Verts (faction)

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Conseil vert)
Aller à : navigation, rechercher
Les Verts sont les partisans d'Aegon II.

V.O. : the Greens

Les Verts désignent les partisans de la reine Alicent Hightower et de son fils Aegon II Targaryen, en conflit contre les Noirs partisans de la princesse Rhaenyra lors de la Danse des Dragons[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Danse des Dragons.

Histoire[modifier]

Origines[modifier]

L'origine de ce nom remonte au tournoi de Port-Réal de l'an 111, célébrant le cinquième anniversaire de mariage du roi Viserys Ier et de la reine Alicent. Un festin est donné lors de son ouverture au cours duquel la reine Alicent porte une robe verte, et la princesse Rhaenyra une sensationnelle robe rouge et noire aux couleurs des Targaryen. Lors des joutes qui suivent, ser Criston Cole, champion de la princesse Rhaenyra et portant sa couleur, le noir, triomphe de tous les champions de la reine (dont deux de ses cousins et son frère cadet, ser Gwayne Hightower). À partir de cette date, les partisans de la princesse Rhaenyra sont surnommés les Noirs, ceux de la reine Alicent les Verts[1].

Danse des Dragons : an 129[modifier]

À la mort du roi Viserys Ier, le Conseil vert se réunit ; la mort du roi reste secrète, et tous les serviteurs au courant sont emprisonnés. La décision est prise de passer outre les droits de Rhaenyra Targaryen, et de désigner Aegon II Targaryen comme roi. Lord Lyman des Essaims, en désaccord, est assassiné. Rapidement, le Conseil vert sonde le Guet, et emprisonne ceux qui restent fidèles à Rhaenyra ; les archives du Grand Conseil de 101 sont ressorties, et l'on analyse les éventuels soutiens à chaque parti ; les Verts considèrent que les Velaryon et leurs vassaux se rapprocheront de Rhaenyra, comme le Nord et le Val ; ils tentent de s'attirer la féauté des îles de Fer en proposant le poste de maître des navires à Dalton Greyjoy. Enfin, ils considèrent que les Baratheon sont le pivot de cette guerre qui s'annonce, et qu'il faut les rallier à leur cause ; le prince Aemond Targaryen est donc envoyé à Accalmie pour proposer une alliance, accompagnée d'un mariage avec l'une des filles de Lord Borros[2].

D'autre part, les Verts rejettent une proposition de paix de Rhaenyra, mais envoient le Grand Mestre Orwyle pour lui présenter leurs propositions[2]. À Accalmie, Aemond Targaryen croise Lucerys Velaryon, qu'il tue dans un combat à dos de dragon au-dessus de la baie des Naufrageurs. En représailles, Daemon Targaryen recrute des tueurs pour assassiner le jeune héritier Jaehaerys Targaryen. Ces deux meurtres marquent la fin des négociations et le début des affrontements armés[3].

Les premiers combats sont à l'avantage des Noirs, qui remportent la bataille du Moulin Brûlé, puis prennent la Haye-Pierre ; d'autres seigneurs du Bief se déclarent pour Rhaenyra. Pendant ce temps, la Main du Roi, Otto Hightower, cherche partout des alliances, notamment avec la Triarchie. Lassé d'attendre, car les négociations lui donnent l'impression que sa Main est inactive, Aegon II renvoie ser Otto de son service, et appointe à sa place le lord Commandant de la Garde Royale, Criston Cole, arguant que ce dernier est un homme d'action. La première mesure de la nouvelle Main est de faire exécuter les seigneurs loyaux à Rhaenyra jusque-là enfermés dans le Donjon Rouge. Si quelques-uns acceptent de ployer le genou, beaucoup d'autres refusent et sont exécutés, et leurs têtes fichées sur des piques. Par ailleurs, Criston Cole suggère de venger de la mort de Jaehaerys en envoyant à Peyredragon Arryk Cargyll de la Garde Royale ; ce dernier, jumeau d'Erryk Cargyll, resté fidèle à Rhaenyra, s'y fera passer pour son frère afin d'atteindre les Noirs. Cependant, une fois sur place, ser Arryk tombe sur son frère, et ils s'entretuent[4].

Parallèlement, Criston Cole lève une armée destinée à frapper les seigneurs de la baie de la Néra, partisans des Noirs. Renforcée par les Rosby et Castelfoyer, l'armée s'empare de Sombreval, puis mène le siège de Repos-des-Freux, qui conduit finalement à la mort Rhaenys Targaryen et de sa dragonne Meleys, ainsi qu'à la blessure très grave d'Aegon II, qui le laisse dans l'incapacité de gouverner pendant près d'un an. Son frère, le prince Aemond Targaryen, devient alors régent[4].

Danse des Dragons : an 130[modifier]

Les tractations menées par Otto Hightower des mois plus tôt portent enfin leurs fruits : la flotte de la Triarchie affronte les Noirs durant la bataille du Gosier ; elle se fait presque éliminer totalement, mais elle a réussi à détruire le tiers de la flotte Velaryon, à piller Lamarck et surtout, à provoquer la mort de Jacaerys Velaryon. Par la suite, grâce à l'intervention du prince Daeron Targaryen sur son dragon Tessarion, les Verts remportent la bataille de l'Hydromel. Le régent Aemond Targaryen, qui craint peu Rhaenyra mais redoute son oncle Daemon Targaryen, décide de s'en prendre à lui en attaquant Harrenhal. Il monte un plan audacieux, prévoyant de mener une armée depuis Port-Réal, tandis que lord Jason Lannister en mène une seconde depuis Castral Roc. Finalement, le roi Aegon II Targaryen se remet de ses blessures et reprend le pouvoir. Il suit le plan de son frère qui se lance sur la route. Les troupes de l'Ouest remportent la bataille de la Ruffurque[4].

Par la suite, ces mêmes troupes Lannister accumulent les victoires, même si elles rencontrent des difficultés à La Glandée puis face au chevalier Harry Penny ; de son côté, Aemond trouve Harrenhal vide, et pour cause : les Noirs ont profité de l'absence du prince de la capitale pour s'en emparer. De nombreux Verts sont exécutés ou emprisonnés, même si le roi Aegon II et ses enfants parviennent à s'échapper. Aemond est furieux, et d'autant plus quand les Verts subissent une cuisante défaite à la bataille de la Berge du Lac ; il décide de mener seul, à dos de dragon, une guérilla vengeresse dans le Conflans, tandis que Criston Cole quitte Harrenhal pour établir la jonction avec les forces de lord Ormund Hightower. Il se fait cependant tuer à la bataille du Bal du Boucher, et le prince Maelor Targaryen trouve la mort à Pont-l'Amer. Pour autant, l'armée conduite par les Hightower et Daeron Targaryen renverse tous les obstacles dans sa marche vers Port-Réal ; la prise de Chutebourg, dernière grande place avant la capitale, s'annonce décisive[5].

Grâce à la défection des deux dragonniers Ulf Blanc et Hugh Marteau, les Verts remportent la première bataille de Chutebourg, mais y perdent leur commandant, Ormund Hightower. La confusion qui suit ce décès oblige l'armée à stationner à Chutebourg[5]. Pendant ce temps, le roi Aegon II Targaryen est introduit en secret à Peyredragon où il retrouve son dragon Feux-du-Soleyl. Grâce à la trahison d'un petit groupe d'hommes, il s'empare de l'île. À Chutebourg, la situation se dégrade, en l'absence d'un vrai chef. À Harrenhal, la mort d'Aemond Targaryen prive les Verts d'un féroce combattant.

Peu de temps après, à Port-Réal, la jeune reine Helaena Targaryen trouve la mort, et cet événement déclenche le soulèvement de Port-Réal, puis le sac de Fossedragon accompagné de la mort de l'héritier noir Joffrey Velaryon ainsi que de tous les dragons de la ville, poussent la reine Rhaenyra à abandonner Port-Réal. Le roi Aegon II Targaryen s'est emparé en secret de l'île de Peyredragon, où il attend que Rhaenyra tombe dans son piège. Cela ne tarde guère, et Rhaenyra est dévorée par le dragon d'Aegon, Feux-du-Soleyl[6].

Organisation[modifier]

Membres de la famille royale[modifier]

Membres du Conseil Vert[modifier]

Membres de la Garde Royale[modifier]

Principales maisons Vertes[modifier]

Terres de l'Ouest[modifier]

Conflans[modifier]

Bief[modifier]

Terres de l'Orage[modifier]

Terres de la Couronne[modifier]

Autres alliés[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 La Princesse et la Reine.
  2. 2,0 et 2,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  3. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Fils pour fils.
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  5. 5,0 et 5,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  6. Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.