Pérégrinations royales

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Pérégrination royale)
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : royal progress

Les pérégrinations royales sont des voyages, réalisés par les rois de la maison Targaryen dans les premiers temps du règne de leur dynastie sur les Sept Couronnes. Ces voyages permettent aux Targaryen de se faire connaître, aimer et respecter de leurs sujets, ou à s'en faire craindre s'il le faut. Ils logent dans des auberges ou dans les demeures de seigneurs ou de chevaliers[1]. Le roi est souvent accompagné de son dragon, de sa famille, de la Garde Royale[2], d'une partie de sa cour, de ses épée-liges, de mestres et de septons. Ces pérégrinations durent généralement la moitié de l'année. L'autre moitié, le roi siège à Port-Réal[1].

Histoire[modifier]

Sous Aegon Ier Targaryen[modifier]

Aegon Ier Targaryen est le premier à pratiquer des pérégrinations royales. Il prend l'habitude de déléguer le gouvernement du royaume à ses conseillers et à ses sœurs-épouses, Rhaenys et Visenya, pendant ses déplacements. Toutefois, lui-même dispense fréquemment la justice là où il passe, entouré de six mestres qui le conseillent et l'informent des lois et coutumes de chaque région qu'il visite[N 1][1]. Il est généralement accompagné par son héritier, le prince Aenys, qui apprécie beaucoup ces voyages[2]. Lors d'une de ces pérégrinations, il est suivi par des seigneurs, leurs dames et un millier de chevaliers. Chacune de ces pérégrinations comprend une étape à Villevieille, qui est l'occasion de rencontres avec les Grands Septons qui se succèdent au cours de son règne. Il visite également les îles de Fer à trois reprises (deux fois à Pyk, une fois à Grand Wyk), ainsi que Sortonne en l'an 19, où il reste plusieurs semaines. Il voyage également jusque dans le Nord à six reprises : trois fois à Blancport, deux fois à Tertre-bourg, et une fois à Winterfell en l'an 33, qui constitue sa dernière pérégrination[3].

À partir de l'an 33, Aegon Ier décide de ne plus voyager en personne. Le prince héritier Aenys et sa famille mènent désormais ces voyages seuls. En l'an 37, Aenys, en pleine pérégrination, apprend à Hautjardin la nouvelle du décès de son père, qui fait de lui le nouveau roi des Sept Couronnes. Il retourne à Peyredragon sur son dragon Vif-Argent pour assister aux funérailles et se proclamer roi[2].

Sous Aenys Ier Targaryen[modifier]

Après avoir été proclamé roi à Peyredragon, Aenys Ier Targaryen se rend à Port-Réal, avant d'entreprendre une grande pérégrination royale à destination de Villevieille. Accompagné de sa femme et ses enfants, il passe par Vivesaigues, Port-Lannis et Hautjardin. À Villevieille, le Grand Septon bénit son règne et lui offre une couronne d'or ouvragée. Des révoltes éclatent pendant son retour à Port-Réal, jusqu'à son arrivée à destination[2].

En l'an 41, Aenys marie entre eux ses deux enfants aînés, Rhaena et Aegon le Sans-Couronne. Il les envoie ensuite en pérégrination royale, espérant qu'ils émerveilleront le peuple et s'attireront son amour, comme l'avait fait son père. Toutefois, ce mariage incestueux, le premier depuis la Conquête, est vivement désapprouvé par la Foi[N 2] et par le peuple : Aegon et Rhaena sont hués où qu'ils aillent. La guerre de la Foi éclate peu après, ce qui les force à abandonner leur pérégrination et à se réfugier à Crakehall[2]

Sous Jaehaerys Ier Targaryen[modifier]

Le roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier Targaryen reprend l'idée des pérégrinations royales initiés par son aïeul. Durant sa vie, il en effectue six, certaines seules, d'autres avec son épouse Alysanne Targaryen ou avec ses enfants. Il décide de voyager avec une suite d'une centaine de personnes, plus réduite que celle d'Aegon Ier[4].

Première pérégrination (51-52)[modifier]

La première pérégrination a lieu à la fin de l'an 51, et le fait passer par le nord des Terres de la Couronne jusqu'au Val d'Arryn. La reine Alysanne Targaryen accompagne son frère-époux, alors qu'elle est enceinte de leur premier enfant. Le couple royal visite Castelfoyer, Rosby et Sombreval, avant d'arriver à Viergétang. De là, le parcours est censé se poursuivre vers Combemèche, puis Goëville et le Val. Alors que la reine se baigne dans l'étang de Jonquil, elle est victime d'une tentative d'assassinat par trois septas fanatiques. La reine Alysanne Targaryen s'en sort indemne, grâce à ses dames de compagnie septa Edyth, Prudence Celtigar et Rosamonde Boule et à l'intervention de la Garde Royale. Prudemment, la suite du voyage est annulée.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Agression de Viergétang.

Finalement, le roi Jaehaerys Ier termine ce voyage en l'an 52, en passant par Goëville, Roches-aux-runes, Rougefort, Longarc, Cordial, les Portes de la Lune et les Eyrié. Son épouse l'accompagne notamment à Goëville et aux Portes de la Lune. C'est à la suite de ce voyage que la reine aurait inspiré à son époux la Loi de la Veuve[4].

Deuxième pérégrination (53)[modifier]

En l'an 53, le roi Jaehaerys Ier Targaryen mène un voyage à travers le Conflans. Cette fois, la reine Alysanne Targaryen, de nouveau enceinte, n'y participe pas et s'occupe des affaires du royaume en l'absence de son mari. Pour tenir sa cour de femmes à sa place, la reine envoie lady Jennis Templeton. Le cortège royal visite successivement Harrenhal, Vivesaigues, La Glandée, Château-Rosières, Atranta et Pierremoûtier. De là, Jaehaerys retourne à Port-Réal sur le dos de Vermithor, après avoir reçu la nouvelle de l'accouchement de la reine Alysanne, qui vient de donner naissance à la princesse Daenerys[4].

Troisième pérégrination (54)[modifier]

En l'an 54, le Grand Septon décède. Le roi Jaehaerys Ier Targaryen veut éviter l'élection de septon Mattheus, qui lui est hostile. Plusieurs des conseillers du roi proposent d'intervenir par la force ou le meurtre pour influencer l'élection du nouveau Grand Septon. Cependant, Jaehaerys et sa sœur-épouse Alysanne Targaryen décident de partir en personne pour Villevieille à dos de dragon. Sur le chemin, le couple royal s'arrête à Pont-l'Amer et à Hautjardin. Ils sont accompagnés par Joffrey Doguette, frère de la Garde Royale, et Jonquil Sombre, bouclier lige d'Alysanne. Afin d'équilibrer le poids que portent les dragons, ser Joffrey monte sur Aile-d'Argent avec la reine, et Jonquil Sombre avec Jaehaerys sur Vermithor. L'arrivée des dragons fait grande impression sur la population de Villevieille, en particulier quand Aile-d'Argent rejoint le sommet de la Grand-Tour et attise ses flammes avec ses battements d'ailes. Logés par lord Donnel Hightower, le couple royal attend l'élection d'un nouveau Grand Septon, et conviennent avec le seigneur de Villevieille que doit être élu un défenseur de la doctrine de l'Exceptionnalisme. C'est finalement septon Alfyn, un des Sept Orateurs de Jaehaerys Ier, qui est élu. Le temps que ce dernier arrive à Villevieille, le roi visite Bandallon, Trois Tours, Hautesterres, Mielbois et La Treille. La reine demeure à Villevieille, où elle visite la Citadelle conférence devant les archimestres, visite le matristère et accompagne les septas dans leurs œuvres de charité. Le voyage de retour se fait accompagner de la Garde Royale et d'autres serviteurs. Le cortège passe par Corcolline, Séréna et Havrenoir. C'est là que s'achève le voyage pour Jaehaerys et Alysanne, qui apprennent que leur mère, Alyssa Velaryon, se meurt à Accalmie. Le couple se rend précipitamment au chevet de leur mère à dos de dragon. Le reste de la compagnie rejoint Port-Réal en passant par Pierheaume, Nid de Corbeaux et La Griffonnière, sous le commandement de Gyles Morrigen, lord Commandant de la Garde Royale[4]

Quatrième pérégrination (55)[modifier]

En l'an 55, le roi Jaehaerys Ier Targaryen effectue seul un voyage vers les terres de l'Ouest, la reine Alysanne Targaryen étant de nouveau enceinte. Il visite successivement Cendremarc, Falaise, Kayce, Castamere, Château Tarbeck, Port-Lannis, Castral-Roc et Crakehall[5].

Cinquième pérégrination (58)[modifier]

En l'an 58, Jaehaerys Ier Targaryen et Alysanne Targaryen projettent un voyage vers le Nord. Cependant, le roi est retenu à Port-Réal, où il doit servir d'arbitre dans le conflit qui oppose Tyrosh et Pentos. La reine part donc la première avec sa suite. Elle se rend d'abord à Blancport où elle est accueillie par lord Théomore Manderly. Là, un duel amical voit s'opposer Jonquil Sombre, le bouclier lige de la reine, et une piqueuse sauvageonne. Alysanne tient l'une de ses cours de femmes, avant de rejoindre Winterfell. La reine parvient à apprivoiser le revêche lord de Winterfell, Alaric Stark. Ensuite, sur sa route vers le Mur, la reine s'arrête à Âtre-lès-Confins, puis arrive à Châteaunoir. Malgré l'insistance de la reine, sa dragonne Aile-d'Argent refuse de voler au-delà du Mur. La visite du Mur se poursuit avec les forts de Porte Névé et Fort-Nox. La reine recommande à la Garde de Nuit d'abandonner ce dernier, et met en gage ses propres bijoux pour construire un nouveau fort, Noirlac. En son honneur, Porte Névé est renommé Porte Reine. Elle se rend finalement à La Mole, pour y tenir une cour de femmes. De là lui est inspirée l'idée d'abroger le droit féodal de cuissage, appelé la première nuit. Après six mois de séparation, le roi Jaehaerys peut enfin rejoindre son épouse à Winterfell. La reine visite le Don et convainc lord Alaric Stark de doubler les terres accordées à la Garde de Nuit, formant ainsi le Neufdon. Après un mois passé à Winterfell, le couple royal emprunte le chemin de retour passant par Quart-Torrhen et Tertre-bourg : de là, ils rejoignent Port-Réal sur le dos de Vermithor et Aile-d'Argent, tandis que leur suite rejoint la capitale par bateau depuis Blancport[5].

Sixième pérégrination (88-89)[modifier]

Suite à la Première Querelle avec son épouse, le roi Jaehaerys Ier Targaryen part pour son dernier et plus long voyage. Il commence dans les terres de l'Ouest, notamment à Castral Roc, Belle Île et Crakehall. Il est parfois accompagné de ses fils, Aemon Targaryen ou Baelon Targaryen. Il inspecte notamment l'avancée des travaux de ses routes. Le voyage se poursuit dans le Bief pendant l'an 89, avec des visites à Vieux Rouvre, à Bandallon ainsi qu'à Hautjardin, où le roi est rejoint par sa petite fille Rhaenys Targaryen sur sa dragonne Meleys. Ensemble, ils visitent les quatre Îles Bouclier. Enfin, le roi arrive à Villevieille, où sa fille, septa Maegelle, l'encourage à se réconcilier avec sa femme. Un mois plus tard, le roi rentre à Port-Réal[5].

La pérégrination princière (112)[modifier]

En l'an 112, la jeune princesse Rhaenyra Targaryen, héritière désignée du roi des Sept Couronnes Viserys Ier Targaryen, entreprend de visiter les Sept Couronnes. Au cours de ce voyage, elle est courtisée par les fils de grandes maisons, par de puissants seigneurs ou de valereux chevaliers. Elle commence par visiter le Conflans, où les fils de lord Nerbosc et de lord Bracken, Samwell Nerbosc et Amos Bracken, se livrent à un duel pour ses faveurs. Un cadet de la maison Frey, Forrest, pousse jusqu'à lui demander ouvertement sa main. Dans les terres de l'Ouest, les jumeaux Jason et Tyland Lannister tentent également de la séduire durant un grand banquet donné à Castral Roc[6].

Cette pérégrination princière vaut à Rhaenyra beaucoup d'admiration dans le Conflans. Aussi, des années plus tard, lorsque son père meurt et que son demi-frère Aegon II Targaryen prétend devenir roi des Sept Couronnes à sa place, le peuple du Conflans et les seigneurs riverains prennent massivement le parti de Rhaenyra, lors de la guerre de succession connu sous le nom de Danse des Dragons[7].

Sous Aegon III Targaryen[modifier]

Vers la fin de l'an 136 et de la régence d'Aegon III, les régents du jeune roi Aegon III Targaryen et la Main du Roi Torrhen Manderly organisent une nouvelle pérégrination royale pour marquer l'accession à la majorité du souverain. Ce dernier ne sortant que très peu du Donjon Rouge et n'ayant pratiquement jamais voyagé, la Main juge qu'il devrait apprendre à connaître ses terres et à se faire connaître et aimer de son peuple.

Les régents et la Main organisent une pérégrination qui doit durer un an. Quittant Port-Réal, elle passera par Sombreval et Viergétang, avant que le cortège ne prenne un bateau pour se rendre dans le Val d'Arryn. Là, il débarquera à Goëville et fera un aller-retour jusqu'aux Eyrié. Ensuite, il embarquera de nouveau et passera par l'archipel des Trois Sœurs dans la Morsure, avant d'arriver à Blancport. Le trajet à travers le Nord comprendra un passage à Winterfell et au Mur, avant de redescendre vers le sud par la route Royale. Dans le Conflans, il passera par Les Jumeaux, Corneilla, la Haye-Pierre, Vivesaigues, avant d'atteindre Castral Roc dans les terres de l'Ouest. Suivant la route de l'Océan, il est prévu qu'il arrive dans le Bief et visite Vieux Rouvre, Boisdoré, Hautjardin, Stellepique et finalement, Villevieille.

Les régents et la Main font d'importants préparatifs en vue de cette pérégrination royale, sélectionnant avec soin les chevaliers et les seigneurs qui accompagneront le roi, préparant chevaux, bannières, armures, habits d’apparat, et débattant des différentes étapes du trajet. De nombreux seigneurs et chevaliers fieffés sollicitent la grâce d'une visite royale dans leur fief. La demi-sœur du roi, Baela, enceinte de son deuxième enfant, annonce qu'elle accompagnera le cortège qu'on veuille d'elle ou non, alors que les régents parviennent à dissuader sa jumelle Rhaena de venir accompagnée de son dragon Point du Jour. La présence de la petite reine Daenaera Velaryon est en revanche indispensable, car son charme et sa douceur compenseront le caractère froid et solennel du roi. Afin de complaire à tous les seigneurs des Sept Couronnes et ne pas raviver les plaies encore douloureuses de la Danse des Dragons, un code vestimentaire est établi, afin que le roi et la reine portent toujours sur eux les couleurs des Noirs et des Verts.

Le soir précédant le départ, une fête doit être donnée dans la salle du Trône en l'honneur du seizième anniversaire d'Aegon III, avec notamment une démonstration de pyromancie par la guilde des Alchimistes de Port-Réal. Cependant, au matin de son anniversaire, Aegon III, devenu officiellement majeur, se rend dans la salle du conseil accompagné de quatre frères jurés de la Garde Royale et de Sandoq l'Ombre et annule brutalement la pérégrination royale ainsi que les célébrations pour son anniversaire. Il déclare qu'il ne perdra pas un an à chevaucher, à dormir dans des lits inconnus et à parler à des flagorneurs qui le trahiront s'ils y trouvent le moindre intérêt[8].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Il faut attendre le règne de Jaehaerys Ier Targaryen pour que les Sept Couronnes ait un code de lois unique, appelé le Grand Code. Ses prédécesseurs avaient laissé à chaque région ses lois et ses coutumes, ce qui les obligeait à rendre justice en fonction du droit en vigueur dans chaque région (cf. Les origines de la saga, Aegon I).
  2. Les Targaryen pratiquaient toujours, comme les anciens Valyriens dont ils descendent, les mariages incestueux, entre frères et sœurs, oncles et nièces, tantes et neveux ou cousins et cousines. À l'époque de Valyria, ces unions étaient très nombreuses, car elles permettaient soi-disant de garder le « sang de dragon » pur. La polygamie était également autorisée, bien que plus rare (cf. The Sons of the Dragon). On peut aussi supposer que ces mariages incestueux permettaient à l'époque d'éviter de disperser les dragons et le patrimoine de chaque famille de Seigneurs Dragons entre de trop nombreux cousins.
    A Westeros en revanche, la Foi des Sept considérait la polygamie et l'inceste comme des péchés contre-nature. Les enfants qui naissaient de telles unions étaient vus comme des bâtards et des abominations (cf. The Sons of the Dragon).

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Les origines de la saga, Aegon I.
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 The Sons of the Dragon.
  3. Fire and Blood : Le Dragon avait trois têtes. Le gouvernement sous le roi Aegon Ier.
  4. 4,0, 4,1, 4,2 et 4,3 Fire and Blood : Naissance, mort et trahison sous le règne de Jaehaerys Ier.
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 Fire and Blood : Jaehaerys et Alysanne. Leurs triomphes et leurs tragédies.
  6. Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  7. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Fils pour fils.
  8. Fire and Blood : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.