin d'éviter qu'elle cède son pucelage sur un coup de tête. Les régents et la Main débattent longuement pour lui trouver un époux approprié, et finissent par arrêter leur choix sur lord Thaddeus Rowan de Boisdoré, mais cet arrangement ne convient pas du tout à Baela, qui le trouve trop vieux et laid, et prétend avoir déjà couché avec deux de ses fils. La Main Tyland Lannister la fait alors enfermer dans ses appartements pour la punir de cette provocation, mais elle parvient à s'échapper en passant par une fenêtre, en échangeant ses vêtements avec une lavandière et en sortant ensuite incognito par la porte principale. Elle loue ensuite les services d'un pêcheur pour rejoindre son cousin, lord Alyn Velaryon à Lamarck, pour qu'il lui évite ce mariage forcé. Une demi-lune plus tard, Alyn Velaryon et Baela Targaryen se marient dans le septuaire de Peyredragon. Malgré l'insistance des régents, la Main renonce à faire appel au Grand Septon pour annuler le mariage. Jugeant que son choix d'époux n'est pas si mauvais, il préfère faire courir le bruit que le roi et la cour avaient donné leur consentement préalable.

Cette attitude rebelle et inconséquente relance toutefois le débat sur la succession royale, et les régents s'accordent pour dire qu'il faudrait que Rhaena Targaryen Rhaena devienne l'héritière d'Aegon III, une fois qu'elle aura elle aussi été mariée. Son mariage avec ser Corwyn Corbray est précipité, afin d'éviter que Baela ne mette un enfant au monde avant sa sœur[4].

En l'an 133, lord Alyn Velaryon est envoyé dans les mers du Crépuscule pour aller combattre les Fer-nés de Dalton Greyjoy. À son départ, Baela est enceinte de leur premier enfant, qu'ils conviennent d'appeler Corlys si c'est un garçon, ou Laena si c'est une fille. Lord Alyn prénomme son navire amiral le Lady Baela en l'honneur de sa jeune épouse. Pendant son voyage, la jeune reine Jaehaera Targaryen décède dans des circonstances mystérieuses. La grossesse de lady Baela est souvent évoquée comme un des facteurs qui auraient pu déclencher cet événement. La Main du Roi Unwin Peake tente alors de remarier le roi Aegon III Targaryen à sa propre fille, Myrielle, sans consulter personne. Devant l'opposition des nobles et des régents du royaume, il organise finalement un bal, pour permettre à Aegon de choisir lui-même sa future femme. Au Jour de la Jouvencelle, Baela et sa sœur Rhaena arrivent à l'improviste montées sur des destriers et habillées aux couleurs de la maison Targaryen. Le lord Commandant de la Garde Royale Marston Waters tente de s'interposer et leur ordonne de démonter, et Baela lui administre alors un coup de cravache sur la joue, refusant de se plier à l'autorité de quiconque, si ce n'est celle de son frère le roi. Les jumelles annoncent alors à celui-ci qu'elles lui ont amené sa future épouse : Daenaera Velaryon, et Aegon III tombe immédiatement sous son charme. Baela assiste à leur mariage au dernier jour de l'année[10].

En l'an 134, Baela donne naissance à une fille, qu'elle prénomme Laena, comme sa mère. Quelque temps plus tard, son époux, Alyn Velaryon, rentre triomphalement de son voyage. Port-Réal célèbre avec d'autant plus d'ardeur son retour qu'il revient de Lys avec le frère cadet d'Aegon III, le prince Viserys, que tout le monde pensait mort depuis la bataille du Gosier. Son retour règle de plus le problème de la succession royale car Viserys étant un homme, son droit prévaut sur celui de Baela et Rhaena[11]. Baela retourne ensuite à Lamarck avec son époux et sa fille. En l'an 135, l'œuf de dragon placé dans le berceau de sa fille éclot, à la satisfaction des jeunes parents, mais la créature difforme qui en sort s'en prend rapidement au bébé, obligeant Alyn Velaryon à la tuer. Plus tard cette même année, Baela est envoyée à Peyredragon auprès de sa sœur, dont le mari, ser Corwyn Corbray, vient d'être tué à Roches-aux-runes lors du conflit entourant la succession de Jeyne Arryn. Baela doit non seulement réconforter sa sœur, mais aussi s'assurer qu'elle ne tentera pas de se venger en utilisant son dragon, Point du Jour.

En l'an 136, lord Alyn Velaryon se lance dans un second grand voyage. Une querelle éclate à cette occasion entre ce dernier et Baela, celle-ci étant jalouse de l'intérêt que son époux porte à la princesse Aliandra Martell de Dorne. Ils se réconcilient finalement avant le départ d'Alyn, alors que Baela est enceinte de leur second enfant. Alors que les régents et la Main du Roi Torrhen Manderly prévoient une nouvelle pérégrination royale pour le roi Aegon III Targaryen, Baela fait savoir qu'elle compte se joindre au cortège royal, qu'on veuille d'elle ou pas. Cependant, au matin de son seizième anniversaire, Aegon III, devenu officiellement majeur, annule brutalement la pérégrination royale ainsi que les célébrations pour son anniversaire[2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Tout comme sa sœur Rhaena, Baela Targaryen n'a jamais porté le titre de princesse.
  2. Le prince Daemon Targaryen avait épousé Laena Velaryon sans l'accord de son frère, le roi des Sept Couronnes Viserys Ier. À une époque où la famille Velaryon était riche, puissante et encore marquée par sa rivalité avec la branche principale de la maison Targaryen depuis le Grand Conseil de 101, ce mariage secret risquait de déplaire à Viserys. Le prince Daemon avait donc jugé prudent de s'éloigner des Sept Couronnes pour quelque temps (cf. Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession).
  3. Il semble qu'il n'a éclot que très peu de temps avant (cf. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or).
  4. Le Grand Mestre Munkun prétend que le prince Jacaerys Velaryon ne voulait pas se marier tant que la Danse des Dragons n'était pas achevée. Le bouffon Champignon préfère raconter qu'il était déjà secrètement engagé avec une certaine Sara Snow, qui aurait été une bâtarde de Winterfell (cf. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or).
  5. En réalité, le frère cadet d'Aegon III Targaryen, le prince Viserys, est lui aussi toujours en vie, mais retenu secrètement en captivité à Lys par la famille Rogare depuis la bataille du Gosier. Sa survie est inconnue dans les Sept Couronnes, jusqu'à son retour en l'an 134.
  6. À l'issue du Grand Conseil de 101 et de la Danse des Dragons, il semble désormais bien admis que les femmes ne peuvent revendiquer le Trône de Fer (cf. Fire and Blood : Sous les régents – La Main encagoulée).

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  2. 2,0 et 2,1 Fire and Blood : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.
  3. 3,0 et 3,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3 et 4,4 Fire and Blood : Sous les régents – La Main encagoulée.
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  6. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  7. Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.
  8. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.
  9. Fire and Blood : L'Après-guerre – L'Heure du Loup.
  10. Fire and Blood : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.
  11. Fire and Blood : Sous les régents – Le voyage d'Alyn Poingdechêne.