Chausse-Trapes

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Caltrops

Les « Chausse-Trapes » étaient une conjuration de treize nobles originaires du Bief, partisans du roi Aegon II Targaryen durant la guerre de succession qui fut connue sous le nom de Danse des Dragons. Ils s'associèrent pour éliminer les Deux Traîtres, Hugh Marteau et Ulf le Blanc. Leur surnom provient de l'auberge de Chutebourg, les Sanglantes Chausse-Trapes, où ils se sont réunis pour conspirer[1].

Histoire[modifier]

En l'an 130, les Deux Traîtres, Hugh Marteau et Ulf le Blanc, des dragonniers anciennement au service de Rhaenyra, se sont ralliés à l'ost du Bief fidèle au roi Aegon II Targaryen. Le temps passant, ils se montrent de plus en plus hardis et ambitieux, allant jusqu'à vouloir déposséder les Tyrell de Hautjardin pour se l'approprier, ou même, pour Hugh Marteau, à devenir roi des Sept Couronnes. Cette ambition royale démesurée est provoquée par la disparition d'Aegon II et la mort du prince Aemond Targaryen. Hugh a tôt fait de parader avec une couronne sur la tête. Ces prétentions leur valent des soutiens parmi les mercenaires, les chevaliers brigands et la racaille de l'ost, mais elle choque les nobles et les chevaliers de haute naissance du Bief. La mort de ser Roger Corne, tué par Hugh Marteau, les décide à agir.

Lord Unwin Peake impose à ser Hobert Hightower de convoquer onze autres seigneurs ou chevaliers fieffés à l'auberge des Sanglantes Chausse-Trapes (d'où le nom donné au groupe de comploteurs : les Chausse-Trapes). Dans les caves, les conjurés décident de tuer Hugh Marteau en premier, car il est jugé plus dangereux qu'Ulf le Blanc. Ils ne s'entendent cependant pas sur le moment où il serait opportun d'agir, car les Deux Traîtres sont tout de même des dragonniers, et leurs dragons peuvent être utiles dans les batailles à venir. Jon Roxton tranche en déclarant qu'il faut les tuer tout de suite, et laisser ensuite les plus braves seigneurs et chevaliers de la troupe essayer de monter les dragons. Afin de légaliser leur action, les Chausse-Trapes font venir le prince Daeron le Hardi, afin qu'il les approuve et leur signe un mandat d'exécution.

Deux jours plus tard, date où les Chausse-Trapes ont prévu de frapper, l'ost du Bief est attaqué par une armée de seigneurs riverains, ralliés à la prétendante Rhaenyra Targaryen. Au cours de la seconde bataille de Chutebourg, Jon Roxton profite de la confusion des combats pour tuer Hugh Marteau, mais il est ensuite massacré par les hommes de celui-ci. Sept autres Chausse-Trapes trouvent la mort ce jour-là, un huitième recevant une blessure mortelle. Le prince Daeron Targaryen est mort, lui aussi. Ulf le Blanc se persuade alors qu'il pourrait revendiquer à son tour la couronne.

Le lendemain matin, ser Hobert Hightower, un des Chausse-Trapes survivants, lui rend visite au prétexte de discuter de leur assaut contre Port-Réal, mais son véritable projet est d'assassiner Ulf avec du vin empoisonné. Méfiant, Ulf s'arrange pour qu'ils boivent du vin sorti du même tonneau. Ser Hobert ne se démonte pas et boit le vin empoisonné. Dès qu'Ulf le Blanc est endormi, ser Hobert tente de se faire vomir, mais trop tard, et tous deux meurent[1].

Membres[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Feu et Sang : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.