Dernier Jour

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : the Last Day

Le Dernier Jour désigne une journée particulière survenue durant la guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons. Il s'agit de l'ultime journée de règne de la prétendante Rhaenyra Targaryen sur Port-Réal, qui s'écoule entre la nuit du soulèvement de Port-Réal et la nuit suivante, qui voit le sac de Fossedragon, la Chevauchée des Sept et les morts des dragons targaryen et du prince de Peyredragon Joffrey Velaryon. Le lendemain, Rhaenyra est contrainte de fuir la capitale[1].

Histoire[modifier]

Depuis qu'elle s'est emparée de Port-Réal environ une demi-année plus tôt, la reine Rhaenyra Targaryen s'est affaiblie, en se coupant de ses principaux alliés. Après les Trahisons de Chutebourg, elle a condamné à mort les semences de dragon. Ce faisant, elle s'est brouillée avec sa Main et son principal soutien, le puissant lord Corlys Velaryon, dont la flotte lui est pourtant essentielle. Par ailleurs, elle s'est rendue extrêmement impopulaire auprès des Port-Réalais à cause de la politique fiscale du Grand Argentier Bartimos Celtigar, qui prend à la gorge les négociants et les marchands. L'imminence d'une attaque des partisans du roi Aegon II Targaryen attise la peur des habitants de la ville, qui sont scandalisés par les morts des princes Jaehaerys et Maelor[2]. Lorsqu'advient la mort mystérieuse de leur mère Helaena Targaryen, les soupçons pesant sur la reine augmentent encore la haine du peuple à son égard. Au cours de la nuit suivante, Port-Réal se soulève contre elle.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Soulèvement de Port-Réal.

Au cours de la journée qui suit, connu sous le nom de Dernier Jour, les émeutes, les incendies et les crimes ravagent la ville. Les tentatives des manteaux d'or et des chevaliers de la reine pour ramener le calme s'avèrent vaines, et plusieurs partisans de la reine périssent en tentant de réprimer les émeutiers. Rhaenyra oscille entre rage et désespoir. Les nouvelles qu'elle apprend au cours de la journée achève de la désespérer : la jeune semence de dragon Orties a échappé à l'exécution qu'elle avait ordonnée, la maison Mouton de Viergétang a changé de camp, et son consort Daemon Targaryen l'a trahie et abandonnée. Elle apprend également la mort du lord Commandant de sa Garde Régine, ser Lorent Marpheux. Alors que la nuit s'approche, la maîtresse des chuchoteurs Mysaria l'avertit que la nuit qui va suivre risque d'être pire que la précédente.

La reine prend quelques mesures pour tenter d'améliorer la situation : elle désigne ser Balon Boulleau pour remplacer ser Luthor Largent comme commandant du guet de Port-Réal, et le jeune ser Glendon Lebon, intégré à la Garde Régine depuis seulement une lune, à la place de ser Lorent Marpheux. Elle envoie des corbeaux messagers à ses lointains alliés Stark et Arryn pour réclamer des renforts. Enfin, elle fait rédiger un décret en destitution des Mouton de Viergétang.

D'après le Témoignage de Champignon, environ cent chevaliers entourent encore Rhaenyra au matin de cette journée, mais, progressivement, ils l'abandonnent ou sont congédiés par elle, si bien qu'au crépuscule, Rhaenyra et Champignon se seraient retrouvé en tête à tête. Le bouffon prétend que la reine l'aurait félicité pour sa fidélité et dit qu'elle devrait faire de lui sa Main, et il aurait répliqué qu'il préférerait être son consort, ce qui l'aurait fait rire, la détournant pour quelques instants de ses soucis.

Ni le Grand Mestre Munkun, ni le septon Eustace n'évoquent cet événement. Dans sa Chronique véritable, Munkun précise en revanche que la reine, installée sur le Trône de Fer, le serre si fort qu'elle s'entaille une nouvelle fois les mains dessus. Les deux chroniques s'accordent pour évoquer l'attitude des fils de la reine : le prince Aegon reste silencieusement dans son ombre, alors que son aîné, Joffrey, enfile une armure d'écuyer et lui demande de le laisser aller à Fossedragon pour chevaucher son dragon Tyraxès et se battre pour la défendre, comme l'avaient fait ses frères avant lui. À l'évocation de ses fils décédés et à la perspective d'en perdre encore un, Rhaenyra panique et lui interdit donc de quitter l'enceinte du Donjon Rouge.

Le soir venu, Fossedragon est mis à sac, et les dragons targaryen succombent les uns après les autres. Le prince Joffrey désobéit à sa mère et trouve la mort en tombant en vol du dos du dragon Syrax. De nouvelles morts et de nouvelles trahisons accablent Rhaenyra, qui perd toute autorité sur la ville. Avec quelques partisans, elle décide le lendemain de fuir la capitale[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Fuite à Peyredragon.

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.
  2. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
Iconesword.png
Iconesword.png
Danse des Dragons
Voir l'article principal
L'offensive des Verts La réponse des Noirs Incertitudes et trahison La fin
Prise d'Harrenhal Reconquête de Repos-des-Freux Première bataille de Chutebourg Seconde bataille de Chutebourg
Bataille du Moulin Brûlé Chute de Port-Réal Chute de Peyredragon Fuite à Peyredragon
Sac de Sombreval Bataille de la Ruffurque Bataille sur l'Œildieu Lune des Trois Rois
Siège de Repos-des-Freux Bataille de la Berge du Lac Soulèvement de Port-Réal Bataille de la route Royale
Bataille du Gosier Bal du Boucher Prise de Fossedragon
Bataille de l'Hydromel